Cheveux

Coloration des cheveux : Attention à l’arnaque !

Rien de tel que des mèches et une belle coloration pour éclairer le visage et illuminer le teint. Seulement voilà certaines coiffeuses qui n’obéissent à aucun code déontologique, font preuve désormais de tricherie et d’arnaque en matière de coloration.

En effet, ces dernières ont développé un nouveau procédé qui consiste a rajouter un produit caustique très dangereux pour la peau et le cuir chevelu : de l’acide ou l’extrait d’eau de javel, un produit qui se vend en poudre dans toutes les quincailleries d’Oran.

et sans l’ombre d’une hésitation. D’après les dires de l’un des commerçants : « souvent de jeunes filles viennent s’approvisionner en ce produit.» Selon certaines coiffeuses, l’extrait d’eau de javel est destiné à donner un ton plus clair à la chevelure et favoriser la coloration. Une telle arnaque pourrait passer inaperçue si des clientes ne se sont pas plaintes d’avoir les cheveux et le cuir chevelu complètement brûlés.
Amina, une jeune femme au seuil de la quarantaine, raconte sa mauvaise expérience avec une coiffeuse qui lui a complètement dénaturé les cheveux lors d’une coloration plus que ratée. « Je voulais profiter des prix attractifs d’un nouveau salon de coiffure qui a ouvert près de chez moi et dont les prix étaient plus qu’alléchants. En effet, l’application des mèches était seulement à 600DA alors qu’ailleurs elle dépasse les 2.000DA. A mon arrivée, une coiffeuse stagiaire vient me demander ce que je désire, « des mèches blondes», je lui réponds. « Après 10 min d’attente me voila en place, la fille prend mes cheveux, les compare aux pointes sur son book pour trouver la teinte idéale à ma chevelure et voilà qu’elle m’applique le produit qu’elle prépare dans son coin, qui, à première vue, m’a semblé différent dans sa texture et couleur de celui qu’on n’avait l’habitude de me faire qui est bleu et épais, contrairement à celui-ci qui virait vers le violet et était très léger. A peine le produit appliqué sur mes cheveux », dit-elle,« que ma tête a commencé à chauffer et à me piquer. Je lui ai signalé le problème, mais une demi-heure passe et la coiffeuse ne semble pas se préoccuper de moi. Je constate que mes racines sont devenues brûlantes, je sentais qu’il y’avait un truc pas normal étant donné que la couleur avait pris en un quart d’heure alors que d’habitude elle prend en une heure et demi, voire deux heures. Enfin je passe au bac, la coiffeuse me lave les cheveux. À mon arrivée devant le miroir je constate que mes racines sont devenus rousses et mes cheveux cassants, frisés et complètement brûlés. Remarque dont je fais part à la coiffeuse qui me dit « vos cheveux sont mouillés, on verra après le séchage. Après séchage, c’était une évidence et le brushing n’a rien caché de l’horreur de mes cheveux. La coiffeuse demande donc à sa collègue ce que je lui avais demandé, ce à quoi elle répond « vous m’aviez demandé de faire des mèches et c’est ce que j’ai fait ce n’est pas de ma faute si vos cheveux ont mal réagi, moi, je ne sais pas ce que vous avez fait sur vos cheveux avant. En gros en plus de m’avoir complètement raté, la coiffeuse m’a engueulé. Je ne sais plus quoi faire. Mes cheveux sont devenus très difficiles à démêler. C’est une horreur et je ne peux même plus leur faire de brushing car ils sont hyper fragiles. Au soleil la couleur des mèches est très moche et même quand les cheveux sont attachés, on voit qu’ils sont très abîmés. J’ai peur de perdre la totalité de mes cheveux parce qu’ils sont complètement cramés? Je suis vraiment en détresse et je n’ose même pas sortir! Je suis sur que ça a du arriver à pleins d’autres clientes qui n’osent pas parler ni porter plainte », ajoute Amina.

L’avis du dermatologue M.G. est plus que clair sur cette nouvelle tendance : « L’eau de javel est un des caustiques les plus puissants, agressif et néfaste. Son seul contact avec la peau peut engendrer des dermatoses extrêmement poussées. En plus de la pelade et la perte de cheveux imminente, ce produit agit sur la peau comme sur la vaisselle, il la dégraisse en lui enlevant sa protection naturelle. En plus du dessèchement, des allergies, pelades, irritations et autres maladies dermatologiques. L’utilisation imprudente de ce produit doit stopper dans l’immédiat » ajoute-t-il : « l’extrait d’eau de javel peut causer de graves problèmes sur la peau, surtout s’il est utilisé en grande quantité, car il peut engendrer de graves brûlures qui entraîneront par la suite des lésions tissulaires très sévères du cuir chevelu. Pour toutes ces raisons ces dépassements doivent cesser.» Vers qui se tourner si les coiffeurs et coiffeuses, qui sont censés être les spécialistes capables de répondre aux exigences de leur clientèle et de réaliser parfaitement les différents services proposés (à savoir les coupes et soins de cheveux, la coloration, la mise en plis, brushing, la mise et l’entretien d’une ou des prothèses capillaires (extension)…….et autres services en plus d’apporter le plus grand bien à la chevelure), rompent le contrat de confiance qui les lient à leur clients et clientes et outrepassent toutes les normes morales de leur profession. Il va sans dire fort heureusement que certaines gens du métier,très peu hélas!)arrivent à satisfaire leur clientèle en respectant favorablement et professionnellement les règles de déontologie de la profession.

Rebah Zohra pour La voix de l’Oranie

Répondre