Actualités

Bollywood : du glamour plein les yeux !

Lassées par Hollywood, nous voilà conquises par Bollywood !

Nous nous liquéfions devant les apollons hindous qui sont de véritables héros des temps modernes : ils sont beaux, musclés, sensibles, ils savent chanter, dansent comme des pros et n’ont pas peur de porter des chemises qui éblouiraient un mal-voyant ! Le rythme entraînant de ces comédies n’a d’égal que le cocktail de couleurs chatoyantes qui rappellent les plats épicés de l’Inde.
Les héroïnes sont toutes plus belles et apprêtées les unes que les autres et nous envions leurs tenues traditionnelles plus que leurs panoplies de stars du r’n’b !

Les familles sont des modèles de réussite sociale, les maisons nous font mourir d’envie et la cerise sur le curry c’est que certaines péripéties nous rappellent beaucoup nos propres dilemmes : amour caché, envie de liberté, mariages arrangés par deux familles, sans oublier les petites vieilles qui ont toujours un œil qui traîne et la langue fourchue !

Cocktail parfaitement dosé, ce genre cinématographique prend de la place dans nos vies, comme du bonheur par procuration, il chasse la déprime et nous fait remuer malgré nous, la musique est si envoûtante !Nous supportons même les mauvais sous-titres et les passages ridicules genre parodies de clichés américains, comme l’acteur aux dents javellisées qui sourit comme un benêt pendant un temps interminable alors que l’actrice cligne des paupières telle une biche effarouchée.

Malgré notre sens critique, nous tombons presque toutes dans le panneau, ce festival de saris sur fond de dépaysement musical nous fait oublier le temps d’un long, très long métrage, la dure réalité. Au point que parfois l’atterrissage est brutal : c’est sûr que si on se regarde dans le miroir tout de suite après ça fait un choc, rien à voir avec le brushing et le maquillage parfaits de l’actrice principale, avec nos yeux bouffis d’avoir pleurniché pendant les passages romantiques, les lèvres gercées d’avoir tant ri en voyant les mamans indiennes cousines de nos mamans du Maghreb, surtout que nous avons assisté à ce chef d’œuvre en pyjama avec un paquet de chips pour remplir le vide sentimental…

Les films hindis sont comme la représentation de nos phantasmes féminins, être toujours belle et souriante et rencontrer un prince charmant qui ait ce qu’il faut pour nous rendre heureuses, le tout dans un cadre idéal.

Bien entendu après le moment d’évasion que nous procurent ces bijoux venus de l’Inde ou parfois de Grande-Bretagne, il ne faut pas faire d’amalgame : c’est du cinéma, pas la vraie vie, c’est comme si la société indienne représentée dans ces films était sous hormones : tout est exagéré, amélioré, parodié, les personnes âgées sont soit lubriques soit très comiques, les hommes jeunes sont trop beaux pour être vrais, les filles sont de véritables petits bibelots genre India’s souvenirs et les décors sont signés « autorisation de découvert illimité » tant le luxe est omniprésent, même les nouveaux-nés sont quasi inexistants, pas de couches sales, de vaisselle à laver, d’aspirateur à passer, comme si à Bollywood on naissait déjà ados prêts à chercher l’âme sœur et à s’amuser en discothèque !

Rien n’est triste ou laid, tout est pétillant et scintillant, c’est la petite pilule rose qui rend gais et en plus il y a du choix, de quoi vivre une deuxième vie virtuelle sur écran et après la fin, vient la nuit saupoudrée de rêves, bercée par les musiques de ces films savamment mijotés!

Myriama

Leave a Response

Chargement...
Aller à la barre d’outils