Maquillage

Le maquillage de mariée: c’est mon affaire

La saison des mariages se prolonge. Si pour la coiffure, la mariée fait systématiquement le choix de confier sa chevelure à une professionnelle, il faut savoir que de plus en plus décident de se maquiller seule, pour le jour J.

La raison numéro une est d’ordre budgétaire. Même si pour les jeunes mariées « être la plus belle » en ce jour spécial, n’a pas de prix, les tarifs exorbitants des prestations en refroidissent plus d’une. Les essais maquillage coûtent cher et certaines mariées ont un budget limité.

A cela s’ajoute parfois un arrière-goût de déception, notamment pour celles qui ont fait des essais peu convaincants chez des maquilleuses. La mariée d’aujourd’hui souhaite avant tout avoir un maquillage qui lui ressemble et qui ne soit pas forcément calqué sur les tendances du moment. Celles qui choisissent de se maquiller seules optent généralement pour des maquillages plus sobres pour ne se sentir ni déguisées ni méconnaissables. Elles font donc ce choix par envie avec une idée précise en tête.

Lassées des smoky-eyes charbonneux et très colorés propres aux maquillages libanais et khaliji, elles font donc le choix d’un maquillage qui s’accorde à leur personnalité. Sous le signe du glamour, Laaroussa d’aujourd’hui ne néglige pas les facteurs confort et facilité. Se maquiller seule c’est aussi faire ses retouches seule au cours de la Tassdira, et assortir son maquillage aux tenues qu’elle a choisi.

Néanmoins, réaliser son maquillage de mariée est une prise de risque. En effet, le réussir n’est pas chose aisée notamment avec le stress que connaît la future mariée. Précision, technique et patience sont donc les trois règles du maquillage de la mariée. Pour celles qui sont tentées par le “Do it Yourself” sachez que vos alliés seront les suivants :

– Des marques professionnelles disponibles et accessibles au grand public. Investir dans du maquillage et des instruments de qualité vous permettra de garder vos produits, même après le mariage. Ce qui est plus rentable.
– Les photos de magazines, et les tutoriels du web peuvent être sources d’inspiration.
– La connaissance de la composition des produits que vous utilisez et la possibilité de les tester avant le mariage. Ce qui permet d’éviter les mauvaises surprises telles que les allergies ou les réactions cutanées.

Ces différents points ont encouragé certains professionnels du maquillage à surfer sur cette tendance. Ils n’hésitent plus à donner des astuces et des leçons de maquillage pour les futures mariées. Ces leçons permettent l’apprentissage des bases d’un « bridal make up » réussi.

Parmi les conseils d’un maquillage réussi, nous avons retenu principalement les suivants :

La règle numéro une est la tenue. Un maquillage de mariée doit tenir et ne doit pas filer dans les plis de la peau. Il est préférable d’opter pour des bases de maquillages qui permettent aux fards et aux textures de tenir et de se révéler. Pour les yeux, les joues, tout comme les lèvres, il est conseillé de choisir des fards pigmentés qui subliment et intensifient les traits naturels de la mariée.

De nombreux éléments sont aussi à prendre en compte tel que la fatigue, la chaleur, l’humidité mais aussi les larmes d’émotion. Il est donc primordial de prévoir des crayons et un mascara Waterproof, mais aussi des rouges à lèvres et/ou gloss longue tenue. Lala laaroussa doit boire du lait selon la tradition, dîner avec ses invités qui se précipitent pour la féliciter, ainsi la tenue du maquillage doit être parfaite. Le spray fixateur de maquillage sera son allié principal.

La mariée est au centre des regards, les appareils photos sont de plus en plus performants, favorisez donc des fonds de teint couvrants et des poudres HD qui floutent les imperfections et masquent les démarcations. Le teint zéro défaut est recommandé, à la fois glowy par endroit pour capter la lumière et velouté pour rayonner en ce jour si spécial.

Et vous, êtes-vous prête à vous maquiller seule, « comme une grande » pour votre mariage ?

Ibtissem A.

Répondre