Bienvenue
Tendances mode

Majda : Une référence algérienne

Majda est un prénom qui est intimement lié à la chanteuse algérienne Nora, mariée au compositeur Kamel Hammadi. En fait, l’artiste a baptisé sa boutique dans les années 1960 du nom de sa fille unique Madjda.

Bien qu’ayant existé depuis des années, cette boutique a véritablement démarré avec Madjda. En effet, ayant passé la plus grande partie de son enfance et son adolescence entre Alger et Paris, Madjda savait qu’un jour ou l’autre, elle embrasserait une carrière en relation avec la mode. Déjà que pas plus haute qu’une pomme, elle se plaisait à admirer sa mère quand celle-ci se préparait pour ses galas. Choisir le métier de styliste n’a pas été facile pour elle puisque ses parents voulaient à tout prix qu’elle poursuive des études de médecine. Avec beaucoup de tact, elle réussira à les convaincre. La condition sine qua non de ses parents était de réussir dans cette voie. Elle s’inscrit donc à Paris dans deux grandes écoles de couture où elle apprendra les secrets de la création et de la couture. Elle avoue en toute modestie que son passage chez les deux grands couturiers français, à savoir Gogeret et Joffrin Byrs qui ont fait d’elle aujourd’hui ce qu’elle est. Une fois le diplôme en poche, elle travaille dans des boutiques de luxe de prêt-à-porter où elle apprendra les ficelles du métier. Ayant constaté le talent sûr de son enfant, sa maman lui demande de rentrer au pays pour gérer la boutique. Madjda demeure au départ réticente car comme elle le dit si bien : “Je gagnais bien ma vie en France.” Après mûre réflexion, elle décide, en 1984, de tenter une expérience d’une année.

Leave a Response

Chargement...
Aller à la barre d’outils