Bienvenue
Éducation

Comment aider votre enfant à faire ses devoirs

Chaque soir c’est la même rengaine, votre enfant traîne pour faire ses devoirs, il devient colérique ou se braque à la moindre difficulté, vous amenant à bout. Et vous, exténuée après une journée éreintante vous lâchez prise ou pire, vous vous confrontez à lui (punitions, disputes… ). Dziriya.net vous propose quelques pistes pour l’aider efficacement.

Vous devez l’entourer et non l’assister et lui accorder juste l’attention dont il a besoin. C’est par votre détachement que votre progéniture pourra apprendre à devenir autonome. Si vous êtes toujours derrière lui, vous allez créer une pression qui sera au final contre-productive. Ne le stressez pas, adoptez une attitude positive et montrez lui de l’intérêt pour ce qu’il étudie.

Aidez-le à trouver son rythme de travail : préfère-t-il faire ses devoirs après le goûter, après une petite sortie ? Dans sa chambre ou dans le salon ? Dans le calme ou entouré de ses frères et soeurs qui chahutent ? Chaque enfant à des besoins différents.

Laissez-le autonome. Ne faites jamais ses devoirs à sa place, même s’il n’a pas fini ou n’a pas compris. Vous ne devez pas le corriger systématiquement au risque de le bloquer dans son apprentissage. En effet, si vous l’aidez trop il risque de ne pas comprendre ses erreurs et progressera moins vite.

Si vous constatez qu’il a vraiment du mal à s’investir et qu’il se braque trop, faites intervenir une personne extérieure jusqu’à ce que les choses se dénouent : un camarade de sa classe, un professeur… Ou inscrivez-le dans une structure d’aide aux devoirs.

Dernier conseil : donnez un caractère ludique à ses devoirs. S’il a une leçon à réviser, faites-lui un questionnaire pour tester ses connaissances ou demandez lui de vous faire un résumé de la leçon. S’il doit apprendre un texte par coeur, vous pouvez vous servir d’un magnétophone et enregistrez-le pour qu’il puisse s’écouter et se corriger.

En conclusion, les devoirs sont une manière de faire le point sur ses connaissances. Vous devez le vivre comme un moment de partage même si cela est plus facile à dire qu’à faire. Tout est une question d’organisation et de volonté.

Leave a Response

Chargement...
Aller à la barre d’outils