Psycho

Dur, dur d’être jolie

Qui aurait pu croire qu’être beau engendrerait bien des soucis ? Et pourtant être agréable au regard n’attise pas seulement les convoitises, mais peut engendrer mépris, jalousies, craintes et autres erreurs de jugement. Lorsqu’elles sont sujettes aux a priori, certaines femmes qualifiées de jolies se mettent parfois à complexer.

Tout le monde pense qu’une belle fille n’a pas de problème, qu’elle est heureuse d’avoir des traits harmonieux. Certes, il semble plus facile de séduire, de trouver un travail quand on a un joli minois mais les jolies plantes connaissent elles aussi, des difficultés au quotidien. Elles véhiculent parfois, une image de femmes inabordables, froides, ou pire « faciles », peu intelligentes et font parfois peur aux hommes. Elles s’attirent aussi les foudres de la part de la gent féminine qui n’a de cesse de les jalouser et de voir en elles des rivales. Qu’est-ce qu’une jolie fille ? La beauté est un tout et même si elle est subjective, dans le monde actuel elle répond à de nombreux critères comme avoir une belle silhouette, un visage radieux, une allure élégante … Même lorsqu’elles souhaitent rester discrètes, il est difficile pour certaines de passer inaperçues et de ne pas s’attirer les foudres des uns et des autres. Une situation difficile à vivre pour certaines qui ne perçoivent plus leur beauté comme un atout, mais plutôt comme un inconvénient.

La jalousie des femmes

« Miroir, mon beau miroir », cette formule, tirée d’un conte de fée, traduit l’état d’esprit de certaines femmes persuadées que les apparences font la personne. Rester la pus belle dans tout le royaume, jusqu’à ce que Blanche Neige fasse son apparition, semble être difficile de nos jours. Et même si être élégante est accessible à toutes, certaines suscitent tout de même la haine. En effet, le désir d’être en permanence, la plus jolie contribue à alimenter la rivalité, voir l’animosité de certaines jeunes femmes entre elles. Quelques-unes n’hésiteront donc pas à user de toutes sortes de moyens pour nuire à la personne qui représente à leurs yeux, un obstacle.

« J’ai toujours fait l’objet de concurrence. Je ne cherche pourtant pas à rentrer en compétition avec qui que ce soit et encore moins esthétiquement parlant. Dieu m’a sans doute donné un physique avantageux et cela a suffi à générer des tensions autour de moi. Déjà, sur les bancs de l’école, les filles m’enviaient. Il y’en a même une qui assise derrière moi, a tenté de me couper les cheveux ! Aujourd’hui, je sens le regard méprisant de certaines, notamment au travail, dans la rue… Mes « amies » se méfient de moi, elles craignent que je ne leur vole leur mari. Une d’entre-elles me l’a explicitement fait comprendre, en me lançant : «on va éviter de se voir à la maison, tu sais, je suis mariée, je ne voudrais pas perdre mon mari ». Choquée par ses paroles, depuis je ne l’ai plus revu. C’est fou comme l’être humain, accorde autant d’importance à une simple enveloppe physique », confie Narimane, 28 ans.

La peur, l’intrigue, la suspicion, sont autant de sentiments qui planent autour des belles femmes et émanent même de la part de la gent masculine.

Les appréhensions des hommes

Bien qu’elles aient tout pour plaire, certaines femmes ne trouvent pas toujours chaussures à leur pied. Célibataires, elles regrettent cette situation, mais surtout les idées que se font certains hommes à leur sujet. Farida, 35 ans,

« Sans me vanter, je plais beaucoup. Pas un jour ne se passe, sans que je ne sois sifflée ou encore abordée, dans la rue. C’est à la fois flatteur, mais aussi très gênant, en même temps. Mes histoires d’amour sont toutes des échecs, elles n’ont d’ailleurs jamais duré. La plupart des hommes avec qui j’aurais aimé faire un petit bout de chemin, m’ont fuit. Tous avaient le même prétexte, « je ne suis pas assez bien pour toi »… Je me suis longuement posé des questions pour connaître le réel objet de ces rejets. Jusqu’au jour où, j’ai rencontré un homme qui m’a tout simplement dit la vérité. Avec une femme comme moi, il ne se sentait pas en mesure d’être à la hauteur, il redoutait que je parte avec un homme plus beau, plus riche, plus intelligent. Il m’arrive parfois de me dire qu’il aurait mieux valu que je sois moins belle, j’aurais peut-être eu plus de chance côté amour, mais on ne choisit pas ! » indique la jeune femme.

Certains hommes semblent perdre confiance en eux face à une femme élégante et pourtant, comme dirait le bon vieil adage, bien de chez nous « la beauté ne bâtit pas une maison ». Être agréable au regard peut faire peur, rendre jaloux, susciter l’interrogation mais une personne qualifiée de « banale » peut tout autant, être injustement jugée. Les sentiments de mal être, que ces situations peuvent engendrer prêtent à penser que l’Homme conteste toujours ce qu’il a ou ce qu’il est, tout simplement.

Par Darine Habchi

Leave a Response

Chargement...