Binoir Staifi


>>> Nouvelle discussion <<<

Ce sujet a 95 réponses, 25 participants et a été mis à jour par cheyma, 19 h 56 min, 6 août.

20 sujets de 1 à 20 (sur un total de 96)
  • Auteur
    Messages
  • #11364

    [center] [b] Dans la tournée des tenues algériennes, nous nous sommes arrêter dans chaque grand pôle du traditionnel fi bladna. Il y a eu un Topic sur les robes staifi/vs/ robes oranaises. Mais il n’y a pas eu de Topic proprement dit sur les robes sétifiennes, appelées le Binoir.

    Carlita, a contribuer à l’élaboration de se post, avec des photos qu’elle a selectionner pour les partager avec vous toutes et je la remercie.

    Sétif, ces hauts plateaux, sa célèbre fontaine “Aine el Fouara” qui selon la légende qui boit de son eau, reviendra forcément un jour à Sétif. Qui dit Sétif dit aussi la gloire de nos martyrs et un date importante dans notre histoire : les évenements de 45 à Sétif et Guelma.Qui ont précipiter le début de la révolution algérienne pour l’indépendance.

    Une terre d’accueil, d’histoire, de traditions. Détour par Sétif :

    [img]http://www.aitsaid.net/images/setif-1.jpg[/img]

    La robe de Sétif : dit “Binoir” est longue en dentelle, ressemble beaucoup à la blouza oranaise mais en regardant bien, il y a des différences.

    Il y a la robe sétifienne de tout les jours, portée à la maison, en robe d’intérieur, souvent dentellée au niveau du décolleté et faite de tissu simple et basique, mais il y a aussi la robe staifiya qui se porte pour les occasions, et pour les mariages qui s’appelle Charb Zdaf.

    La robe sétifienne est portée dans une grande partie de la région des hauts plateaux, à el Bordj ou encore à Mssila. [/b][/center]

    #188675

    Merci tiziri de completer le post, a vrai dire j’ai fait le post, pour que vous puissez toutes le completer, avec des illustrations et des explications.

    Les photos que j’ai poster m’ont été envoyer par Carlita qui voulais que je les mettents. Chose que j’ai faite. Donc c’est super que tu ai completer le tout.

    merci tiziti.

    #188676

    pa de koi bassoum j pense mnt ils delaisse in peu charb el zdaf pcq sa coite cher pret de 20000 da le coupon mai il reste indispensable dan le trousseau de la setifienne

    #188677

    Ok.
    Moi perso j’aime pas trop les nouveaux modèles un peu copier sur la blouza.
    je prefere l’authentique.

    #188678

    moi j pense meme c on modernise et tout mai en realitè en revien tjr a l ancien
    j prend exemple les gateau dans les mariage meme s il ya des centaine de genre avec les bouveau decor mai pour nos fete on prefere l ancien dzeriete, l ancien baklawa donc j pense qu c la meme chose pour les vetement elle est ou la robe kabyle ne peinture sur soie personne ne la fait mnt

    #188679

    Oui c’est bien de moderniser ca change, c’est plus original etc ..

    mais il ne faut pas se perdre dans la modernité. Des fois la modernité t’éloigne beaucoup trop du modèle initiale.
    Comme ta dit c’est comme les gateaux, on aime bien voir tjrs de nvx modeles, on est a jour sur ttes les nouveautés etc .. mais les stars ca reste les anciens : dziriyettes, tcharak, markoute, etc .. on peut pas les remplacer.

    #188680

    perso j prefere le binoir mauve qu jai postè qu celui bleu avec pantalon

    #188681

    le mauve est pas mal, celui avec le pantalon, on dirais un pyjama.

    #188682
    Dziriyatnaute

    carlita

    Charb Ezdaf, pour la mariée à Sétif

    Cet habit traditionnel, très prisé par les femmes dans la capitale des Hauts-plateaux, demeure, malgré sa cherté, un élément essentiel du trousseau de la jeune mariée à Sétif et ses environs.

    Il s’agit avant tout d’un Binouar, cet habit intemporel qui a fini par s’identifier à la sétifienne « bon teint » et dont la notoriété, toujours associée aux Hauts-Plateaux, est désormais établie aux quatre coins de l’Algérie.
    C’est une robe fleurie, sans manches, atteignant les chevilles et légèrement échancrée au niveau de la poitrine pour laisser admirer les bijoux qui ornent le cou.

    [b][u] Pourquoi Binouar ? Les avis sont assez divergents.[/u][/b]

    D’aucuns prétendent que le mot est issu du terme « peignoir », ce vêtement d’intérieur ample, non ajusté, porté par les européennes qui l’auraient « importé » à Sétif à la fin du XIXe siècle.
    D’autres, plus nombreux, auxquels se rallie l’écrivain sétifien, Omar Mokhtar Chaâlal, le terme provient de l’expression arabe « avec des fleurs » (Bi ennouar). Il s’agit, sans doute là, de la véritable explication du mot Binouar, d’autant que les fleurs sont un élément, ou plutôt « l’élément » incontournable, l’essence de ce bel habit.

    [b][/b] Le Charb ezdaf n’est, en réalité, qu’une variété du Binouar, un phénomène de mode, sauf qu’il s’agit-là d’une vogue née, il y a plusieurs décennies, de l’imagination, semble-t-il, des marchands de tissus originaires du M’zab et qui ne sont jamais à court de trouvailles pour appâter la clientèle féminine, surtout la plus fortunée.

    L’appellation [b][/b] Charb ezdaf ne doit, cependant, rien à ces marchands qui se sont contentés de mettre sur le marché une étoffe riche, légère, fleurie, bien sûr et tissée au moyen de la plus fine des soies.
    Cet habit est marqué notamment, par la finesse de sa broderie faite de dessins imageant toutes sortes de fleurs, roses, marguerites et autres tulipes, et par ses couleurs claires et variées, même si l’orange et le rouge vif sont plus fréquents. A l’instar de la gandoura passementée des constantinoises, du seroual brodé des algéroises ou de la Chedda qui sied aux tlemcéniennes, Charb ezdaf, est devenu l’habit de fête par excellence des sétifiennes.

    Reste cette appellation de Charb ezdaf à la consonance plutôt bizarre, même pour les sétifiens de souche.
    Ammi Abdallah, un commerçant spécialisé de la rue Ben-boulaïd où foisonnent les boutiques de tissu, donne ce qui s’apparente à l’explication la plus plausible. Il soutient que le nom provient simplement de Zdif , ou terre noire en ancien berbère, terme qui a donné son nom à la capitale des Hauts-Plateaux.

    Passionné par son métier, Ammi Abdallah met en garde contre les imitations de cet habit et donne une profusion de « tuyaux infaillibles » pour ne pas se faire abuser. Le vrai Charb ezdaf, dit-il, est reconnaissable par ses grandes fleurs brodées en soie pure. « Les petites fleurs, généralement faites d’un tissu synthétique, sont une preuve d’imitation », prévient-il.

    [b] la Couture du Charb Zdaf change au cours des années en fonction des nouveautes de confection des Binouars [/b]

    [img]http://img11.hostingpics.net/pics/864900zdaf5.jpg[/img][img]http://img11.hostingpics.net/pics/759618zdaf4.jpg[/img]
    [img]http://img11.hostingpics.net/pics/572285zdaf6.jpg[/img][img]http://img11.hostingpics.net/pics/682274zdaf1.jpg[/img]
    [img]http://img11.hostingpics.net/pics/594497zdaf2.jpg[/img]
    [img]http://img11.hostingpics.net/pics/439968zdaf3.jpg[/img]

    #188683
    Dziriyatnaute

    carlita

    Bassoum [b][/b] les Binoirs sont aussi portes dans les amriages : il y a des binoirs pour tut les jours et des Binoirs pour les occasions ( mariages, baptemes )

    dans le trousseau d’une Aaroussa Staifia , il y aura : le Charb Zdaf et des binoirs de “fetes ”

    [img]http://img11.hostingpics.net/pics/713432setif1.jpg[/img]
    [img]http://img11.hostingpics.net/pics/423174setif2.jpg[/img][img]http://img11.hostingpics.net/pics/905102SETIF3.jpg[/img][img]http://img11.hostingpics.net/pics/677754setif4.jpg[/img][img]http://img11.hostingpics.net/pics/4234782002951380701495954961012881732736942352952419631n.jpg[/img]
    [img]http://img11.hostingpics.net/pics/733949setifrouge1.jpg[/img][img]http://img11.hostingpics.net/pics/720652setifrouge2.jpg[/img]
    [img]http://img11.hostingpics.net/pics/299002setifvert1.jpg[/img][img]http://img11.hostingpics.net/pics/927116setifvert2.jpg[/img][img]http://img11.hostingpics.net/pics/475783setfidore2.jpg[/img][img]http://img11.hostingpics.net/pics/282924setfidore1.jpg[/img]

    #188684
    Dziriyatnaute

    carlita

    BASSOUM en quoi les nouveaux Binoirs copie la Blouza ? [b][/b]

    #188685

    les jeunes filles de maintenant ne font plus autant de binoir qu’avant elles prefere ledjbeb c’est plus pratique il y’a meme des filles qui ne prennent meme pas la peine de coudre le cherb il est mis dans le djhaz en coupon et les filles de la meme famille l’échangent pour que la soeur le mis dans son djhaz d’une autre couleur il n’y’a dans les fete d’aujourdui que les veilles et rare des jeunes qui le portent maintenant le binoir a perdu de son autenticité il repmlace par de genre de robe qu’elles appelent binoir mais qui le ne l’ai plus le vrai binoir sdef c’est les 6 1ere photos que calista a posté tissu et couture moi personnelement j’ai jamais aimé

    #188686

    MErci Carlita pour toutes ces précisions.

    Une amie à ma mère est sétifienne de souche, et elle à l’habitude de porter le célèbre binoir staifi. Je savais donc que le mot Binoir vient de peignoir. Mais je n’avais pas penser a Bel anouar.

    Perso je trouve que le vraie modèle de la “staifia” comme on l’appelle familièrement c’est celui avec la dentelle qui pend sur le ssder ou le tissu, Simple et souvent avec des manches très simples. Et meme quand c’est travaillé, ca reste sobre et chic. C’est aussi les volants.

    Les nouveaux modèles copient la Blouuza dans le travail des manches, dans l’ajout de certains matériaux qui sont typiquement blouza ou encore dans le doublage (robe / doublure ce qu’on appelle à oran Blouza/jaltita).
    Le binoir aujourd’hui prend meme la forme “Soutien” au niveau du décolleté de certaines tenues tunisiennes appelés aussi Blouza Tounssia, comme sur le modèle vert que tu as poster.
    Et je ne trouve pas ca beau du tout.

    Ca dénature la beauté du binoir, du charb ezdaf. Et c’est bien dommage .. 🙂

    #188687

    Nouvel Arrivage de modèles sublimes :

    [img]http://www.heberger-image.fr/data/images/75003_binwar2.jpeg[/img]
    [img]http://www.heberger-image.fr/data/images/73586_binwar4.jpeg[/img][img]http://www.heberger-image.fr/data/images/24342_binwar5.jpeg[/img]
    [img]http://www.heberger-image.fr/data/images/12685_binwar3.jpeg[/img] [img]http://www.heberger-image.fr/data/images/47347_binwar1.jpeg[/img]

    [b] ********************* A vos Coms *************************[/b]

    #188688

    Jador le deuxième modèle avec le pantalon sa fai plus distinguer je trouve

    #188689

    bassoum tu connai mn point de vu sur le beignoir avec pantalon j aime pa j pense qu sa change completement de tenu mai par contre son travaille le haut j aime bien ainsi qu la couleur et le deux aussi j aime bcp il est parfait a la masion qu tu reçoit du monde pour changè un peu de la takcjita , jabador, et sarienne

    #188690

    Zina : oui c’est un style, en tt cas celui ci est tres reussi joli choix 🙂

    Tiziri : moi aussi jen suis pas tres fan, mais quand c’est bien travaillé, comme le vert pkoi pas. Tu as raison ca change grave des autres tenues pr recevoir.
    Ma mere portent souvent les blayez pour recevoir, elle trouve ca plus pratique quand y a des baptemes, et autres evenements que le caftan qui traine par terre et les manches qui gène ..

    #188691

    ya un default il font pa gran travaille sur e pontalon avec des elastiue fla taille le meme model a chaque fois donc si aumoin les couturiere change de lmodel
    j s8 comme ta mere bassoum :lolviolet: j me sent plus alaise la dans

    #188692

    Oui c’est vrai que c’est plus pratique .. c’est plus leger le tissu, et ca traine moins, il suffit de faire la technique ( tu l’attaches fla ceinture pr la relever) et ta les bras libres ..

    meme pr danser c’est plus pratique, parce que dji ceintré ! ta pas l’air de robocop pour danser :-D)))

    #188693

    Anonyme

    merci pour la découverte et les explications :yesyes:


20 sujets de 1 à 20 (sur un total de 96)

Vous devez être connecté pour répondre à ce topic : Connectez-vous