Bienvenue
Éducation

Espace detente : un manque crucial d’aires de jeu

Beaucoup de quartiers de la capitale enregistrent un déficit patent en espaces de jeu et de loisir. Les jeunes, les enfants passent le plus clair de leur temps à vadrouiller et déambuler en quête d’un exutoire quelconque. Cette rareté est visible à l’oeil nu. De nombreuses cités et ensembles d’immeubles sont dépourvus d’aires de jeu dans une ville où l’élément juvénile prédomine à outrance.

C’est un paradoxe que l’on s’explique péniblement. Un handicap pénalisant et qui est loin de satisfaire une demande sans cesse croissante. Faisant contre mauvaise fortune bon coeur, les jeunes en sont réduits à improviser toutes sortes de jeux de fortune pour meubler une vacuité pesante. La place est faite pour les interminables parties de football dans les cours des cités. Ce qui, au demeurant cause de désagréments aux cités. Comme une carence n’arrive jamais seule, les espaces ludiques ou supposés tels ne respirent plus la santé. Le matériel est endommagé parfois complètement détérioré ceci sans omettre l’aspect sécurité qui n’est pas souvent pris en considération. D’aucuns tirent le bouchon trop loin en faisant preuve d’une inavouable volonté de se les accaparer tout bonnement.

L’actualité se charge de nous en fournir constamment la démonstration. Comme de coutume la législation n’est jamais muette. Elle prévoit l’obligation de prévoir des aires de jeu dans chaque cité en construction, d’une densité de 200 logements. Une loi qui n’a pas l’air d’être prise au pied de la lettre. Et pour cause.

On persiste à ignorer les attentes des jeunes en termes de loisir et de distraction. Un fait est sûr. On compte aujourd’hui une aire de jeu pour des cohortes d’enfants en mal de défoulement. Les règles de l’urbanisme sont claires. Une cité doit impérativement fournir aux gosses et autres une énergie latente. Auquel cas, c’est le prélude à des manifestations de violence et d’agressivité tellement prévisibles. Les pouvoirs publics sont tenus de pallier au manque.

L’Authentique

Leave a Response

Chargement...
Aller à la barre d’outils