Bien-être

Le tatouage au henné, comment ça marche?

Le tatouage au henné fait partie d’une tradition festive relativement ancienne en Algérie et dans le reste du monde musulman. Cet art permet aux femmes de laisser libre court à leur créativité.

Un peu d’histoire

Les Égyptiens sont les premiers à avoir utilisé cette plante qui leur servaient à la fois de remède médicinal et de produit de beauté. Elle arrive en Algérie, anciennement appelée la Numidie avant l’arrivée de l’islam. En Algérie, le henné est utilisé pour le soin ou la coloration des cheveux mais aussi pour les grands événements religieux ou festives. C’est en Inde que se développe l’art du tatouage au XII ème siècle.

Le tatouage au henné est un phénomène relativement récent au Maghreb. En Algérie, la pose du henné est un moment exclusivement féminin se déroulant souvent lors d’une cérémonie précédant le mariage qu’on appelle « la cérémonie du henné » ou « el henna ». Cette journée est spéciale pour la future mariée puisqu’elle enterre sa vie de jeune fille. Les femmes se retrouvent entre elles, discutent, rient, dansent et dégustent des petites gâteaux traditionnels devant un bon thé à la menthe.

Les hennayates

En général, on fait appel à une femme spécialisée dans la préparation du henné et qui a un certain talent dans les dessins de motifs floraux ou d’arabesques, on les appelle les hennayats. Les calligraphies qu’elles peuvent réaliser s’inspirent de l’art maghrébin, elles s’exécutent avec une précision déconcertante pour un résultat raffiné et envoutant. Aucune représentation humaine, il faut juste émerveiller, subjuguer par des formes fantaisistes et magnifiées.

Même si les hennayats ont un don indéniable, vous pouvez tout à fait vous initier à cet art, peut être êtes vous une hennayat en puissance ?

La recette du henné

Pour préparer du henné à tatouer, il vous faut deux cuillères à soupe de henné en poudre délayé dans un peu d’eau. Vous devez ensuite ajouter une cuillère de jus de citron vert pour que le tatouage ai une durée de vie plus longue, et enfin, de l’eau de rose afin d’obtenir une pâte onctueuse facile à travailler. Vous pouvez remplacer le citron par quelques gouttes d’huiles essentielles pour une plus grande durée du tatouage. La pâte ne doit être ni trop sèche ni trop liquide. Faites chauffer ce mélange et laissez votre préparation en attente de quelques heures. L’idéal est de préparer le henné la veille pour le laisser reposer toute la nuit. L’avantage du tatouage au henné est qu’il ne dure pas plus de trois semaines et qu’il est totalement indolore.

Comment faire des tatouages ?

Remplissez une seringue préalablement débarrassée de son aiguille. Lorsque le matériel est prêt, il ne vous reste plus qu’à laisser libre cours à votre imagination. Les motifs favoris sont les fleurs, les arabesques, les feuilles… Vous pouvez associer différents motifs pour un résultat plus travaillé.

Quelques recommandations pour un résultat parfait et sans risques

– Désinfectez vous la partie à tatouer avec une eau savonneuse désinfectante. Séchez délicatement.

– Ne vous tatouez pas le visage.

– Pour que votre henné tienne longtemps, il est préférable de laisser sécher votre tatouage au moins deux heures. La tendance venue de l’Inde est de mettre sur votre tatouage une fois sec de la laque pailletée. Cela donnera un effet magnifique surtout si c’est pour une mariée et votre tatouage tiendra mieux.

– Préservez votre partie du corps tatouée de la transpiration pour une durée plus longue.

– Acheter de la poudre de henné sans PPD qui peut provoquer des allergies retardées avec apparition éventuelle d’un eczéma. Le PPD (paraphénylène diamine) est ajouté au henné pour renforcer sa teinte et sa fixation sur la peau. Pour savoir s’il y a du PPD dans le henné, il suffit de faire un test, si le henné parait noir, il y a de fortes probabilités pour qu’il y ai du PPD.

La rédaction de Dziriya

Leave a Response

Chargement...
Aller à la barre d’outils