Actualités

Les algériennes qui ont marqué l’année 2015

femme-algerienne-de-l-annee-2015femme-algerienne-de-l-annee-2015

L’année 2016 est à nos portes et il est temps pour nous de vous dire quelles sont les cinq femmes algériennes qui nous ont le plus marqué durant l’année 2015.

Kenza Morsli

kenza-morsli

Kenza Morsli est sûrement la personnalité artistique de l’année 2015. Sa voix suave, sa beauté et sa présence auprès de ses fans sur les réseaux sociaux l’ont hissé au niveau des plus grands. ArabNights l’a classé parmi les artistes “arabes” les plus twittés en 2015.

Après un premier duo avec le chanteur syrien Samo Zean, elle enchaîne avec un nouveau tube qui fait déjà le buzz sur les réseaux sociaux. Il s’agit de la chanson Shabah El Hanin écrite par Ahmed Marzouk. Cliquez ici pour l’écouter. En quelques heures, sa vidéo Youtube compte plus de 20 000 visites.

Autre article lié : Kenza Morsli, une nouvelle étoile algérienne

Nouria Benghebrit

Nouria-Benghebrit

Nouria Benghebrit est certainement la femme politique la plus médiatisée de l’année 2015. La ministère de l’éducation nationale (depuis juin 2014) s’est donnée pour mission de réformer l’école algérienne sinistrée et d’engager des mesures jugées impopulaires mais pourtant nécessaires. Au tout début de son mandat de ministère de l’éducation, celle que l’on prénomme la Angela Merkel algérienne avait été montré du doigt pour ses supposées origines juives. Mais qu’importe ! Madame Benghrebrit reste imperturbable.

Autre article lié : Nouria Benghabrit, ce ministre qui dérange

Amel Bouchoucha

Amel-Bouchoucha

Amel est une véritable star au Liban où elle enchaîne les plateaux TV et les unes de magazines. Elle s’est illustrée dans de nombreuses séries à succès. Mais si elle nous a marqué en 2015 c’est surtout pour son mariage glamour avec un beau et riche libanais Walid Awada. L’événement a été célébré dans un somptueux hôtel de Beyrouth et a attiré tout le gratin du show-biz.

Autre article lié : Amal Bouchoucha s’est mariée !
Les plus belles robes du red carpet du Festival du cinéma arabe d’Oran

Lila Borsali

Lila-Borsali

Lila Borsali-Benmansour est la chanteuse de musique andalouse de l’année 2015. Née dans une famille de mélomanes tlemcenienne, elle intègre très tôt l’association musicale en hommage à feu Larbi Bensari. Cette année, elle sort en album innovant “Nouba Hosn Es-Selim” en hommage à son époux décédé en 2013.
Dans cet album original, Lila Borsali revient avec une nouba inédite, dont les textes ne sont pas puisés du patrimoine andalou.
En tant qu’artiste, elle a ressenti le besoin de briser les carcans. En effet, pour cet album, elle ne s’est pas contentée de réinterpréter les anciens textes des maîtres. Elle a souhaité innover et a sollicité l’aide de l’auteur compositeur Tewfik Benghabrit pour réécrire une nouba. Elle indique qu’elle a voulu s’exprimer à travers cet album sur ses propres sentiments.

Dalia Chih

Dalia-Chih

La chanteuse adolescente à la chevelure flamboyante a fait le buzz après son passage dans l’émission de télé-crochet The Voice diffusée sur TF1. Déjà très connue en Algérie, elle a profité de cette médiatisation en France pour booster sa carrière.

Cet été, elle sort un nouveau single Pink Green Blue au succès certain.
Autre article lié : Dalia Chih participe à la version française de The Voice

A vous de nous dire quelles sont les femmes qui vous ont marqué cette année.

Répondre