France vers l’Algérie: conseils, témoignages… :byebye:


>>> Nouvelle discussion <<<

Ce sujet a 100 réponses, 23 participants et a été mis à jour par mostaganemoise, 16 h 45 min, 11 janvier.

20 sujets de 41 à 60 (sur un total de 101)
  • Auteur
    Messages
  • #953258

    sad vous me faites marrer. Bon pour la santé on va etre clair. Tu ne vis plus en france, donc tu n es plus assurée donc.. TU PAYES. 

    Ba oui sinon n importe qui pourrait venr se faire soignant au frais de la princesse. 

    L algérie est un beau pays pour faire des affaires mais clairement très difficile à vivre (surtout en mode occidental).

    Si vous avez une éducation algérienne je suis persuadée que vous allez facilement vous adapter. Sinon pour les autres bon courage. 

    Malheureusement c est rare de tout avoir dans au meme moment. 

    Cependant je suis admirative des femmes qui ont réussi leur reconversion. Je me doute bien que vous avez du jongler avec pas mal de paramètres.

    PS: vous etes femme au foyer… Ceci ne vous concerne pas. Vous avez votre petit nid. 

    Salut

     

    #953259
    Dziriyatnaute

    Zlabiya

    CC les filles,

    95 % des personnes que je connais qui sont partis s'installer en Algérie sont revenues après 1 ou 2 ans!

    Et les 4% qui y sont rester en Algérie c'est parce qu'il vivaient dans la misère ici (pauvreté, problèmes conjugaux, pas de logement, etc…)

    Je vais laisser 1% de jeu, pour pas me dire que je généralise 

    Et j'exagère pas.

    Perso, je ne serais jamais capable de m'y installer.

    À part le fait que ce soit un pays musulman, je ne vois aucun avantage.

    #953260

    Salut les filles,

    Bon tout ça est très personnel de toute façon.
    Dans ma famille, il y a des gens qui ne rentreraient jamais en Algérie. Ma soeur par exemple qui ne supporte même plus la France pour un certain nombre de choses (elle vit à Londres).
    En Algérie, ça ne serait pas possible pour elle, elle a besoin que les choses soient constamment fait de manière rigoureuse et carrée, elle ne supporte pas le manque de civisme (personne ne l’apprécie, évidemment, mais elle, ça la rend folle), elle n’est pas patiente, etc…
    Elle trouve déjà les Français trop “Méditerranéns” et mal organisés, alors les Algériens…

    Par contre Zlabiya, on n’a pas du tout les mêmes chiffres concernant les déçus.

    Tous ceux que je connais qui sont rentrés y sont toujours et ne comptent pas en repartir maintenant.

    Mais c’est parce qu’ils savaient où ils mettaient les pieds. Ils connaissaient le pays et ils savaient pourquoi ils s’y installaient.

    Ils savaient ce qu’ils allaient tirer de leur installation (matériel ou immatériel).

    Quand tu t’installes pour raisons professionnelles et/ou familiales, tu sais pourquoi tu le fais. Tu sais ce que tu laisses derrière toi et tu sais ce que tu trouves en t’installant.

    C’est un coup d’opportunité pour celles qui ont fait un peu d’éco.

    Si tu t’y installes parce que ta vie en France est nulle parce que tu as un boulot nul, que tu ne gagnes pas correctement ta vie et que tu attends l’Eldorado là bas. Il n’existe pas.
    Et encore moins avec cette crise économique qui n’a pas fini de causer des problèmes.

    Si tu t’y installes parce que tu as idéalisé une Algérie connue seulement en vacances, en mode: “l’Algérie c’est trop bien, pas comme la France toute pourrie, la France des kouffars, blablabla…ouais la vie est trop cool quand je vais au bled une fois tous les 4 ans et je veux vivre comme ça, trop bien du couscous tous les jours en entendant l’appel à la prière”.
    Là c’est la dépression 2 mois après l’arrivée.

    Si tu t’installes parce que tu crois que le soleil vacompenser un salaire divisé par je ne sais combien, moins de loisirs, un secteur éducatif et de santé à la ramasse et qu’en plus tu te retrouves dans un milieu/ville/famille où on ne comprend pas le principe de “sortir prendre un café avec une amie”, là effectivement la dépression n’est sûrement pas loin.

    Parce que personnellement je ne suis pas du tout d’accord avec ce que j’entends parfois, pas dans le topic mais en général, sur la vie en France qui serait nulle, blabla…
    Quand on gagne correctement sa vie, qu’on a des amis, une vie sociale remplie, des loisirs…je ne vois pas comment ça pourrait être “nul” de vivre en France, ou au Canada ou je ne sais où.

    En fait je crois vraiment qu’il ne faut pas être manichéen. Ni dans un sens ni dans l’autre.
    Ceux qui affirment en bloc que la vie en Algérie est un enfer sans prendre en compte le milieu, les revenus, le mode de vie, la ville, l’entourage, etc… ont à mon avis tort.
    Ceux qui affirment que la vie en France est un enfer sont encore plus à côté de la plaque à mon sens.

    @JM: Oui, il faut payer pour avoir accès aux soins, ce qui est normal quand on ne vit plus dans le pays et qu’on ne cotise plus. Et? Quel est le problème?

    Ça fait partie du calcul à faire.

    Et ça rejoint ce que je disais plus haut. Un retour ou un départ vers l’Algérie, ça se prépare.

    On pèse le pour et le contre. On réfléchit à tous les scenarii possibles. On envisage ce qu’on gagne et ce qu’on perd: et je ne parle pas que financièrement mais en terme de qualité de vie, de vie familiale, etc…
    Et ensuite on tranche.

    Dans mon cas personnel, c’est ce qu’on a fait.
    On a tous les deux la nationalité francaise (par le sang et le sol), on a tous les deux étudié et travaillé en France, on a tous les deux été très très satisfaits de cette vie à Paris très très agréable quand on a les conditions nécessaires.
    Et pourtant on a tous les deux décidé de vivre à Alger. C’est donc qu’on y trouve notre compte pour diférentes raisons.

    #953261
    Dziriyatnaute

    Chaden

    J’aimerai tellement y aller, j’aurai aimer avoir un retour de Lune, ce qu’il me freine c’est la corruption, tout ce qu’il faut arroser pour mener a bien un projet simple. Il y a énormément de domaines dans lequel on peut réussir, surtout dans le Sud

    #953262

    Tu as raison zlabiya j’ai les MM chiffres

    #953263

    Chaden, tu as raison de te méfier de ça. C’est un énorme problème en Algérie, ça n’est pas pour rien qu’elle est aussi mal classée en ce qui concerne le climat des affaires: corruption, opacité des process…

    Il faut vraiment bien étudier son projet.

    Je connais un ingénieur, born and raised en France, qui a monté un projet et qui a plié bagage un an après.

    Mais bon son échec était malheureusement prévisible.
    Comme je l’ai dit plus haut il faisait partie de ceux qui sont partis en Algérie sans se préparer, sans prendre en compte toutes les différences, y compris dans la manière de faire des business, entre la France et l’Algérie.

    C’était un homme compétent mais sans aucune expérience du terrain algérien, sans aucune aide sur place et il a cru qu’il pouvait transposer la façon de monter un business en France à l’Algérie.

    Sans surprise, il s’est cassé les dents.

    Donc Chaden tu as bien raison de prendre tes précautions et d’hésiter. Je ne te conseillerai pas d’abandonner parce qu’il y a tellement de choses à faire et quand c’est bien fait, ça peut vraiment cartonner.

    Mais il faut vraiment réfléchir à ce que tu veux faire. Étudier l’environnement des affaires autour de ton projet. Déterminer la part d’influence étrangère dans ton projet: est ce que tu vas avoir besoin d’autorisations administratives, de ceci, de cela… C’est quelque chose qui joue beaucoup.

    Ne surtout pas se lancer à l’aveuglette dans un projet juste parce qu’on a la bonne idée.

    Un autre ami ingénieur, qui contrairement à l’autre, connaissait le terrain algérien et a préparé son projet pensant des années avant de se lancer a créé une unité de production industrielle qui cartonne. C’est des dizaines d’emplois créés plus des gros bénéfices pour lui très rapidement: donc du win-win, pour lui et la société.

    #953264

    Bonjour
    Zlabyia tu m’a fait rire avec ton decorticage statistique, je ne sais pas si c’est conforme à la réalité mais en grosso modo c’est ce que Je pense aussi.

    Moinaturelle a soulevé un point très important, celui des enfants, franchement avec des enfants j’y réfléchirai à deux fois. J’ai longtemps vécu dans un pays européen, mes parents sont rentrés par nostalgie de leur famille et de leur ville… Toz j’ai envie de dire, avec mon frère on en est encore à le leur reprocher. À la première occasion mon frangin s’est barré aux états unis. L’éducation est à l’agonie.

    La santé, pire encore, j’y bosse.

    Mais au delà de tout, au delà des moyens, la quotidien en Algérie est lourd, je me sens agressée dès que je fous un pieds dehors, la tendance est à l’impolitesse, l’agressivité, le manque de civisme, la saleté. Les administrations n’en parlons même pas. Car ces choses, même si on gagne super bien sa vie et qu’o’vit dans un cocon plutôt protégé, on y est quand même confronté.

    #953265

    Inès, je suis d'accord avec toi sur ce que tu dis sur le quotidien. C'est ce que je disais sur ma soeur. On lui donnerait des milliards et elle ne viendrait pas vivre en Algérie. Justement à cause de ce quotidien pesant. 

    Toutes ces choses là sont à prendre en considération pour les personnes qui songent à un départ en Algérie. Ça peut faire pencher la balance d'un côté. 

    #953266

    Un départ dans un autre pays (n'importe lequel) doit être, dans tous les cas, réfléchie et étudié ! 

    Pour celles qui veulent y retourner j'espère que vous ferez parti de ceux qui réussissent Inch'Allah  

    #953267
    Dziriyatnaute

    Sultana

    Je suis ok avec JM, comment vous comptez profiter de la santé en France si vous cotisez pas?
    Soit on est résident FR soit Algérien, on peut pas avoir le beurre et l’argent du beurre.
    Heureusement que je travaille pas aux impôts, ça me hérisse le poil certains propos.

    Ya 2 ans on m’a proposé un poste d’expat à Alger, la ville à mon mari, j’ai été enthousiaste mais avec la grossesse j’ai abandonné, à cause de la santé et l’éducation pr ma fille. Plus le temps passe plus je me dis que j’ai bien fait.
    Plus tôt on m’aurait proposé le fin fond du Burkina Faso j’aurai foncé mais avec un enfant c différent.

    Je suis allée à Alger ya 2 semaines, impossible d’y vivre, rien que se balader dans la ville c pas agréable, trottoirs défoncés, saleté, circulation archaïque, tt ferme tôt. Quand on sort on n’est pas à l’aise, j’étais tt le temps dévisagée.
    Bon pas la peine de faire la liste vous connaissez les points négatifs mieux que moi. Mais même avec tt ça, sans enfant j’aurai foncé, mais avec un enfant on voit les choses différemment.

    J’espère que vous trouverez votre bonheur!!

    #953268

    Sultana, je ne crois pas que quiconque ait parlé de profiter de quoi que ce soit. Quand je parlais de se faire soigner en France, c'est évidemment en payant, ce que j'ai bien sûr précisé parce que je ne vois pas comment ni pourquoi on ne payerait pas pour des soins dans un pays dans lequel on ne cotise pas. Et il ne me semble pas qu'une autre fille ait dit quelque chose de différent. 

    Maintenant dans mon cas particulier, tant que j'aurai mon poste d'expat, tout est pris en charge. Mais même plus tard si je change de poste, je payerai évidemment mes soins. Il faut assumer ses choix. Je n'ai jamais touché la moindre aide de ma vie en vivant en France, ni mes parents, ni quiconque de ma famille, ça n'est certainement pas en quittant le pays que je vais commencer à chercher les combines pour ne pas payer ça ou ça. 

    Pour le reste, je suis d'accord avec toi sur Alger. D'ailleurs c'était une des choses qui m'a vraiment gênée au début. J'aime beaucoup me promener et flâner. Et quand je suis à Alger je ne le fais jamais, pour toutes les raisons que tu as évoquées. Je vais d'un endroit A à un endroit B en voiture, pour repartir à un endroit C. Mais bon, dans la balance des choses, dans mon cas personnel, ça reste acceptable. 

     

     

    #953269

    Loujayn: je trouve tes propos bien réfléchis je te rejoins et suis d’accord avec toi Inchallah que ton expatriation se passera bien avec un mariage heureux 🙂

    Vous avez toute mentionné des points importants le mieux pour celle qui tentent d’y aller et de foncer si vous y sentez bien restez ici rabi isahelkoum Inchallah sinon vous pourrez toujours revenir..
    Qui ne tente rien n’a rien comme on dit…

    #953270

    En fait je crois que le meilleur conseil à donner pour la personne qui envisage un retour/départ en Algérie c'est de bien faire la balance de chaque chose. Pas seulement le travail, les finances, la santé, l'éducation… Mais aussi les choses qui peuvent sembler "insignifiantes" ou moins importantes.

    Ça va peut être vous faire rire mais j'ai même lancé une profonde réflexion sur une habitude que j'aime beaucoup le printemps et l'été: lire un livre allongée dans l'herbe dans un parc. Je me suis mise à me triturer le cerveau pour savoir si ça n'allait pas me peser à force, une fois que la "magie" des premiers temps du mariage se sera dissipée! 

    Faites la balance en mettant tout sur la table. En étant objectives surtout. Si il y a assez de choses qui vous attirent en Algérie, assez de choses prêtes à vous faire oublier tout le reste, allez y. Si vous sentez que ça vous pesera trop ou que vous risquez d'être malheureuse, il vaut mieux oublier. 

     

    #953271
    Dziriyatnaute

    Sultana

    Salam Loujayn

    Il me semble que quand tu es expat au niveau de la santé c un régime spécial et c tant mieux pr toi.
    Mais pr celles qui vivent en Algérie avec un salaire local ou autre les frais de santé en France sont à prendre en compte car en plus des voyages ça chiffre.
    Mon frère n’avait pas sa secu à jour on lui a envoyé une facture de 12000€ pr une petite opération.
    Perso je serai incapable de payer cette somme.
    Autant aller dans le privé algérien.

    Pour le profitage non je t’assure ya pire, ceux qui s’installent en Algérie avec le RSA et la CMU et qui font les pachas au
    soleil du bled j’en connais!

    #953272

    Ah ne m'en parle pas, j'ai horreur du profitage. Je trouve que le système français est très bien, je suis pour la solidarité et ça ne m'a jamais dérangé de payer des impôts parce que je sais que c'est nécessaire pour le bien de la communauté. Mais il faut dire ce qui est, il y a beaucoup de profiteurs en France… 

    Pour mon cas personnel, je vais être couverte par mon contrat puisque je vais être ratachée à la Caisse des Français de l'Etranger. Et si je change de boulot, je pense que je vais souscrire à une assurance santé internationale. Ça n'est pas donné mais au moins tu ne te retrouves pas avec des factures à 20 000 euros, comme c'est arrivé à ton frère (le pauvre, j'imagine la tête quand il a reçu la facture). 

    Sinon je suis d'accord avec toi sur les frais si on a un salaire local. Sans rentrer dans les détails, mais c'est ce que j'appelle faire ses calculs, peser le pour et le contre, etc… Notre décision, de rester à Alger pour lui, d'y aller pour moi, a été prise parce qu'on peut se permettre les à côtés qui rendent la vie plus facile: se soigner à l'étranger si besoin (bon pas pour une entorse non plus!), partir souvent en week end ailleurs pour changer d'air, inscrire les enfants dans le privé ou une école étrangère, avoir une maison avec un jardin (qu'on n'a pas encore du tout! lol) pour compenser, pouvoir aller voir mes parents une fois par mois… 

    Tout ça, ça fait partie de notre balance. Pour un autre couple, ça sera d'autres choses. C'est à chacun de trouver son équilibre. 

    C'est pour ça qu'il faut vraiment envisager les différents cas de figures parce que c'est clair que c'est un changement radical. Et si on y va dans le cadre du mariage, il faut que le mari ait conscience que ça n'est pas évident, que ça demande des efforts et que c'est son devoir d'accompagner la transition. 

     

    #953273
    Dziriyatnaute

    damne

    pour etre bref  pour vivre en algerie moyenement bien tu dois etre riche, pour pouvoir s'offrir des loisirs et des sortie,manger et se vetir bien blush

    si tu revien en algerie pour vivre avec un salaire et aller dans les hopitaux public je te dis bon courage ma cherie , sans parler des probléme de l'insicurite, de kidnanping des enfant, des accident de circulation, on est les troisieme au monde n'oublions pas,et l'incivisme des gens et de la crise économique qui se compliquera des 2016,ben a part tout ca tout va biensad 

    #953274

    bonjour les filles,

    déjà je vous souhaite de réussir dans ce projet de départ vers l'Algérie et de vraiment vous épanouir.

    Dans mon cas je suis partie il y a 2 ans de cela sur Alger, et me voici de retour en France. ça a été une mauvaise expérience pour moi. pourtant j'ai toujours voulu partir vivre là bas, Algérie mon amour Algérie pour toujours zaama, je me disais que je pourrais m'aclimater facilement vu que j'avais l'habitude d'y aller… grosse erreur.. je n'ai pas pu trouver ma place . et y vivre c'est pas comme les vacances, faut bien se mettre ça dans la tête, être confronter au quotidien, a l'administration, au système médical c'est pas évident quand on est pas habitué. en dehors de ça je me sentais pas à l'aise, il pèse un climat lourd et on est sans cesse dévisagé. une sorte de laissé aller aussi s'est installé là bas, on s'en fiche de tout, on balaie juste devant sa porte… enfin ce n'est que mon expérience, seulement il faut pas idéaliser son retour en Algérie et rester lucide

    j'ai été vraiment déçue qu'un pays avec de telles richesse s'enfonce dans ce marasme, Rabi ydjib elkhir inchallah

    #953275

    balkysse bon courage pour la suite

    #953276

    Balkysse, tu es partie seule ou avec ta famille? 

    #953277
    Dziriyatnaute

    Chaden

    Loujayn, tu as tout résumé, c’est justement dans le domaine de la santé ou je souhaitais investir, je suis originaire de Biskra il y’a moins de 5 cabinets de kiné pour la wilaya entière j’envisageais de faire un centre de santé comprenant de nombreux professionnels de santé, j’ai même les investisseurs(chinois et algériens mais de France) sur place j’ai trouvé le lieu, j’ai vu les devis, on ma demander des dessous de table a tout va j’ai mis les hola direct ce n’était pas que mes sous mais sa me reste sur le cœur


20 sujets de 41 à 60 (sur un total de 101)

Vous devez être connecté pour répondre à ce topic : Connectez-vous