ChroniquesSoins

J’ai testé pour vous la Chantilly de karité !

Chantilly de karité

Salut mes beautés,

J’ai décidé d’intégrer un nouveau type de billets sur mon blog, les articles “J’ai testé pour vous”. Friande de nouveautés et de techniques simples et efficaces en matière de beauté, je partagerais nchalah avec vous mes modestes connaissances, et mes astuces testées et approuvées (ou pas). Ca sera donc mon aperçu et mon ressenti rien que pour vous, fidèles lectrices.

Aujourd’hui c’est une recette Gourmande et simple que je vous propose pour chouchouter votre corps et votre chevelure. J’aime les produits Bio, naturels, et qui sont multi-usages. Roulement de Tambouuur, et de derbouka : LA CHANTILLY de Karité.

S’il y a bien un produit hydratant et nourrissant que j’adore, c’est le beurre de Karité, qu’on ne présente plus. Les femmes de l’Afrique de l’ouest s’hydratent avec depuis des générations. Il prévient les vergetures, hydrate les peaux et cheveux secs, protège, apaise.. Bref, le TOP!

Habituellement je l’utilisais tel qu’il est. En le chauffant entre les paumes des mains puis je me masse avec le corps et/ou les cheveux. C’est un beurre qui est très riche, et qui fond au contact de la peau. Il ne sent pas la rose, certes, mais on peut l’acheter peaufiné (bio) ce qui est plus simple à utiliser et plus agréable surtout.

Et puis j’ai trouver cette recette bien sympatchique, que je me suis empressée de tester:

Beurre de Karité (ou beurre de mangue) (ça ne marche pas avec LABELLE attention!)
Huile de Coco (ou de noisette, jojoba, argan, amande douce, au choix et selon tes goûts et ce que tu as sous la main, choisis une huile que tu aime et qui soit agréable)

Je n’ai pas de mesure, 3ini Mizani, mais globalement, 3 grosses c.à.s de karité pour 1 c.à.s d’huile végétale (à peu près). Tu peux doubler ou diminuer si nécessaire. As u like Hanouna !

On sort le batteur électrique, ou un Fouet manuel propre, tu commence à fouetter la préparation pour l’aérer comme si tu montais des oeufs en neige. Pendant 15 à 20 minutes. Celle-ci commencera par prendre un aspect de chantilly. Tu peux ajouter à ta chantilly, de la glycérine végétale, de l’aolé vera, de l’huile essentielle (citron, bois de rose, ..) pour ses vertus et son odeur, des fragrances de cosmétique, des vitamines, des colorants naturels..
*Évites les solutions aqueuses car qui dit eau dit besoin de conservateur, et la chantilly ne prendra pas. C’est pas trop du charabia ?!

Pour nos algériennes à l’étranger, ces ingrédients se trouvent dans les boutiques bio en ligne, ou dans vos villes respectives. Pour nos dziriyette du Pays, adaptez votre chantilly en fonction des produits trouvables, et assurez vous qu’ils soient bien naturels.

Une fois prête, ta chantilly peut être utilisée. Tu peux t’en tartiner le corps, les gambettes, les mains et hydrater tes cheveux secs avec, pour prévenir les fourches, en masque avant-shampoing, ou en été pour les empêcher de frisotter ou de se dessécher. Cette chantilly tu peux en faire partager toute ta petite famille, masser le gentil mari, ou hydrater tes ptits monstres avec, et de quoi clouer le bec à la belle mère qui croit toujours tout connaître! Lol !

Une petite noisette de chantilly suffit à hydrater tout le bras, ça pénètre très vite dans la peau, ça sent bon, c’est gourmand et économique. J’ai fais ma chantilly avec du beurre de Mangue, et je l’ai monter avec du Monoi, en y ajoutant de la glycérine végétale, je sent l’été, ma peau à un film hydratant et protecteur, et sur les cheveux, mes longueurs sont nourries, mes boucles sont bien définies. Je n’ai préparer qu’une petite quantité pour tester (voir photo). L’utilisation est tellement mousseuse et onctueuse qu’on a presque envie de la manger. Ah oui justement ! Ne pas la laisser traîner au frigo, la préserver à l’abri du soleil pour éviter la fonte. Ce n’est pas comestible, pas la peine de décorer la tarte aux fraises avec. Je t’aurais prévenue!

J’espère que cette recette vous sera utile, ne serais-ce que pour frimer. Vos questions sont les bienvenues. J’attends de vos nouvelles!

Fi’lamane !

Bassoum

Répondre