Actualités

Lalla Salma est-elle toujours la femme du roi du Maroc ?

Journée nationale de lutte contre le cancer lalla salmaLalla Salma présente pour la journée nationale de lutte contre le cancer

Cette question est l’une des préoccupations premières des marocains depuis que plusieurs éléments sont venus étayer l’hypothèse d’une séparation du couple royal. Aucune annonce royale n’est venue confirmer ou infirmer cette rumeur, laissant place à toutes les spéculations possibles. Décryptage de Dziriya Magazine.

Une histoire digne d’un conte de fée

Orpheline de mère, Salma Bennani est issue d’une grande famille fassie. Née en 1978, elle est élevée par sa grand-mère à Rabat où elle grandit dans un environnement modeste, elle y suit malgré tout, une scolarité relativement prestigieuse au sein d’une école privée. En 2000, elle obtient un diplôme d’ingénieur d’État en génie informatique à l’ENSIAS (école supérieure d’informatique). L’année suivante, elle se fiance avec Mohamed VI qu’elle a rencontré quelques années auparavant.

mariage roi du maroc et lalla salma

En 2002, un mariage somptueux de plusieurs jours est célébré pour unir le couple. Elle donnera au roi deux enfants dont l’hérité au trône, Moulay El Hassan né en 2003 et la petite princesse Lalla Khadija née cinq ans plus tard. Elle est la première épouse d’un roi marocain à être un personnage public et à porter le prédicat honorifique d’altesse royale. Son rôle de première dame a grandement contribué à moderniser la monarchie marocaine et à mettre en valeur la femme marocaine à travers le monde.

Durant toutes ces années, Lalla Salma ne s’est pas contentée d’être une simple princesse, elle a mis son titre au service de nobles causes, notamment par l’intermédiaire de son association de lutte contre le cancer. En 2007, elle est nommée ambassadrice de bonne volonté auprès de l’OMS.

Elle est également très suivie pour son style raffiné, ses looks sont scrutés et les caftans haute couture qu’elle porte suscitent à chaque fois l’émerveillement, faisant d’elle une référence pour la femme marocaine.

Des rumeurs de divorce ?

Mais ce tableau idyllique tant à se fissurer. En effet, depuis quelques mois de persistantes rumeurs font état d’une séparation du couple royal.

roi du maroc hospitalisé entouré de sa famille
Le roi du Maroc hospitalisé entouré de sa famille

Tout commence lorsqu’une photo du roi du Maroc convalescent sur son lit d’un hôpital parisien suite à une opération pour problèmes cardiaques entouré de sa famille est publiée. Si certains on jugé le caractère déplacé de cette mise en scène qui montre le roi affaibli et hospitalisé, d’autres ont constaté l’absence très remarquée de sa femme.

Si ses deux enfants étaient bien présents à son chevet à l’instar de son frère et de ses trois soeurs, son épouse n’est pas visible sur ce cliché ô combien symbolique. Beaucoup ont voulu se rassurer en pensant que cela était logique puisque c’était la princesse elle-même qui avait pris ce cliché et qu’elle ne pouvait, par conséquent, être sur la photo. Quoi qu’il en soit, aucune source officielle n’est venue justifier ce fâcheux oubli. Au moment de sa parution, l’absence de la princesse n’avait pas inquiété outre mesure.

Mais ce qui met le feu aux poudres et interpelle le public marocain le lendemain même est la publication d’un article le 27 février 2018, mise en ligne par un mystérieux blog Le Crapouillot marocain intitulé “L’absence d’une princesse dilettante”. L’article fustige la princesse qui « s’est fichtrement montrée indifférente a cette osmose familiale, en refusant de s’exposer à l’hiver glacial de la Ville Lumière, choisissant de se rendre plutôt en villégiature à Marrakech et de s’y balader dans ses rues ensoleillées. […] Lalla Salma parait finalement plus obnubilée par l’entretien de son image « glamour », que par le devoir naturel de veiller au chevet de son mari. »

Trois semaines plus tard, le même blog publie un second article concis mais bien plus vindicatif “La « cool attitude » trompeuse d’une princesse”, qui dresse un portrait d’elle peu flatteur. La princesse y est décrite comme colérique, agressive avec un ego démesuré. Une princesse « obstinée, qui malgré les rappels récurrents de son époux, s’amuse à “croiser le fer” avec les membres de “la royale belle-famille. »

Toujours selon l’article, l’absence auprès de son mari aurait « surpris plus d’un, sauf ceux qui ne sont plus dupes du tempérament trompeur de Lalla Salma, qu’elle s’efforce de contenir en public, en affichant une bien fausse « cool attitude ». ».

Un article boomerang qui touche à l’intégrité de Salma Bennani sans que le Palais ne prenne sa défense, laissant présager une séparation, voir confirmer un divorce bel et bien consommé.

Enfin, quelques jours après, le magazine espagnol HOLA!, qui semble très bien informé publie un article retentissant qui confirme la séparation du couple qui devait célébrer son seizième anniversaire de mariage. En guise d’arguments, le magazine espagnol commente la photo du roi convalescent à Paris et dévoile que le monarque a déménagé à la banlieue de Sila, juste avant son départ pour la France.

Où est passée la Princesse ?

Toujours selon le magazine HOLA!, Lalla Salma n’a pas été vu officiellement auprès de son époux depuis avril 2017, juste après un voyage à Cuba et à Miami. Depuis, la princesse a fait deux apparitions publiques seule, une en octobre 2017 pour l’inauguration du musée Yves Saint Laurent à Marrakech et une autre en novembre de la même année pour remettre les prix « Fighting cancer 2017 », des apparitions très remarquées tant la princesse était particulièrement apprêtée et rayonnante.

Mais elle n’apparaît plus auprès de son époux lors de visites officielles, c’est son fils, le prince héritier, âgé de tout juste quatorze ans qui s’est chargé de remplacer sa maman lors d’une visite officielle à Paris dans le cadre du sommet pour le climat «One Planet Summit». À ce sujet, la presse française s’est limité à commenter la présence de adolescent à l’événement sans préciser l’absence de la princesse à l’instar de Paris Match qui s’est contenté de relayer les propos d’Emmanuel Macron rapportés par la Cour du Maroc : «Permettez-moi de souligner combien la présence du prince héritier Moulay El Hassan est un symbole fort de l’implication de la jeunesse pour défendre l’avenir de la planète».  D’autres magazines, en revanche, n’ont pas hésité à pointer du doigt cette absence, le magazine Public a même enchéri que la présence du prince avait provoqué l’étonnement du couple présidentiel français.

Du coté du palais royal, aucune déclaration n’a été faite. Sollicité à ce sujet, le porte-parole du gouvernement marocain, Mustapha El Khalfi n’a pas souhaité répondre aux questions concernant Lalla Salma, prétextant qu’il n’était pas compétent pour discuter de sujets d’ordre privé qui concerne uniquement la famille royale. Mais selon la presse marocaine, plusieurs sources proches du Palais ont confirmé la nouvelle, soulignant que Mohamed VI attendait le bon moment pour l’annoncer au public.

Lalla Salma semble avoir disparu de la circulation. Elle aurait même boycotté les derniers événements organisés par les oeuvres de charité qu’elle soutient,ce qui pourrait porter préjudice à la Monarchie qui souhaite peut-être éviter de créer une Lady Die marocaine.

Quelles conséquences pour la monarchie

Dans l’hypothèse où le couple royal serait bel et bien divorcé, il semblerait que la famille royale souhaite préparer l’opinion publique marocaine et éviter tout scandale. Mais cette stratégie n’est pas forcément la meilleure puisque la presse marocaine condamne déjà l’attitude du cabinet royal qui a préféré “se rattacher les services des médias étrangers notamment la presse espagnole pour préparer l’annonce d’une telle nouvelle”.

Même si les conséquences de ce divorce pourraient être désastreuses, elles pourraient étonnamment apporter un coup de frais à la royauté et démontrer que le couple royal n’est qu’un couple comme un autre et qu’il n’est pas épargné par le divorce. Le roi actuellement malade pourrait également s’attirer la sympathie du peuple marocain qui aura une bonne occasion de lui montrer son soutien inconditionnel.

Le roi de 54 ans semble bien entouré pour faire face à cette épreuve, il pourrait même se remarier même si, actuellement, son état de santé ne le lui permet pas.

Répondre