Chroniques

Chronique Beau malheur

1ère partie

Je suis étudiante en 3éme année langues étrangères et actuellement en poste dans une banque multinationale.

Marseille—Alger
Juin 2013….
Je l’ai connu sur facebook via le billet d’une amie, le courant est passé rapidement dés la première conversation comme si on se connaissait depuis longtemps. Il était à Marseille pour terminer ces études, moi sur Alger donc les réseaux sociaux étaient le seul moyen de communication, on se parlait tout le temps pendant des heures et voir des nuits entières.
Comme on dit : « les commencements ont toujours un charme inexplicables »

Il était fou, bavard, fêtard mais surtout comique, il avait son propre mode de vie qui a fait de lui une personne unique, mais le cupidon à tiré sur mon cœur juste après quelques mois de notre relation amicale … C’est vrai que je l’ai jamais rencontré et notre relation été virtuelle mais elle en valait beaucoup plus que ça, on partageait les mêmes délires ; beaucoup de points en communs ce qui a renforcé notre relation.
Suite à des conversations, textos, appels on s’est mit en couple mais la distance nous a rendu la vie infernale surtout qu’il avait son propre mode de vie copines, amies, sorties soirées le bordel quoi !!!

Il n’avait pas de limites rien que de voir les photos et les commentaires sur FB me rendais dingue du coup je suis devenue jalouse, parano et les idées noires m’ont hantées l’esprit, je lui reprochais tout et à un moment donné il en avait marre de mes caprices, du coup il a changé de comportement il est devenu une personne agressive qui ne me respectait pas …..(nestehal al kiya ana ali beghit) ben j’ai décidé de ne plus lui parler ni de lui écrire j’ai activé le mode Ignorance parce que je cherchais un homme et non pas un copain mais apparemment c’est tout ce qu’il cherchait (lui foutre la paix lol)

Rester plus de 10 jours sans lui parler s’était pour moi très difficile de l’avaler ben c’est simple je me suis faites des histoires comme toutes les filles lol (il tient pas à moi , il ne veut plus de moi, il est sûrement avec une autre )… Une fois j’ai publié une photo sur facebook et le lendemain j’ai reçu son message (wesh tu as publié ta photo pour me montrer ze3ma ce que je rate lol ) et booooooom moi j’étais en mode dance dance dance turn to the left turn to the right mdrrrr oh j’étais très contente mais c’est fou comment un simple message peut changer notre humeur bref…

J’ai répondu tout en gardant mon calme, on a papoté un peu et bien sur qu’après quelques minutes on s’est réconcilié mdrrr. Après la tempête viens le beau jour et hamdoulah tout est rentré dans l’ordre, Rafik est un bon baratineur qui sait parler et convaincre même s’il a tort je fini toujours par lui pardonner …<3

2ème partie

Les jours passent et ma relation avec Rafik avance jusqu’au jour ou je reçois un appel d’un numéro que je ne connais pas ???

Je décroche :
Moi : allo
Lui : c’est moi mon cœur
Moi : Je me suis remise à pleurer, crier mon cœur ne me dis que tu es sur Alger ?? Quand est ce que tu es venu ?? Avec qui ?? Pourquoi ??
Lui : Aujourd’hui, je t’appelle avec le numéro de ma mère et je sors là avec mes potes je te rappelle après, D’accord ??
Moi : ok mamour à toute prends soin de toi bisou…

Oh j’étais aux anges toute contente, et en mode fiesta après 5 mois de relation virtuelle et enfin je vais voir mon homme, être dans ses bras … Quel bonheur.

Chaque jour que dieu a fait je me préparais bien habillée, parfumée et j’attendais que son appel comme une conne (je n’avais pas de numéro je ne pouvais pas l’appeler) mais après une semaine que j’ai pu le rencontrer, il portait un jogging et un bonnet tout simple tout beau, j’avais le cœur qui battait la chamade les yeux qui brillent, un cocktail d’émotions lol ! C’était tout simplement le coup de cœur mais comme il est venu avec son pote qui nous a tout gâché… lol bref ! On a papoté un peu de tout et de rien et juste après il m’a déposé près de chez moi mais je vous le cache pas je marchais mais j’étais dans un autre monde …

En rentrant chez moi, on a parlé sur facebook, il était content aussi de m’avoir vu. Après les retrouvailles, on se voyait tous les jours même les week-end et on s’appelait plusieurs fois durant la journée. Il vient me chercher du boulot ou je prends le bus pour arriver chez lui. On s’amusait, rigolait, on faisait des balades… d’ailleurs tous ses potes me connaissaient on été tout simplement les inséparables, il est devenu comme une drogue un passage obligatoire pour chaque fin de journée je n’ai jamais pu imaginer qu’il viendra le jour où je m’attacherai autant à une personne, on a vécu les plus beaux moments de notre relation durant cette période ci ; ils resterons gravés dans ma mémoire.

Après son retour de France, il s’est retrouvé au chômage tout a changé pour lui; le mode de vie, le climat, la mentalité Algérienne qui le rendait fou mais la seule et unique raison de rentrer en Algérie c’est bien sa mère qui était gravement malade …. Quant à moi, le coté financier ne me posait pas de problème le plus important c’est que j’étais heureuse avec lui, il faisait mon bonheur. Mais mes amis et famille avaient un autre avis, je ne sais pas pourquoi tout le monde le détestait lol et me disait : akhetik il ne te mérite pas, tu vaux mieux mais en vain j’étais convaincue que c’est lui l’homme de ma vie.

Mais l’amour n’est pas aussi beau que ça c’est vrai qu’il faisait mon bonheur mais mon malheur aussi c’est bizarre comment une personne peut influencer ta vie avec sa présence t’envoie au 7éme ciel mais son absence te déboussole, détruit, petit à petit. Rafik a commencé à prendre ces distances sans raisons, il parlait avec des filles devant moi en leur disant qu’il est avec une amie, m’évitait tant qu’il peut, je l’appelle, il répond jamais ; ben parce qu’il n’est pas encore prêt a faire une relation sérieuse sachant que je lui ai jamais demandé de venir demander ma main (netzawajou). Ce changement m’a complètement déboussolé, je suis devenue une autre personne, je fais que cogiter, je souffrais en silence. Un samedi après midi, Rafik est venu me récupérer avec son pote histoire de parler un peu et surtout d’éclaircir la situation je monte dans la voiture :
Moi ; bonjourrrrr ?
Lui : (sourcils foncés ) bonjour !

Il a directement entamé le sujet comme s’il voulait se débarrassé de moi ……………….

3ème partie

Lui : Allez, vas-y dis moi ce que t’as à dire ??
Moi : Ben doit-on parler maintenant ça peut attendre non ??
Lui : Non non vas y dis on ne va pas passer une vie à parler de ça !!!
Moi, Choquée, : Euh oui en fait je voulais juste savoir pour quoi tu as changé envers moi ?? À ma connaissance, je n’ai rien fais de mal !! Donc tu me dis tout qu’est ce que t’as ??

Lui : Il y a rien … Silence radio … Bon je te dis un truc saches que toi tu es une fille bien, bent familia, belle mais on ne peut pas être ensemble Allah galeb c’est plus fort que moi je ne suis pas prêt et ne veux pas te condamner en plus tu es jeune et tu as toute une vie devant toi ……
Moi : Ah non mais tu es sérieux là ?? Rafik tu es conscient ?? Tu sais à qui tu parles là ?? C’est moi ton cœur !!!
Et boom j’éclate en sanglot, j’ai pleuré toutes les larmes de mon corps.
Lui : Arrête pleure pas stp car ça me fait mal au cœur !!! (Avec une tète triste) …..
Moi : Mais est ce que tu as pensé à moi ?? Tu m’as brisé le cœur Rafik tu sais que je t’aime et ne peux pas vivre sans toi, tu es mon monde…
Lui : Arrête, tu es jeune tu trouveras un mec bien qui te comblera d’amour
Moi : Non mais je n’ai pas envie d’être avec quelqu’un d’autre stp Rafik arrête de me faire ça on été bien et là tu as tout gâché.
Son pote : (était en mode bouche bée :o) Non mais la fille qui t’en supplie et tu ne réagi pas ???!!
Lui : Je sais ce que je fais …. Silence radio …….

Après cette dispute je suis rentrée chez moi je n’ai pas cessé de pleurer et j’étais tellement déçue, le pire c’est ces souvenirs qui remontent au mauvais moment. Je réécoutais toutes les chansons qu’on chantait quand on été ensemble, une auto-torture (on est folle nous les filles wollah), je suis restée comme ça pendant des mois je souffrais en silence sachant que dans notre relation rien n’a changé sauf que je sais qu’il ne voulait pas du sérieux mais c’était une relation avancée jusqu’au jour où il a repris son sang froid. Là je me suis dis “Madame cet homme la n’est pas fait pour toi donc laisse tombé et quitte le car il ne changera jamais,trouve toi un autre qui saura te rendre heureuse et te combler d’amour”.

Effectivement j’ai pu tenir une semaine sans lui parler ni le voir c’est vrai que ça m’a fait mal au cœur je pleurais chaque soir et avais la boule au ventre. Mlheureusement quand on dépend sentimentalement d’une personne on a plus le goût de vivre après la rupture, je ne suis pas pessimiste mais l’amour fait souffrir surtout quand il est d’un seul coté.

Ma vie sans lui était très simple entre boulot, fac, sorties entre amis, et rebelote mais je me sentais détruite antérieurement son absence a fais de moi une autre personne, je faisais que cogiter…

Après quelques mois des collègues m’ont fait une blague et m’ont supprimé tous mes amis sur Facebook et changé la photo de profil par une vieille… mdrrrrr. Du coup, Rafik a vraiment mal pris il a cru que je l’ai fais exprès donc il a décidé de ne pas accepter mon invitation. Bref, c’est vrai que sa m’a fait mal au cœur mais je me suis dis que c’est le moment où chacun de nous prend son chemin et tout le monde sera content, même si je l’ai appelé plusieurs fois il me parlait froidement genre ça va labbes hmd merci…..et ben un beau jour j’ai décidé de ne plus chercher après lui je m’en fou je ne vais pas quand même passer ma vie à courir après lui,jusqu’au jour où…

 

mimafik

Répondre