Haute couture

Le caftan marocain ou takchita

Bien que le caftan soit porté depuis des siècles en Algérie, les stylistes marocains ont réussi à le moderniser et à lui donner ses lettres de noblesse à travers le monde.

Le caftan au Maroc est devenu en ces temps modernes plus que jamais prisé par la femme marocaine qui y trouve une attache aux traditions, tout en alliant modernité. Dans différents tissus, sous plusieurs couleurs et sous de multiples modèles, les stylistes font preuve d’une imagination débordante. Le caftan marocain, connaît de nos jours, un grand succès au point que cette réussite a suscité le vif intérêt de la communauté internationale et de tous les grands couturiers étrangers. D’Yves Saint Laurent à Jean-Paul Gautier, ces derniers n’hésitent pas à venir applaudir les défilés marocains et à vanter la noblesse que dégage cet habit qui n’a pas perdu son élégance depuis des siècles. Porté à la manière traditionnelle ou encore avec une pointe d’audace, les femmes s’accordent à dire qu’elles se sentent belles, attirantes et tout à fait féminines dans cet apparat. Devenu un véritable vêtement apprécié à sa juste valeur. Le revers de la médaille est son coût qui est devenu si élevé qu’il n’est plus à la portée des femmes marocaines de classe moyenne.

Les algériennes aiment ce caftan, et nous constatons qu’une multitude de créateurs algériens reprennent ce créneau à l’image de Wahiba Missila qui a organisé un défilé récemment ou encore Fadela Belhamiti. Ses modèles avaient des couleurs chatoyantes et les tissus brodés à la main faisaient ressortir un travail très bien fini. Porté tantôt à la manière traditionnelle tantôt avec une pointe d’audace, les caftans laissent apparaître de fines coutures brodées d’une résille de boutons de mercures ou de pierres éclatantes. Les pieds étaient chaussés de belles babouches marocaines aux couleurs bigarrées. Certains caftans étaient royaux. D’autres modernes. A la question de savoir si ces caftans sont confectionnés exclusivement en Algérie, Wahiba Missila qui possède une boutique de caftans à Dély-Ibrahim avoue que la matière première est importée du Maroc. “Nous travaillons sur commande, et ce, selon la demande des clientes. Les modèles et la couleur du tissu sont choisi à base de catalogue”, dit-elle. Meriem El Idrissi a révélé, pour sa part, que le costume est réalisé entièrement en Algérie.

Bravo aux créateurs marocains qui ont su moderniser ce vêtement d’une valeur inestimable !

Photo : Amine Mrani

Tags : caftan

Leave a Response

Chargement...