Bien-être

L’IMC, c’est quoi ?

L’IMC (Indice de Masse Corporelle) est une référence internationale permettant de diagnostiquer un déséquilibre lié au poids. L’échelle de l’IMC varie en moyenne de 18 à 40. Si vous dépassé la barrière de 25, vous êtes susceptible d’être en surpoids. Mais sachez que l’indice de masse corporelle n’est pas applicable à tous. Il ne prend ni en compte la masse musculaire ni la masse osseuse. Ainsi, certains sportifs avec des muscles développés (les muscles pesant plus lourd que la graisse) peuvent afficher un IMC élevé sans pour autant être en surpoids.

On calcule son IMC en divisant son poids par la taille (en mètres) au carré.
Par exemple, pour connaître l’IMC d’une femme mesurant 1,70 m et pesant 58 kilos, il faut faire l’opération suivante :
58 / (1,70 X 1,70) = 20

Cette valeur est comparée à l’échelle de valeurs de référence suivante :

Si votre IMC est :

Inférieur à 18 = maigreur
Entre 18 et 24,9 = corpulence normale
Entre 25 et 29,9 = surpoids
Entre 30 et 39,9 = obésité
Supérieur à 40 = obésité morbide

L’indice de masse corporelle n’est pas applicable aux enfants, aux femmes enceintes ou allaitantes, aux malades et personnes âgées.


Tableau de correspondance d’IMC

IMC inférieur à 16
Famine Risque de maladie accrue

IMC compris entre 16 et 19
Maigreur Risque de maladie élevé

IMC compris entre 20 et 25
Corpulence normale Risque de maladie faible

IMC compris entre 25 et 30
Embonpoint Risque de maladie accrue

IMC compris entre 30 et 35
Obésité de classe I Risque de maladie élevé
IMC compris entre 35 et 40 Obésité de classe II Risque de maladie très élevé
IMC supérieur à 40 Obésité de classe III Risque de maladie extrêmement élevé

Bon à savoir :

Le calcul de L’IMC a été inventé par les médecins, notamment Lambert Adolphe Jacques Quételet, scientifique Belge, pour diagnostiquer de manière objective les risques pour la santé du surpoids. Le but était d’apprécier la corpulence en dehors de tout jugement personnel, de question de mode ou de look.

Répondre