Soins

Réduire les conséquences inesthétiques de l’acné grâce à des protocoles de médecine esthétique

L’acné représente le problème cutané le plus fréquemment rencontré. Elle apparaît surtout à l’adolescence mais aussi chez l’adulte jeune et représente un désagrément de par sa nature inesthétique. Souvent localisée au visage, elle peut néanmoins siéger dans le dos, les épaules ou le décolleté. En l’absence de soins appropriés, elle peut laisser avec le temps des cicatrices indélébiles.
Je vous parlerai aujourd’hui des nouveaux protocoles de médecine esthétique qui permettent de se débarrasser des conséquences inesthétiques de cette acné qui peut nous gâcher quelques unes de nos plus belles années.

Étape 1: On élimine toutes les lésions acnéiques déjà existantes

La technique de choix pour éliminer tous vos boutons d’acné (papules, pustules et microkystes), vos comédons (points noirs ou blancs) est le peeling au TCA (Acide Trichloracétique).
Le médecin esthétique appliquera ce produit acide, de sorte à ce que celui-ci pénètre au delà de l’épiderme pour atteindre le derme superficiel. A cette profondeur de pénétration, le peeling entraîne une desquamation plus ou moins importante qui permettra le renouvellement de la peau et l’élimination des lésions d’acné.
1 à 4 séances à une semaine d’intervalle seront nécessaires.
Une protection solaire est obligatoire après la séance durant une période déterminée par le praticien.


Avant et après peelings sur un front acnéique

Étape 2: On traite la peau pour éviter l’apparition de nouvelles lésions

Pour comprendre l’intérêt du protocole que je vous détaillerai un peu plus loin, arrêtons nous sur les mécanismes qui provoquent les lésions acnéiques :

1. Tout commence par une hyper séborrhée (sécrétion excessive de sebum, le plus souvent d’origine hormonale). La peau a un toucher gras d’aspect huileux;

2. Dans un second temps, ce sébum va commencer à durcir et former les comédons qui sont visibles sous la forme des fameux points noirs;

3. Il s’en suit un bouchon de kératine au sommet des pores;

4. Dans un second temps, il y a une pullulation microbienne qui se fait dans ce milieu fermé créant ainsi des boutons (papules, pustules et microkystes)

Ainsi, pour éviter l’apparition de nouvelles repousses d’acné, on agira sur l’hyperséborrhée, le bouchon de kératine et les bactéries. Rien de plus logique!

Pour lutter contre l’hyperséborrhée
Nous préconisons un mesolift contenant des actifs régulant la séborrhée comme la biotine. Ce soin sera fait 1 fois par semaine pendant un mois, puis une fois par mois (chez la femme nous préférons le faire juste avant ou pendant sa période de règles). Nous en profitons pour rajouter des actifs anti-oxydants qui réduisent l’inflammation cutanée ainsi que des agents éclaircissants.

Pour éviter le bouchon kératinocytaire
Nous préconisons un peeling superficiel qui par son effet exfoliant évitera la formation de ce bouchon qui est à l’origine des comédons et qui enclenche les phénomènes inflammatoires et microbiens.
1 séance tous les 2 à 3 mois est préconisée.

Pour éliminer les bactéries responsables de l’acné
Nous préconisons des séances de lumière pulsée avec une filtration spéciale pour l’acné. L’effet de ces séances est de détruire les membranes des bactéries responsables de la formation de pustules.

Résumons …

1. J’élimine toutes mes lésions acnéiques par 1 à 4 séances de peeling au TCA. Me voilà donc débarrassée de ces points noirs et boutons inesthétiques …
2. Je conditionne ma peau pour éviter que ces lésions surviennent à nouveau. Je commence donc par une association mesolift spécial acné + Lumière pulsée. Cette association s’appelle le mesoflash. Mon médecin me fait passer les rayonnements de son appareil de lumière pulsée puis finit par des micro-injections indolores des principes actifs détaillés plus haut. Une fois par semaine pendant 1 mois puis une fois par mois.
3. Tous les 2 à 3 mois, je me fais faire un peeling superficiel.

Bien entendu, je n’oublie pas les mesures de base:
1. Ne pas utiliser des cosmétiques comédogènes;
2. Ne pas trop s’exposer au soleil pour éviter l’hyperpigmentation post-acné;
3. Se laver avec un savon type surgras;
4. Ne pas se laver excessivement car ceci enclenche la seborrhée
5. Ne pas toucher aux boutons sous peine de les infecter et d’induire des cicatrices d’acné.

Enfin, je tiens à préciser que les soins cités plus haut sont préconisés pour les acnés communes. Il existe des formes graves d’acné dont les traitements sont différents de ceux que je vous ai décrits.

 

Par le Dr Fayçal RAHAL
Spécialiste en médecine esthétique et nutrition
Concepteur du suivi diététique « Dr RAHAL Weight Control® »
Formateur international en médecine esthétique
www.dr-rahal.com

Leave a Response

Chargement...