Bien-être

Le savon noir traditionnel

savon noir

Le savon noir est une pâte épaisse d’origine végétale. Ce savon existe avec des fabrications différentes et sert à préparer la peau au gommage.

Il est fabriqué et utilisé en Kabylie depuis des siècles. Les femmes l’utilisent au hammam avec la kessa (gant rêche) pour exfolier leur peau en douceur. Il est connu pour ses propriétés adoucissantes et calmantes.

Il se présente sous la forme d’une pâte épaisse marron, sombre et malléable qui une fois mélangée avec de l’eau devient onctueuse. Il se prépare à partir d’olive noire et peut être parfumé de santal, d’eau de fleur d’oranger ou d’ambre…

savon noir traditionnelSon utilisation est simple puisqu’il faut s’en enduire le corps mouillé en évitant le contour des yeux et les parties intimes et laisser agir quelques minutes. Lorsque le savon commence à sécher, on se rince et on procède au gommage à l’aide de la kessa ; il faut frotter vigoureusement en effectuant de grands mouvements circulaires. On peut également se servir d’un loofat (éponge végétale) pour se débarrasser des impuretés en douceur. Grâce à ce produit naturel et traditionnel, la peau est débarrassée des toxines et des cellules mortes, et elle reste légère et satinée. Les cellules de votre peau seront régénérées.

Son utilisation régulière est bénéfique pour votre peau, il n’est pas irritable et raffermit votre peau tout en vous procurant un bien-être (car il active la circulation sanguine).

L’idéal est de l’utiliser au hammam, mais cela n’est pas un impératif. Si vous l’utiliser sous votre douche, préparez bien votre peau : aspergez vous d’eau chaude (mais pas trop) pour dilater les pores de la peau et pour une efficacité probante.

Répondre