Désir d'enfant

Le massage de fertilité de plus en plus populaire en Algérie

massage des ovaires

Pour lutter contre la stérilité, certaines femmes sont prêtes à tout et de nombreuses personnes proposent des remèdes plus ou plus fiables afin de booster la fertilité. Parmi elles, il en existe une qui est de plus en plus demandé, il s’agit du massage de fertilité, appelé Dlik en arabe.

De nombreuses femmes ayant pratiqué le «dlik» ( massage) sont visiblement tombées enceintes dans les semaines suivantes. Et le nombre ne fait que confirmer ce «miracle», a-t-on appris auprès de la plupart des femmes interrogées sur le sujet. El-hadja Farroudja, une vieille algéroise d’une soixantaine d’années pratique ces massages depuis plus de cinq ans dans l’anonymat absolu. Sauf qu’elle est bien connue par les gens du coin. Ses voisins et ses proches la sollicitent très souvent. Elle reçoit ses patientes chez elle et elle est disponible tous les jours de la semaine hormis le vendredi où elle préfère consacrer cette journée à d’autres besognes, notamment à la prière. Vu son efficacité, cette vieille femme a pu se faire une bonne réputation. Il suffit de trois séances de «dlik» pour que tout rentre dans l’ordre. Il faut attendre dit-elle? Quel secret possède cette vieille ? Est-ce le hasard, ou est-ce la foi mêlée à la baraka ? Difficile de répondre à ces questions ! Pourtant la science rejette en bloc ce genre de procédés considérés comme étant du charlatanisme !

Leïla nous raconte son histoire :

«Je suis mariée depuis 7 ans, nous avons voulu un bébé immédiatement, les mois et les années ont passé et toujours rien. Nous avons fait des examens mon mari et moi, et visiblement tout allait bien, mais l’enfant ne venait pas. C’est alors que ma cousine m’a orientée vers une femme qui pratique le «dlik». Au bout de trois mois j’ai pu avoir mon petit Abderrahmane et ainsi mon combat contre la stérilité a pris fin».

Et Leïla n’est pas la seule, de nombreux témoignages de femmes ayant pu tomber enceinte grâce à cette méthode abondent un peu partout sur la toile.

Comment se passe le dilk ?
Une femme “expérimentée pratique un massage assez vigoureux au niveau des ovaires et de l’utérus, ce message se pratique durant trois jours d’affilée et se déroule généralement après la période des menstrues. Certaines praticiennes conseillent d’être à jeun alors que d’autres conseillent de faire des cures au jus de persil. D’autres proposent de pratiquer une hijama au niveau du bas ventre en parallèle du dilk.

Voir un sujet lié sur notre forum pour en discuter :
qui a deja essayé dlik (massage)

Répondre