Éducation

Phobie scolaire : Mon enfant ne veut pas aller à l’école

phobie scolaire

La phobie scolaire est bien connue des pédopsychiatres. Pour certains enfants, cette angoisse est passagère alors que pour d’autres elle dure toute l’année. Mais encore faut-il comprendre si cette peur n’est qu’une simple comédie ou un réel mal-être…

Pour les plus petits, il ne s’agit pas d’une réelle phobie mais plutôt d’une angoisse de la séparation. L’enfant a du mal à accepter la “rupture” avec sa maman. Cette dernière peut d’ailleurs transmettre sa propre angoisse à sa progéniture. Cette séparation peut être d’autant plus difficile à accepter si sa maman s’occupe de son petit frère ou sa petite soeur restée à la maison.

Pour les plus grands, les facteurs responsables de la peur de l’école sont différents. Ils sont souvent liés à de mauvais rapports avec les autres élèves ou la maîtresse. D’autres enfants rencontrent des difficultés à s’intégrer dans leur milieu scolaire, notamment en début d’année, pour d’autres encore c’est la pression des parents ou des professeurs à avoir de bons résultats qui peut aussi déclencher une angoisse, car l’enfant ne voit plus son école comme un lieu d’apprentissage et de plaisir mais comme un lieu de travail et de contrainte.

C’est à ce moment qu’on peut parler de phobie scolaire. Cette pathologie n’est pas à prendre à la légère. L’enfant atteint de phobie scolaire ne le dira pas. C’est à vous d’aller vers lui, de le questionner sur le déroulement de ses journées en classe. Rencontrez également son professeur qui pourra vous apprendre s’il est en conflit avec certains de ses camarades, s’il est timide ou au contraire s’il participe souvent.

Si votre enfant souffre de phobie scolaire, essayez de dédramatiser l’institution scolaire et exposez-lui les côtés positifs de celle-ci : l’école permet d’apprendre, de se faire des amis, d’évoluer… Vous devez aussi être plus souple quant à ses résultats scolaires, laissez le pratiquer une activité sportive qui l’aidera à surpasser cette peur. Vous pouvez aussi rencontrer son professeur plus souvent afin qu’il ne le voit plus comme un ennemi. Si cette phobie est plus poussée, un pédopshychiatre pourra l’aider à surmonter cette difficulté à l’aide d’une thérapie qui devra être faite en parallèle de l’école (si cela est possible). En effet, votre enfant doit aller à l’école malgré sa phobie afin qu’il vive avec sa peur pour mieux la comprendre et donc la combattre.

 

Leave a Response

Chargement...