Couple

Ces hommes volages à la recherche d’une femme sérieuse

Après avoir fricoté avec un nombre inimaginable de femmes, certains hommes, souhaitent (enfin), se « poser », mais attention, pas avec n’importe qui. Quitte à faire intervenir la mama, la tata voire, même la voisine, il faut trouver, à ces messieurs, une fille certifiée halal !

Ils ont fait les 400 coups mais souhaitent épouser une « bent familia ». Pour beaucoup de femmes ce phénomène s’apparente à de l’hypocrisie pure et dure. Mais ces messieurs se défendent en plaçant bien souvent comme premier argument, la jeunesse. Un peu comme si les fautes étaient plus faciles à pardonner à une personne qui découvre tout juste la vie, ses plaisirs mais aussi et surtout ses vices. L’ego surdimensionné de certains leur prête à penser qu’ils sont eux-mêmes victimes du charme des femmes. Leur difficulté à assumer leur part de responsabilité à travers leur comportement avec les femmes, les rend parfois ridicules aux yeux de la gent féminine. Trouver une femme qui les accepte devient alors, pour eux, un réel parcours du combattant et demandent parfois, même l’intervention de membres de leur famille.

C’est la faute aux femmes !

s’écrieront certains… Il existe des hommes dont les réputations de tombeurs collent tellement à leur peau, que les filles « sérieuses » éprouvent du mal à les approcher. Difficile donc de faire confiance à un homme qui a l’image d’un « coureur de jupons » et certaines femmes, telles qu’Amina se posent la question de savoir pourquoi il changerait de comportement en étant avec elle ?

« J’ai rencontré des hommes qui m’ont dit qu’ils souhaitaient épouser une fille de « bonne famille » et que je corresponds à l’image qu’ils se font d’elle. Bien que flattée je ne comprends pas toujours cette manière d’agir surtout de la part d’hommes qui ont ou qui ont eu des vies peu sérieuses. Sans se remettre en question, ils osent m’expliquer qu’ils ne « tombaient » jusque là, que sur des femmes aux mœurs légères, qui jouaient les « filles biens ». Quand je suis confrontée à ce type de situation, je m’efforce de garder mon sang-froid, mais ne peux m’empêcher de leur expliquer que je les trouve bien trop prétentieux », explique Fouzia, 28 ans.

Pour justifier leur vie antérieure et leurs multiples conquêtes, certains hommes ne craignent donc pas de se placer en victimes. Pour eux la femme est l’objet de toutes les tentations, si perfides, qu’ils sont malencontreusement tombés dans son piège. Très peu d’hommes assument et avouent leur propre faiblesse.

Des aspirations démesurées

Lorsqu’ils sont jeunes, pour certains hommes, le mot d’ordre semble être l’amusement, sans jamais juger les filles qu’ils fréquentent. Au bout de quelques années et quand sonne l’heure du mariage, ils ne paraissent plus avoir le même goût pour les femmes. Ils remuent bien souvent ciel et terre pour trouver celle qui aura un comportement exemplaire et digne d’être la mère de leurs éventuels futurs enfants. Plutôt que de faire confiance à leur instinct, ils préfèrent laisser la maman choisir la femme avec qui ils passeront le restant de leur existence. C’est le cas d’Abderrahmane, 38 ans.

« J’ai connu bien des femmes, mais j’ai peur de me tromper et d’en épouser une qui ne serait pas à la hauteur de ce que je recherche. Je souhaite trouver une femme simple, sans artifices, avec de vraies valeurs, et qui n’est pas vénale. J’ai peur de me laisser duper par une femme dont le passé est trop agité. Pour moi, si un grand nombre de couples ne fonctionnent pas aujourd’hui, c’est parce qu’ils n’ont pas su se choisir, ils ont été éblouis par les apparences de l’autre. Du temps de nos parents, l’homme envoyait sa mère demander la main d’une fille qu’il avait seulement, entre aperçu et la majorité des couples ont vécu ensemble jusqu’à leur dernier souffle», argumente Abderrahmane.

Même si les temps ont changé, les mentalités restent parfois très conservatrices. La peur des qu’en dira-t-on est très présente dans certains esprits et épouser une femme qui a eu de nombreuses aventures semble inconcevable pour bon nombre d’hommes. Ce sujet très tabou dans notre société, pousse donc certaines à dissimuler leur vie antérieure. Finalement, homme et femmes à la recherche d’idéaux, se mentent mutuellement en espérant correspondre aux attentes des uns et des autres !

16/12/14
Par Darine Habchi

Leave a Response

Chargement...
Aller à la barre d’outils