Tendances mode

La robe longue vue par quatre créateurs lors des défilés de prêt-à-porter été 2006, Paris, New York

robes longues défilés

Les collections de l’été 2006 nous ont particulièrement marquées. Nous nous sommes intéressés aux robes longues et de nombreux couturiers ont attiré notre attention. Voici les 4 coups de coeurs de ces défilés.

 

Elie Saab

Elie Saab, le libanais a définitivement conquit le marché mondial de la haute couture. Son défilé a été très remarqué, on le comprend quand on voit sa collection absolument féerique. Il a présenté à Paris une collection empreinte de romantisme et de sensualité. Cette saison ce sont les robes fourreau qui ont largement inspiré le créateur, qui a exploré les drapés et les plissés, les volants ou la dentelle fine brodée de paillettes. Tout l’art est la mise en scène de la matière, les textures et les motifs se métamorphosent telles ces dentelles redessinées avec des paillettes blanc mat ou des broderies anglaises assorties de perles. Très sophistiquées, des robes longues bustier vaporeuses, soulignent la silhouette. Parfois près du corps ou taille empire, les robes longues en organza, soie ou mousseline invitent au rêve. Pour clore le défilé, Elie Saab a imaginé une magnifique robe de mariée en tulle brodée de croisillons de perles, assortie de fleurs en soie, organza et paillettes irisées.

Bille Blass

Bill Blass nous emmène dans un monde de passions. Les tops en mousseline caviar brodés de perles se marient à des jupes en satin duchesse. Les robes de soirée en taffetas pastel, sont ensuite suivies d’ensembles à la taille Empire. Les jupes ruchées avec des liens aux hanches sont jeunes et seyantes. Les formes, les imprimés floraux et cachemire attirent notre attention par leurs variétés et leur raffinement.

Alberta Ferreti

La collection printemps-été 2006 nous démontre le grand sens de l’élégance d’Alberta Ferretti. Les couleurs nuancées et originales : beige rosé, gris perle, glycine, rose, jaune pâle et rouge carmin. Son style est unique, apportant légèreté, fluidité et féminité aux robes, et jouant sur les figures géométriques : croisements, inserts, et plissés qui caressent le corps. Les modèles Empire sont soulignés par des inserts en contraste, des jupes plissées ou même des brassières. On voit également défiler des petits manteaux raffinés portés sur des robes en soie marron doré, des tailleurs avec de petites vestes prononcées sous le sein, ou de simples robes ornées de détails. Cette collection est celle du contraste : tissus légers, mousseline, satin et coton, accompagnant des imprimés géométriques, proportions rigides mais sans rentrer dans l’ostentatoire..

Christian Lacroix

Pour sa collection Haute Couture Printemps-Eté 2006, Christian Lacroix nous fait découvrir une richesse de palette de couleurs nacrées, douces, profondes et fleuries. Nous découvrons un défilé de dentelles et de mousselines qui composent ses robes tailles Empire, et ses petites robes boules façon déshabillés de soie, qui donne l’impression que le model est prêt à “s’envoler”.
Tous les tons et styles se mélangent, notamment ses sublimes fourreaux en dentelle noire ou cette tenue de princesse, à jupe bouillonnée de mousseline, qui évoque une femme aux accents subtils. La touche finale qui termine de nous émerveillée est la robe de mariée, composée de cascade de froufrous en satin de soie, de cristaux et de perles chatoyants. Lacroix réinvente un monde où la mode côtoie la poésie.

Un commentaire

Répondre