Haute couture

Ismaa Couture : Une nouvelle collection pleine de finesse

Il existe très peu de couturières algériennes capable de travailler le caftan avec justesse. Ismaa, créatrice que nous suivons depuis ses débuts, est une exception. Au fil des ans, et malgré une petite parenthèse de quelques années pour fonder une famille, le style d’Ismaa s’affirme et apporte un nouveau regard sur le caftan avec une collection qui est une ode à la beauté et à la rêverie. Elle nous en parle dans une interview exclusive !

Qui est Isma Addad ?
Ismaa est née en 1987 en France. Depuis mon enfance je suis attirée par les métiers de l’art et plus précisément de la mode vestimentaire. Mon père m’a offert m’a première machine à coudre vers l’âge de 10 ans. Au collège, je fabriquais déjà mes propres vêtements… Cependant, mes parents, très terre à terre, préféraient que la couture et le stylisme reste une passion et non pas un métier. Je poursuis donc mes études générales jusqu’à l’obtention d’un BAC+2. Mais ma passion reste plus forte que tout et après mes études je m’oriente vers le stylisme. C’est donc auprès de ma mère (qui était perleuse/brodeuse) et auprès des couturières traditionnelles que j’ai appris tout le métier et le savoir-faire directement du Maroc. En 2008, je réalise ma première collection et ainsi de suite jusqu’à m’être arrêté quelques années pour élever mes enfants. Je reprends donc mon activité aujourd’hui !

Vous êtes stylistes ou vous avez des sous-traitants avec qui vous travaillez pour la confection de vos caftans ?

Je suis une véritable styliste : c’est moi qui dessine mes collections, qui en choisit les tissus,… et la confection se fait dans mon atelier au Maroc même si je n’y suis pas tout le temps. Pour certaines pièces, je m’occupe même personnellement du perlage. Cela fait maintenant 8 ans que je suis dans le domaine, je pense avoir acquis beaucoup d’expériences dans le domaine.

D’où venez-vous d’Algérie?

Ma mère est originaire de la région frontalière avec le Maroc vers Maghnia et mon père est originaire de Relizane. Mais aujourd’hui la plupart de ma famille est à Oran.

Pourquoi avoir choisi de vous spécialiser dans le caftan ?

Ma mère est née au Maroc et y a vécu quasiment jusqu’à son mariage. Par conséquent, elle a été baignée dans la culture marocaine pendant toute son enfance. Elle avait pour habitude de se faire coudre chaque année plusieurs caftans. J’aimais beaucoup l’accompagner choisir ses tissus et j’aimais encore plus la voir les porter dans différents événements. Je pense donc que ma mère m’a beaucoup influencé dans mon choix de me spécialiser dans le caftan. A savoir tout de même que j’aime énormément les tenues algériennes notamment les karakous. J’ai d’ailleurs déjà réalisé des robes kabyles et des karakous.

Parlez nous de votre toute dernière collection ?

Ma toute dernière collection se distingue par sa variété. J’ai essayé de proposer des tenues qui pourraient convenir à tous types de femme : de la jeune fille girly qui recherche un caftan entre la robe de soirée traditionnelle, à la mère de famille qui recherche caftan traditionnelle avec des tissus nobles, en passant par la femme fatale qui ose porter des rouges flamboyants. Le tout bien entendu, en gardant ma signature et mon style.

Justement quel style vous défini le mieux ?

Le style de mes robes est très métissé. J’aime beaucoup mélanger les cultures dans mes tenues: comme le caftan Prestigia où je me suis carrément inspirée des vestes de karakou ou encore le caftan violine qui est travaillé comme une robe de soirée occidentale. De manière générale, mon style est plutôt épuré : je préfère les tissus nobles aux broderies chargées à l’excès, j’aime aussi jouer sur les détails très couture pour faire la différence.

Parlez-nous de vos pièces phares….

Voici les principales pièces de cette collection 2015 :
Le Caftan Prestgia : mélange de culture du Maghreb entre le karakou et le caftan.
Le Caftan Marbella: abricot rosé, le caftan Marbella a un style très romantique, alliance de
Le Caftan Pearl est réalisé avec de la Crêpe haute couture beige nude avec une finition perlée.
Le Caftan Ixora cadre avec la tendance du tulle perlée ajustée à manche 3/4 pour un effet broderie direct sur la peau

Votre collection est-elle uniquement destinée à la vente ?

Je fais uniquement de la vente. Cependant, je travaille avec le site Robe de Créateurs qui propose certaines de mes tenues à la location.

Quels sont les couturiers maghrébins ou autres qui vous inspirent ?

Il est rare que je m’inspire des couturiers maghrébins. Mon inspiration vient surtout des grandes maisons de couture françaises et libanaises : Dior, Chanel, Elie Saab et Zuhair Murad. J’aime énormément leur travail, je trouve d’ailleurs leur réputation internationale amplement méritée.


Quelles sont vos ambitions, projets de carrière ?

Aujourd’hui, je n’ai plus de projet d’expansion. En effet, à coté de mon travail, j’ai une famille de trois enfants à gérer, et je redoute qu’une expansion se fasse au détriment de ma vie de famille. El ahmdoullillah la famille est une valeur très importante pour moi: voir grandir mes enfants, m’occuper personnellement de leur éducation.

Avez-vous des points de vente en Algérie ?
Je n’ai pas de point vente en Algérie. Cependant, les clientes résidentes en Algérie ont la possibilités de se faire livrer chez elle de manière fiable ou de récupérer leur commande auprès d’un contact sur Oran que je pourrais leur communiquer.

Tags : caftan

Répondre