Tendances culinaires

Être végétarienne en Algérie

etre vegetarien en algérie

Le végétarisme est un mode alimentaire très peu pratiqué en Algérie. Nous avons quand même trouvé quelques femmes qui mangent sans viande, et ce, pour différentes raisons.

 

Les algériennes mangent-elles trop de viande ?

La viande est cuisinée à toutes les sauces… C’est le cas de le dire, tous les grands plats nationaux sont préparés à base de viande (couscous, rechta, mtewem, mechoui, loubia…). Culturellement, la viande est reconnue comme un mets de luxe, pas à la portée de toutes les bourses, certes, mais très recherché.

Pour une algérienne, il serait impensable de recevoir ses invités sans proposer de viande au menu. Cette mentalité est commune à toutes les régions du pays. D’ailleurs, pendant certaines périodes religieuses, notamment l’aid el akbar, les repas ne sont composés quasiment que de viande.

Devenir végétarienne : le déclic

Pourtant de plus en plus d’algériennes commencent à penser différemment influencées par de nouvelles façons de consommer.

Le végétarisme a déjà séduit de nombreux pays occidentaux, sachant que le plus grand pays végétarien au monde reste l’Inde. Il existe différents comportements alimentaires chez les végétariens. En plus des fruits et des légumes, les végétariens consomment du laitage et des œufs alors que les végétaliens ne mangent que des végétaux et des fruits secs.

Les algériennes souhaitant franchir le cap sont plus à l’écoute de leur corps. Des centaines d’études à travers le monde attestent formellement des bienfaits du régime végétarien pour la santé.

D’ailleurs, l’American Dietetic Association affirment officiellement que “les régimes végétariens planifiés de façon appropriée sont sains, adéquats sur le plan nutritionnel, et bénéfiques pour la prévention et le traitement de certaines maladies. Le régime végétarien, lorsqu’il est adopté dès le jeune âge, peut mener à de saines habitudes alimentaires à long terme.”

Les avantages sur la santé du régime végétarien sont nombreux :
– Réduction des maladies cardiovasculaires
– Réduction du risque de diabète
– Réduction du risque de cancer
– Prévention contre les risques d’obésités
– L’absence de viande éliminerait presque totalement les risques d’infections bactériennes ou de virus comme l’H Pylori, salmonellose, encéphalopathie spongiforme bovine…

Outre les bienfaits sur la santé, d’autres raisons peuvent inciter à changer de cap comme la protection de l’environnement, la protection des animaux et certaines convictions religieuses et surtout l’aide aux pays du Tiers-Monde.

En effet, d’après un calcul établi en 1990 par le Programme mondial sur la faim,

“les récoltes récentes suffiraient à nourrir 6 milliards de végétariens, alors que, pour nourrir autant de personnes ayant une alimentation riche en viande, nous serions déjà en déficit de terres.”

Témoignage de végétariennes en Algérie

Nous n’avons réussi qu’à rencontrer deux végétariennes algériennes : Lamia et Sonia. Mais pourquoi sont-elles devenues végétariennes? Elles témoignent !

Pour Lamia, atteinte d’une maladie chronique auto-immune, cette volonté d’adhérer au végétarisme est liée à sa santé. Elle explique :

“Lorsqu’on m’a diagnostiqué ma maladie, la thyroïdite, j’ai fait beaucoup de recherche pour améliorer ma qualité de vie, car même si je prends un traitement je dois faire attention à mon alimentation. C’est au cours d’un entretien avec mon endocrinologue que m’est venu le déclic. Mon médecin m’a clairement expliqué que je devais éviter les viandes si je voulais améliorer ma santé. Je me suis documentée sur Internet, car en Algérie, cette question de ne pas manger de viande ne se pose même pas. Et j’ai découvert des sites qui parlaient de ce régime. Je suis donc végétarienne depuis plus de 2 ans et je sens une amélioration de ma santé générale.”

Sonia est en bonne santé et n’est pas vraiment végétarienne, elle est plutôt végétarienne à mi-temps. Elle explique :

“Je suis végétarienne mais c’est plus par manque d’argent. La viande coûte très chère et je n’ai pas souvent l’occasion d’en manger, d’ailleurs je n’en mange quasiment jamais et je m’en porte très bien. Je suis devenue végétarienne sans vraiment le vouloir, mais finalement je trouve que c’est une bonne chose”.

Sonia est plutôt une semi-végétarienne car elle mange du poisson et de la volaille, son régime s’apparente plus à un régime méditerranéen.

Les algériennes deviennent-elles végétariennes pour de mauvaises raisons ?

Si pour les végétariennes américaines, par exemple, ce régime est une idéologie, pour les algériennes, la question ne se pose même pas.

Visiblement, très peu de femmes en Algérie s’intéressent réellement à l’écologie, ou au respect des animaux. Les attentes sont plus individualistes.

De plus, une personne qui devient végétarien par manque de moyen le restera-t-elle à vie ? Ne doit-on pas admettre que le végétarisme n’est pas qu’un simple régime alimentaire, il est aussi un combat pour une meilleure équité entre les hommes ?

Le végétarisme et l’islam

L’islam est une religion de partage et de solidarité qui interdit formellement la maltraitance d’animaux.

Voici un extrait de la fatawa du Mufti Ebrahim Desai qui traite de la question du végétarisme :

“Le Prophète (SAWS) était semi-végétarien. Ce n’était pas un mangeur de viande. Une autre preuve se trouve dans le Muwatta lorsque Sayyidina Umar dit: «Méfiez-vous de la viande, car il a une addiction comme la dépendance de vin.» Il y a un chapitre intitulé «Bab al-Laham,« le chapitre des Laham, Umar et Umar, lors de son khilafa, les gens n’avaient pas le droit de manger de la viande tous les jours mais plutôt un jour sur deux. Et le khalifa a ce droit. Il a vu un homme manger de la viande tous les jours, et il dit à lui, «Chaque fois que vous avez faim vous sortez et achetez de la viande? (sous entendu : “chaque fois que votre nafs veut de la viande, vous allez l’acheter?”) Il lui répondit, ‘Oui, Amir al-Mumineen, ana qaram ! (traduction : je suis un carnivore) Umar dit: « Il vaudrait mieux pour vous. enrouler votre ventre un peu afin que d’autres personnes puissent manger. “

Cependant, il ne doit pas être considéré que manger de la viande soit interdit par l’Islam.

Et vous ?

Que pensez-vous de ceux qui mangent végétariens ? Pourriez-vous changer vos habitudes alimentaires ? Seriez-vous tenté par ce régime ? Si oui, pour quelle raison ?

Merci d’apporter votre témoignage !

Tags : nutrition

Répondre