Bienvenue
Bébé

Abandonner la couche pour le pot : une étape essentielle pour bébé

Même si le rôle des parents est de guider l’enfant vers la propreté, vous ne pourrez pas lui enseigner la manière de contrôler son intestin et sa vessie. Cette étape importante pour son développement doit venir de lui-même. Suivez nos conseils pour l’y aider avec sérénité.

Avant de vous lancer dans cette aventure, vous devez détecter quelques signes de maturité qui ne trompent pas. A-t-il plus de 24 mois ? Est-il sec après la sieste ? Est-il gêné lorsque sa couche est pleine ?

Si toutes ces conditions sont réunies, vous pouvez vous dire qu’il est prêt. En effet, c’est vers l’âge de 2 ans qu’il commence à reconnaître la sensation de rectum chargé et de vessie pleine. Sachez aussi que les filles ont plus de facilités naturelles que les garçons.

C’est à ce moment que vous pourrez lui proposer le pot régulièrement tout en lui expliquant son utilité.


Mais comment faire pour le mettre au pot ?

Vous devez le familiariser avec le pot. Mettez-le à côté des WC et expliquez-lui son utilité. Dès qu’il pourra sentir et reconnaître ses besoins naturels, il se dirigera vers le pot s’il en a un à sa portée. Mais n’attendez pas qu’il se dirige de lui-même vers le pot, donnez-lui des occasions de s’exercer.

Concrètement, mettez votre enfant en culotte et rappelez-lui qu’il doit utiliser le pot s’il en a besoin. Pour lui faciliter son usage, vous devez l’encourager à s’y asseoir sans le forcer. N’hésitez pas à le laisser sur le pot plusieurs minutes tout en patientant à ses côtés. S’il se relève, expliquez-lui qu’il est préférable qu’il reste encore sur le pot. S’il fait dans le pot, complimentez-le sans exagérer.

Même s’il réussi à faire ses besoins dans le pot, il ne sera pas forcément prêt et pourra avoir des accidents. De plus, le contrôle de ses intestins et de sa vessie seront sûrement irréguliers car il ne pourra pas faire la différence entre ces deux sensations. Vous devez donc lui laisser le temps et ne pas le brusquer. Cela est important car une pression trop forte pourra créer chez lui une confusion.

Lorsque l’enfant aura pris l’habitude d’utiliser son pot pendant la journée, vous pourrez lui retirer sa couche pendant la sieste ou lors de petites balades à l’extérieur. Dans les deux cas, proposez-lui le pot avant.

L’abandon de la couche la nuit est une nouvelle étape.
Si vous constatez qu’il est propre plusieurs matinées de suite et qu’il ressent le besoin d’aller au pot de lui-même vous pourrez tenter de lui retirer la couche pendant la nuit.

Mais attention, s’il n’y arrive pas du tout, remettez-lui la couche et attendez encore quelques semaines pour réessayer.

Leave a Response

Chargement...
Aller à la barre d’outils