Bienvenue
Psycho

Depuis mon divorce, j’ai peur des hommes

Je suis une femme de 28 ans et je suis divorcée avec un enfant depuis 3 ans. J’ai passé des moments très difficiles car mon divorce a été prononcé quand j’étais enceinte d’un mois et demi. Le père était absent tout au long de cette période. J’ai accouché toute seule même si j’avais le soutien de ma famille je me suis senti rejeter, abandonner pendant 9 mois par un homme qui disait m’aimer.
Durant la grossesse, j’ai détesté cet enfant mais après l’accouchement tout a changé, mon fils est devenu ma vie même si le père vient rendre visite chaque vendredi le fait d’entendre sa voix me rend nerveuse, me frustre car lorsqu’on était mariés, il me battait et il s’amusait à me torturer psychiquement. Je n’arrive pas à lui faire face j’ai découvert que j’ai encore peur de lui et cette peur ne me laisse pas vivre ma vie tranquillement car dans ma tête il y a un blocage. Je refuse qu’un homme me touche, mes réflexes de protection sont toujours là ! Je veux vraiment refaire ma vie, pouvoir baisser ma garde, laisser la femme qui est en moi vivre car je la tue petit à petit. Serait-il possible Madame de m’orienter ou même de me conseiller un bon psychologue sur Alger car ça devient urgent de me débarrasser de cette peur qui me hante depuis 3 ans.

RÉPONSE DE NOTRE PSYCHOLOGUE :

Pour commencer, je tiens à vous dire que je suis vraiment désolée de ce qui vous arrive, vous n’êtes pas la seule à vivre cette situation presque toutes les femmes qui ont vécu une violence arrive à un moment de leur vie à ce type de problème.
Ce qui est positif chez vous c’est le fait que vous soyez divorcée, c’est-à-dire loin du moins physiquement de l’homme qui vous a fait subir des horreurs, donc il est dans l’incapacité à recommencer.
Je vais essayer de vous expliquer d’où vient cette peur même si vous savez que vous ne risquez rien, quand on a subi une violence de la part d’une personne très proche tel qu’un mari dans votre cas, la blessure est plus profonde que quand on est violenté par un étranger, cela crée un sentiment d’insécurité, et diminue l’estime de soi. C’est comme si au fond de nous-même on essaie de comprendre pourquoi cela nous arrive et parfois on finit par se culpabiliser.

Il faut savoir aussi que notre organisme possède une mémoire, vous avez vécu pendant un temps avec la peur d’un homme qui vous battait, donc il est normal de ressentir cette peur à la vue ou à l’approche de cet homme, et même après la séparation. La raison nous dit qu’il ne peut rien faire mais les défenses qui ont été créés avant se réveillent à l’approche de cet homme, de mémoire votre organisme (les émotions qui eux nous viennent de sécrétions de plusieurs glandes ainsi que des flux nerveux) se rappelle des réactions que vous aviez quand vous étiez avec cet homme.

Beaucoup d’éléments manquent à votre histoire pour pouvoir vous aider de manière efficace, cependant, je vous demanderais d’abord :
1) De vous dire et de vous répéter, mentalement et même à haute voix que cet homme ne peut rien vous faire de méchant.
2) Essayez de ne pas le fuir et d’être présente quand il vient voir son fils.
3) Essayez de ne pas être seule quand il vient voir son fils, avoir un soutien en quelque sorte.

Et si vous voyez que ce n’est pas suffisant, contactez un psychologue S.A.R.P, qui se trouve à Delly Brahim, ou bien demandez une consultation psychologique au niveau de l’université de Bouzareah ils on des consultations).

Notre psychologue – 08/01/15

Leave a Response

Chargement...
Aller à la barre d’outils