Bébé

Comment sevrer bébé ?

Votre allaitement se passe à merveille sauf que la reprise du travail approche. Voici nos conseils et les bons réflexes à adopter pour ne pas léser votre enfant.

Le sevrage doit se préparer intelligemment et progressivement. Il demande de la patience. Le premier conseil est de procéder à l’allaitement mixte plusieurs semaines avant l’arrêt complet de l’allaitement. Commencez par remplacer le sein par un biberon de lait. S’il refuse, n’insistez surtout pas, proposez-lui un autre biberon le lendemain.

Si votre enfant a du mal à supporter le sevrage, gardez un allaitement complet le week-end et commencez par remplacer une tétée de la journée, puis une deuxième toujours en journée, afin de l’habituer au biberon pendant la journée. Vous devez supprimer en priorité les tétées que vous ne pourrez plus donner après la reprise de votre travail. Calquez les prises du biberon selon vos futurs horaires. Par exemple, si vous travaillerez de 9h à 17h, gardez les “tétées conforts” du matin et du soir, donnez-lui une tétée le matin, une vers 18h et une au coucher. Ainsi, lors de la reprise, l’enfant sera habitué à ce nouveau rythme.

Enfin, tirer votre lait peut être une bonne alternative s’il s’obstine à refuser le biberon, et le fait qu’il continue à se nourrir de votre lait ne sera que bénéfique pour lui (surtout s’il a moins de six mois). L’avantage pour vous sera d’éviter les engorgements.

Pour extraire votre propre lait vous pouvez vous servir d’un tire-lait dès que vous sentez la fameuse montée de lait. Si vous remarquez qu’il refuse le biberon, offrez-lui un biberon rempli votre lait.

Le tire-lait est vendu en pharmacie. Pour la santé de votre bébé, vous devez avoir une hygiène parfaite et vous laver les mains avant utilisation. Conservez votre lait maximum 12 heures au frais.

Tags : allaitement

Répondre