Bienvenue
Hijab & abaya

L’islamic Fashion Festival 2015 à Cannes : une soirée royale

Après Dubaï, Londres, Monaco, Paris, Singapour et New York, c’est sur la Croisette de Cannes que l’Islamic Fashion Festival a décidé de présenter sa 32e édition sous le thème “Lawrence d’Arabie sur la Côte d’Azur”. Ce vendredi 22 mai 2015, en marge du festival de Cannes, l’évènement phare de la mode musulmane a fait son show lors d’une prestigieuse soirée à l’hôtel Intercontinental du Carlton. Dziriya.net était présent et vous raconte !

La Malaisie est aujourd’hui, sans conteste, le pôle de la mode musulmane grâce à un évènement sans équivalent : l’Islamic Fashion Festival. Cette manifestation créée par un homme à l’esprit visionnaire, Dato’Raja Rezza Shah, s’empare d’un marché de niche qui devrait atteindre 484 milliards de dollars à l’horizon 2019 (selon des données économiques transmises par Thomson Reuters et le Dinard Standard). L’Islamic Fashion Festival a pu anticiper une réalité : la femme musulmane du 21ème est à la recherche d’une mode qui s’adapte à ses codes, une mode qui sait conjuguer pudeur et glamour avec finesse. “La beauté dans la pudeur” en est d’ailleurs son slogan.

L’IFF est une manifestation à caractère internationale qui, depuis sa création en 2006, a présenté plus de 250 designers du monde entier, de cultures et de religions diverses. Les organisateurs ont également eu le coup de génie de faire défiler des designers qui ne sont pas dans le créneau de la mode islamique. Des maisons de couture de renom comme Ralph & Russo n’ont pas hésité à s’associer à l’image de cette manifestation glamour et élitiste, oú la haute couture côtoie l’héritage culturel du monde musulman et ses richesses traditionnelles.

C’est un autre atout de l’IFF, de nombreuses têtes couronnées ont déjà répondu présents. Ont participé à cette 32e édition, SAR le Sultan et la Sultan de Pahang, SAR le Prince et la Princesse de Bourbon des Deux-Siciles, le Duc et la Duchesse de Castro et de nombreuses personnalités de l’aristocratie internationale comme Lady Linda Davies, le Prince Salman ben Abdelaziz ben Salman Al Saud ou le Comte Xavier de la Baume.

Cette année, sept designers ont présenté des collections hétéroclites avec comme fil d’ariane “Lawrence d’Arabie sur la Côte d’Azur”. Farah Khan (un coup de coeur de la rédaction ! Farah nous offre une collection qui mixte à la perfection sequin, voilages, broderies et fourrures), Ghea Panggabean (cette styliste artisane est une référence en Indonésie grâce à son dévouement pour le textile traditionnel qu’elle a réussi à moderniser. Sa collection “Splendeur du Sahara” est une explosion de beauté !) , Son altesse Sheikha Hend Al Qassemi (qui a réalisé une collection de caftans et abayas finement brodés de perles déclinés dans des tonalités pastels), Ida Lundberg (la styliste suédo-malaisienne propose une collection romantique avec une profusion de voilage pour un résultat un peu trop fleur bleue !), Ashley Isham, Nitin Goenka (un joaillier qui a proposé une série limité de bijoux Icon of Grace), Rizman Ruzini et Tom Abang Saufi ont chacun un style propre qui a fait de cette édition un cocktail de fraîcheur, de modernité, de romantisme, de tradition et de pudeur.

Durant la soirée, des prix ont été remis à différents intervenants. Myriam Kaabeche, d’origine algérienne, qui a grandement contribué à la réussite de cette soirée, a reçu un prix d’honneur des mains de son altesse royale la Sultan de Pahang pour sa contribution au rayonnement de la culture malaisienne dans le monde.

Au delà du caractère glamour et des ambitions financières, l’Islamic Fasion Festival souhait encourager

« l’expression et l’interprétation de la créativité pour que ces défilés incarnent une mode musulmane, versatile et pérenne, des plus dynamiques » !

Disons que le challenge est réussi !

Dziriya.net – 29/05/15

Leave a Response

Chargement...
Aller à la barre d’outils