Haute couture

Décryptage de défilés haute couture, fashion week, fashion show …

Haute couture

Mabrouka Saouli, styliste des temps anciens…

Durant le défilé de clôture du Festival National de la Création Féminine qui s'est tenu le mois dernier à Alger, Mabrouka Saouli a pu présenter sa dernière collection... passionnante. La rédaction de Dziriya.net décrypte pour vous l'essence de son inspiration. A première vue, son travail peut paraître folklorique, extravagant ... mais quand on y regarde de plus près, on réalise que la volonté absolue de la styliste est d'ouvrir un travail de réflexion sur le patrimoine vestimentaire algérien ô combien riche mais pourtant si peu connu au-delà de nos frontières. Mabrouka Saouli est de ces stylistes, complètement autodidactes, qui pensent
CultureHaute couture

La broderie algérienne, un art noble et précieux

Si la broderie était considérée autrefois comme une base incontournable de l’éducation des jeunes filles de riches familles, mais beaucoup la pratique aujourd’hui faute de pouvoir suivre ou poursuivre leurs études à l’école. La broderie algérienne s'effectue toujours à la main et si, à l'origine, l'unique matériel était le fil d'or, aujourd'hui, elle s'est beaucoup développé et utilise de nouveaux matériaux comme les perles, les cristaux de Swarovski, les sequins.... La broderie reflète toutes les subtilités de la civilisation algérienne, elle est une référence inégalable au passé. Aussi bien du passé lointain que du plus récent, en tenant compte de
Haute couture

Couture : quand les broderies prennent du volume

Cette saison la broderie éclot et fleurit comme un jardin de printemps. L'une des tendances qui a retenu toute notre attention durant la Fashion Week couture de Paris est la broderie 3D. La broderie ne se contente plus d'habiller une tenue, elle prend forme et vit au travers de vos mouvements. Repris par de nombreuses maisons de couture, la broderie 3D se décline de différente façon selon les maisons. Pour mettre ses broderies en valeur, Zuhair Murad utilise un vêtement du second empire aujourd’hui quasiment disparu en Occident : la crinoline. Autrefois porté par les Dames de la haute société
Haute couture

Quand le karakou algérois inspire les grands noms de la mode

Le karakou est un vêtement qui tire sa source de l'époque ottomane. Cette veste cintrée en velours brodée dépeint au mieux le style et le raffinement de la femme algérienne. Bien qu'exclusivement algérois à l'origine, ce costume s'est démocratisé dans toutes les régions du pays. Chaque algérienne qui se respecte possède au moins un karakou dans son dressing. Ce vêtement reste un intemporel chic et moderne même s'il ne s'est jamais vraiment rénové au fil des années. Le karakou est traditionnellement façonné dans du velours et les broderies qui le constituent sont le mejboud ou la fetla. Ces deux broderies
Haute couture

Le caftan marocain ou takchita

Bien que le caftan soit porté depuis des siècles en Algérie, les stylistes marocains ont réussi à le moderniser et à lui donner ses lettres de noblesse à travers le monde. Le caftan au Maroc est devenu en ces temps modernes plus que jamais prisé par la femme marocaine qui y trouve une attache aux traditions, tout en alliant modernité. Dans différents tissus, sous plusieurs couleurs et sous de multiples modèles, les stylistes font preuve d'une imagination débordante. Le caftan marocain, connaît de nos jours, un grand succès au point que cette réussite a suscité le vif intérêt de la
Haute couture

L’oriental Fashion Show 2014 sur la route de la soie

Le 7 décembre dernier, l’hôtel George V de Paris a accueilli une nouvelle fois la prestigieuse Oriental Fashion Show, avec la participation de créateurs du Maroc, de Russie et d’Azerbaïdjan. Au cœur de ce projet l’Association Route de la Soie et d’Al-Andalus (qui est aussi l'organisateur officiel depuis deux saisons) a la volonté de promouvoir la mode enracinée dans des valeurs patrimoniales, historiques et culturelles et ainsi, de contribuer à la préservation du patrimoine vestimentaire et artisanal. Pour son devoir de sauvegarde, l’association met sa force et sa volonté au service d’une mode qui respecte l’éthique et le travail artisanal.
Haute couture

Le vêtement traditionnel algérien honoré à Séoul

À l'occasion du 9ème festival de la culture arabe, l'Ambassade d'Algérie à Séoul, assisté d'une association culturelle coréenne, a organisé le 4 mai dernier un défilé de tenues traditionnelles algériennes réalisées par le couturier Samir Kerzabi. Pour l'évènement, Samir Kerzabi a présenté une trentaine de tenues de toutes les régions d'Algérie avec en tête le karakou, la robe kabyle, le haik la robe saharienne. Spécialement pour l'occasion, le styliste a créé deux hanbok (la tenue traditionnelle de Corée) en version algérienne. Une riche collection qui n'a pas manqué d’émerveiller l'assistance composée, en partie, d'épouses d'Ambassadeurs d'autres pays arabes. En exclusivité,
Haute couture

Rami Al Ali couture Printemps-Été 2016

C'est au Salon Pompadour du 228 rue de Rivoli à Paris que le styliste syrien Rami Al Ali a présenté sa collection Couture printemps été 2016. Pour sa neuvième saison consécutive à la semaine de la mode parisienne, le couturier a puisé dans deux cultures opposées et d’époques différentes, afin d’en synthétiser les formes, les techniques et les arts. En tirant son inspiration de l’art décoratif mauresque, Rami Al Ali a associé les références historiques avec les silhouettes inspirées des mascarades, pour créer une collection juxtaposant ces deux périodes distinctes. En résulte des créations volumineuses en couches de satin et
Haute couture

Karl Lagerfeld revisite la magie orientale

Le directeur artistique de la maison de haute couture Chanel invite au voyage et au rêve à travers ce sublimissime défilé. Après Tokyo, Los Angeles, Londres, Moscou ou Shangaï, c'est au tour de Byzance d'être magnifié le temps d'un défilé. Depuis 2003, la maison Chanel organise un défilé annuel des MÉTIERS D'ART (hors du calendrier traditionnel des collections de prêt-à-porter) afin de célébrer le savoir-faire d'exception des sept ateliers d'art rachetées par la maison en 1997. Ces artisans brodeurs, paruriers, plumassiers, maroquiniers, orfèvres... ces petites mains qui travaillent avec passion pour Chanel excellent chacun dans leur domaine. Des parures, des
Haute couture

Yasmina Couture collection 2017

La grande couturière algérienne Yasmina Chellali revient - après quelques années en stand by - avec une nouvelle collection. Sur sa page Facebook, elle livre quelques pièces magnifiquement shootées, qui reflètent un condensé de son savoir-faire. La signature Yasmina Chellali est omniprésente, on reconnaît ses coupes épurées et élégantes, ses broderies fines incrustées de pierres et de sequins, ses voilages délicats. Pour l'année 2017, hommage aux traditions culturelles et vestimentaires de toutes les contrées algériennes : les bijoux tlemceniens se marient avec ceux des Aurès, les tatouages viennent finaliser la silhouette algéroise. Une belle collection, donc, qui met en scène
1 2 3 20