Bienvenue

Dernier livre lu ?

Les forums de Dziriya.net ont migré vers une autre plateforme. En conséquence, les anciens utilisateurs sont invités à réinitialiser leur mot de passe afin de pouvoir récupérer leur compte.

Ce sujet a 361 réponses, 94 participants et a été mis à jour par Nihal@, 12 h 54 min, 12 novembre.

20 sujets de 41 à 60 (sur un total de 362)
  • Auteur
    Messages
  • #638536
    Invité

    Anonyme

    “les agneaux du seigneur” je ne l’ai pas lu, et je ne compte pas le lire , il me rappelle une mauvaise période 🙁

    #638537
    Invité

    Anonyme

    je viens de terminer

    Résumé: Armanoush/May a vingt et un ans. Fille de divorcés, elle vit entre San Francisco et l’Arizona, jonglant entre sa famille paternelle d’origine arménienne et sa mère américaine remariée à un Turc, Mustafa. Asya, dix-neuf ans, nièce de ce même Mustafa, vit à Istanbul étouffée au milieu de ses trois tantes, sa mère, et deux aïeules. Jeune fille indépendante au caractère bien trempé, elle se décrit comme nihiliste et cherche à échapper à l’ambiance oppressante du foyer en retrouvant quelques intellectuels dans un café.

    En dépit d’un titre captivant et une introduction de Amine Maalouf,à une centaine de page la déception m’envahit . Ce n’est donc pas une histoire fluide et émouvante, ni écrite d’une manière qui suscite l’attention. Cela ressemble plus à un constat, triste. Un sujet délicat pas suffisamment travaillé, je ne parle pas de documentation, mais du désir de raconter une histoire. Il y a une multitude du passage du coq à l’âne. le côté culinaire y a une place presque étouffante.

    #638538
    Invité

    Anonyme

    merci pour l info doudou je ne le lirais donc pas

    #638539
    Membre

    lounadoli

    “A quoi rèvent les loups” , de YASMINA KHADRA

    #638540
    Invité

    Anonyme

    :-D))) cathie :NON: ,c’est ma grosse déception :orage: j’ai eu du mal à le terminer :colere-rouleau:

    #638541
    Invité

    Anonyme

    je te crois sur parole je ne lirais donc pas et de tte facon suis pas trop fan d amin maalouf

    #638542
    Invité

    Anonyme

    Amine Maalouf a juste fait la préface,la cata c’est Elif

    #638543
    Invité

    Anonyme

    autant pour moi doudou :biz:

    #638544
    Invité

    Anonyme

    :biz: ton recueil sera plus intéressant crois moi :lumiere:

    #638545
    Invité

    Anonyme

    :-D))) :biztimide:

    #638546
    Membre

    sushi

    tu as raison doulette il vaut mieux s’abstenir plus tard peut etre

    #638547
    Invité

    Anonyme

    :,-( Sushi je ne peux pas, cette période me hante encore par moment :chaleur:

    #638548
    Membre

    SemmSoum

    Tata Sushi, effectivement, ” Les agneaux du seigneurs“, c’est très hard. Les écrits sont très durs car on y décrit les massacres avec beaucoup de détails. Donc faut s’accrocher.

    J’ai terminé “L’enfant de sable” de Tahar Ben Jelloun. Grosse décéption pour moi.

    Amelia et Leilab (peut-être que tu nous lis encore 🙂 ) Vous aviez raison. Le livre prends des tournures bizarres des fois, ca devient tout d’un coup très sadique et pervers, dommage.

    Bon au début, l’histoire est captivante, on s’attend à voir comment cette fille va vivre en cachant que c’est une fille. Mais après ca prend une autre tournure. Il n’y plus de fil conducteur mais chaque passant donne son avis sur ce qui est arrivé au personnage principal, avec des situations parfois invraissemblables. Donc pas de lien entre les différentes histoires racontées.

    J’avais acheté la suite du roman “La nuit sacrée”. J’espère que ce n’est pas le même style.

    #638549
    Dziriyatnaute

    nadhia

    L’état de la faim dans le monde et des moyens de l’éradiquer.

    Toutes les 3 secondes, un enfant de moins de dix ans meurt de malnutrition, tandis que des dizaines de millions d’autres, et leurs parents avec eux, souffrent de la faim et de ses terribles conséquences physiques et psychologiques. Et pourtant, nous le savons aussi, l’agriculture d’aujourd’hui serait en mesure de nourrir 12 milliards d’êtres humains. Nulle fatalité, donc.

    Mais comment en sortir ? D’abord, prendre conscience des dimensions exactes du problème : un état des lieux documenté, mais vibrant de la connaissance du terrain, ouvre le livre. Comprendre ensuite les raisons de l’échec des formidables moyens mis en oeuvre depuis la Deuxième Guerre mondiale pour éradiquer la faim. Puis identifier les ennemis du droit à l’alimentation. Enfin, bien comprendre les deux grands mécanismes à travers lesquels progresse la faim aujourd’hui : la production d’agro-carburants et la spéculation sur les biens agricoles. Mais l’espoir est là, qui s’incarne dans le travail quotidien de ceux qui, ici et là, dans les zones dévastées, occupent les terres et imposent le droit à l’alimentation à l’ordre du monde. Comme toujours, avec Jean Ziegler, la souffrance a un visage, l’oppression un nom, et les mécanismes à l’oeuvre sont saisis dans leur application concrète. Un livre d’espoir et de mobilisation des consciences.

    #638550
    Membre

    darine

    Je viens de finir la Reine de Saba de Marek Halter, pas mal comme roman

    Sinon depuis 2 jours je m’interesse à la civilisation Egyptienne (Ancienne Egypte), je fais une petite recherche avis ouvert aux Amatrices pour un partage!!!

    #638551
    Dziriyatnaute

    nadhia

    La civilisation égyptienne antique est passionnante, je suis preneuse d’infos de livres ou autre également :yes

    #638552
    Membre

    Fella7a

    Eeeeh kan ya ma kan fi qadim ezzamen !

    cela devrait remonter à au moins un an je ne me rappelle même pas du titre mais ça parlait d’un détenu qui racontait sa vie en prison …autrement j’aimerai bien lire 50 NUANCES DE GREY qui est actuellement IN.

    #638553
    Membre

    darine

    nadhia J’ai acheté un super livre à la FNAC , je l’ai laissé au bureau (oubli), je t’en parlerai si tu veux dès la semaine prochaine… Tu veux bien ??

    #638554
    Dziriyatnaute

    nadhia

    Bien sûr Darine, avec plaisir ! Merci …

    #638555
    Membre

    Elpsycongroo

    Du sirop pour les guêpes de Frederic Dard

    “Vacances peinardes sur la Côte… Boîte de nuit dans la pinède… Une frangine de vingt berges dans mes bras…
    Et voilà que ça démarre… Un ancien pote à moi vient se faire rectifier à mon nez et à ma barbe… Un Bérurier beurré qui se radine… Un nouveau meurtre…
    Finie ma belle tranquillité… Décidément, j’attire l’embrouille comme le sirop attire les guêpes ! ”

    Je n’apprécie pas trop les intrigues de San Antonio (que je trouve la plus part du temps simplets) mais son humour noir me tue, son style est rafraîchissant. Et du sirop pour les guêpes ne fait pas exception, un livre à prendre au 36ème degrés.

20 sujets de 41 à 60 (sur un total de 362)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Chargement...
Aller à la barre d’outils