Bienvenue
Tendances culinaires

Le chocolat, profitez en, c’est bon pour le moral !

Introduit en Europe via l’Amérique du Sud par Cortez, le chocolat est au début délaissé. C’est par l’intermédiaire de célébrités comme la Marquise de Sévigné que le chocolat deviendra populaire. Pourtant, ce n’est qu’en 1770 qu’apparaît la première chocolaterie industrielle.

Le chocolat est fabriqué à partir de la fermentation des fèves de cacaoyer. Ces fèves sont contenues dans un fruit appelé Cabosse. Le broyage du grain de cacao extrait de la fève fermentée, permet d’obtenir de la poudre de cacao et du beurre de cacao. On y ajoute en quantité plus ou moins variable du sucre et du lait, pour obtenir la base du chocolat.

Le chocolat est l’un des meilleurs remèdes face à la déprime, ses effets toniques et antidépresseurs observés depuis des temps reculés se vérifie par ses composants. En effet, le chocolat contient des substances chimiques toniques dont les principales sont la théobromine, la caféine, la phényléthylamine et la sérotonine qui stimulent le système nerveux central, améliore les performances musculaires et les réflexes, lutte contre le stress et les états dépressifs. Elles ont également un rôle dynamisant et euphorisant.

Le plaisir gourmand qu’il nous procure se traduit par l’augmentation du taux sanguin de béta-endorphine, un opiacé endogène. Il provoque une sécrétion accrue de sérotonine, un neurotransmetteur aux vertus apaisantes. Dommage qu’il soit si calorique (500 calories aux 100 g) et si riche en graisses (28 à 30 %).

De plus, le chocolat est très riche en sels minéraux, surtout en phosphore et magnésium : 100 grammes de chocolat apportent 506 calories, contre 165 pour la viande et 79 pour le lait.

Un conseil pour limiter les dégâts, choisissez de préférence du chocolat noir en mini-tablettes : moins sucré, qui rassasie plus vite, et on peut s’arrêter plus facilement à temps !

Leave a Response

Chargement...
Aller à la barre d’outils