Bienvenue
Chroniques

Les tumultes d’une jeunesse algérienne (6ème partie)

6ème partie : Le lendemain matin je me sentais comme une sorte de torchon cuisine qu’on a oublié de laver et de rafraîchir, en d’autres termes je me sentais lessivée, et je devais encore affronter une journée de boulot avant le week end !

J’étais d’humeur maussade, je n’ai même pas pris la peine de me maquiller avant d’y aller, grosse erreur de ma part, touts mes chers collègues hommes et femmes à l’exception du patron m’ont fait la remarque « ça va, tu n’es pas malade ??? »…
Mais bon je m’en fou au fond, ce n’est pas leurs réactions qui vont m’atteindre et puis ou est le mal à ne pas se maquiller en sortant de chez soit, je devrais le faire plus souvent, ça m’éviterai de me ruiner en matière maquillage avec des rouges à lèvres à 4000 DZD ; en rentrant j’avais complètement oublié que c’était le réveillon, il parait qu’il faut faire le plein de carburant avant la nouvelle année, j’avais absolument pas envie de faire 1h de chaîne à la pompe à essence et encore moins de me disputer avec le « pompiste » misogyne qui me dévisage à chaque fois en insistant du regard sur mes talons aiguilles, résultats des courses : je suis rentrée directement à la maison avec 3 barres d’essence dans mon réservoir, bon j’avoue ce n’était pas très intelligent de ma part surtout que plus tard je l’ai amèrement regretté en voyant le montant s’afficher sur la machine quand j’avais fait le plein…

Bref ce 31 décembre là, je suis rentrée direction mon lit, pas d’humeur à fêté quoi que ce soit encore moins cette année qui s’annonçait sèche et aride que ce soit question climat ou question bourse d’argent, on va tous casser nos tirelire et nous asseoir sur leurs décombres après avoir épuiser nos économies en roulant en voiture ou en payant nos factures d’électricité, je ne vois pas pourquoi je devrais fêter l’arriver de cette année !
Je me suis connectée sur facebook, je déteste cette mauvaise habitude que j’ai acquis, je trouve d’ailleurs que ça devient mal sain !
Mais bon…je vérifie directe mes messages et je trouve une réponse de Mr Akram, en cliquant sur ouvrir, je sentais que mon cœur allait sortir de ma poitrine et se coller à l’écran pour lire en premier le fameux message… Message qui s’est avéré être une déception car OUI BIENSUR Mr n’ai pas trop bavard avec les inconnus, je devrais être rassurer car c’est un signe qu’il n’est pas à la portée de tout le monde, mais tout de même mon plant d’espion sous couverture tombe à l’eau aussi vite que mon rêve de rencontrer mon Tom Hanks…..
J’hésitais à lui envoyer un message du genre : « Hey Ducon descends de ton piédestal et parles moi un peu ! »
Ou : « Bon c’est moi Sylia, voilà t’es content ?! Allez dis moi quel est ton vice ? Car vois tu ma chère mère veut me caser, et moi malgré toute mes réticences, inconsciemment j’essaie de me chercher un mari, et bon je ne suis pas aller bien loin, car on m’a dit que tu avais des prédisposition à l’être vu que tu étais mon admirateur secret durant tout notre parcours universitaire, et par idiotie j’ai tenté de te soutirer des informations à ton insu grâce à mon fake profile d’Aymen (remarque c’est pas bien ingénieux ce n’est pas loin d’Akram) mais voilà c’est tombé à l’eau je n’ai pas la patience de contrer ta « smata » alors vas y fais moi plaisir donnes moi tes défauts et qualités pour qu’en on finisse car j’en ai marre de cette mascarade, et ton profile franchement, on airait cru que tu t’apprêtés à t’engager dans daesh sans te faire choppé tellement ça manque d’information ! Alors vas y je t’écoute ? »
Après avoir tapé se brouillon dans la case d’édition j’ai eu l’ingénieuse idée de m’écrouler sur mon clavier en pleurant comme une madeleine et comme par le plus GRAND des hasards ma tête est tombée pil poils sur le bouton « Entrée ».
Avant de me rendre compte de la plus grande bourde que j’ai pu faire dans toute mon existence, j’ai passé 20 minutes à pleurer et à me lamenter sur mon sort, j’en avais marre de ma routine, je m’ennuyais dans ma vie, et mon boulot me saoulait entourée de ces vautours qui n’attendent qu’une chose que je vacille pour mieux tomber… En levant ma tète j’ai regardé l’écran, et la mon cœur a voulu sortir pour s’envoler par la fenêtre et me laisser seule face à ma bourde car il ne pouvait plus tenir à ce rythme !
« Mais quelle idiote je suis ! Non mais quelle CONNE !!! » Hurle-ai-je alors qu’on avait des invités pour le réveillant.
J’ai passé la nuit à prier le bon dieu pour qu’il puisse ramollir la cervelle d’Akram ainsi il croira qu’Aymen son ancien camarade de fac lui fait une farce !
« BONNE ANNÉE 2016 ! » criaient mes parents avec leurs inviter.

Tsorun – 07/01/16

Leave a Response

Chargement...
Aller à la barre d’outils