Soins

Tour d’horizon des principales techniques de médecine esthétique

medecine esthétique les différentes techniques

La médecine esthétique a pour but la correction ou l’amélioration de disgrâces physiques, tant chez les femmes que chez les hommes. Elle est préférée à la chirurgie esthétique par 4 patientes sur 5, puisque ces dernières préfèrent largement ne pas se faire opérer si une solution non chirurgicale à leur problème physique leur est proposée, avec des suites plus légères et moins de risques encourus. A travers cet article, j’aspire à vous faire connaître les principales techniques de médecine esthétique, en allant droit à l’essentiel. J’aurai l’occasion dans mes prochains articles de vous détailler ces techniques une à une, de façon un peu plus approfondie.

Injections de toxine botulique « Botox »

De quoi s’agit-il?

Cette technique consiste à détendre certains muscles qui par leur contraction sont à l’origine de la survenue de rides. C’est principalement le cas des rides horizontales du front, des rides de la patte d’oie et des rides de la glabelle (entre les sourcils).

injections de toxine botulique
Avant et après des injections de toxine botulique sur les rides de la glabelle
toxine-botulique-sur-le-front
Avant et après des injections de toxine botulique sur les rides du front

   La technique

Le médecin pratiquera des micro-injections d’une profondeur de quelques millimètres seulement, quasi indolores (l’anesthésie n’est pas nécessaire), le long des rides pour mettre au repos les muscles situés en dessous. Il veillera à ce que vos muscles gardent une certaine mobilité pour un effet naturel. La séance dure en moyenne 15 à 30 minutes; en sortant, le patient pourra vaquer à ses occupations le plus normalement du monde.

Le produit injecté

Le produit injecté est un médicament, couramment utilisé en ophtalmologie, en neurologie et bien entendu en médecine esthétique. Il s’agit en fait d’une toxine qui mettra au repos les muscles responsables des rides. Aucune inquiétude à avoir quant à l’innocuité de cette molécule, les doses injectés sont infimes et par conséquent totalement inoffensives.
Plusieurs marques de toxine botulique peuvent être choisies par le praticien: Dysport®, Vistabel®, Xeomin®, etc.

Pour quels résultats ?

Tout d’abord, il faut savoir que l’effet du traitement ne sera visible qu’entre le 4ème et le 15ème jour. Il durera une moyenne de 6 mois; il faudra donc renouveler les injections. Au bout de 3 séances, les résultats tendent à durer plus longtemps, jusqu’à 12 mois dans certains cas.
Visuellement, les rides sont lissées voir disparaissent complètement, ce qui a pour effet de donner un aspect moins sévère du visage (notamment pour le traitement des rides du front et de la glabelle). La patiente paraît plus jeune et plus détendue.

Y a-t-il des contre-indications ?

Comme pour la plupart des actes médicaux, il existe certaines situations pour lesquels le traitement ne pourra pas être réalisé. Pour les injections de toxine botulique, les principales contre-indications sont la grossesse, les antécédents familiaux et personnels de troubles neuromusculaires, la prise de certains médicaments et l’allergie à l’albumine.

Quels sont les risques ?

Le traitement des rides par injection de toxine botulique est un acte globalement sûr et inoffensif, surtout lorsqu’il est réalisé par un spécialiste expérimenté. Bien que rares, il est possible de constater parfois des petits bleus aux points d’injection, des maux de tête, une sensation de tension sur les zones injectées; le tout disparaissant après quelques jours seulement. Exceptionnellement, si le produit diffuse au-delà des zones injectées, peuvent survenir une chute de la paupière supérieure, une asymétrie des sourcils, etc. Cependant, même ces complications-ci sont transitoires.
Afin d’éviter des complications, il est primordial que la patiente évite de masser les zones injectées les premières 48H, ne s’allonge pas immédiatement après l’acte et ne soit pas sous aspirine ou anticoagulants quelques jours avant et après la séance.

Combien ça coûte ?

Le prix d’une séance varie en fonction des praticiens et des pays. Comptez en moyenne 250 à 400€ par zone, 100 à 200€ par zone supplémentaire. Le médecin revoit son patient habituellement 15 jours après la séance pour analyser les résultats et procédera éventuellement à des injections de retouche. Ces dernières ne sont habituellement pas facturées par le praticien. Bien entendu, les séances d’entretien qui sont réalisées en moyenne tous les 6 mois feront l’objet d’une facturation similaire à la première séance.

Injections de comblement

Injections de comblement à l’acide hyaluronique

De quoi s’agit-il?

Cette technique consiste à placer à l’intérieur des rides de l’acide hyaluronique qui permettra de combler le creux causé par une cassure du derme.

L’acide hyaluronique, c’est quoi au juste?

L’acide hyaluronique est un produit présent naturellement dans notre peau, ce qui explique l’absence de risques allergiques lorsqu’on l’utilise comme produit de comblement. De plus cette molécule a des vertus hydratantes de par son haut pouvoir hydrophile, ce qui en fait un produit de premier choix en médecine esthétique. Les marques principales sont les suivantes: Surgiderm®, Juvederm®, Esthelis®, Teosyal®, etc.

acide hyaluronique
Avant et après comblement des sillons nasogéniens à l’acide hyaluronique

Quelles sont les indications?

L’acide hyaluronique est utilisé pour le comblement de tous types de rides et de creux (mis à part le front ou la toxine botulique reste le traitement de première intention). Cependant, il est principalement utilisé pour combler les sillons nasogéniens (voir photos), les plis d’amertume (rides descendant des coins de la bouche), et pour donner un volume plus pulpeux à la bouche en ourlant les lèvres.

La technique

Le praticien pourra procéder à une anesthésie locale, soit par l’application pendant 1 heure en moyenne d’une crème anesthésiante (type Emla®) ou par l’injection comme chez le dentiste d’une solution anesthésiante. Ainsi, le traitement sera très confortable pour le patient. Une fois l’anesthésie efficace, le médecin déposera l’acide hyaluronique dans le creux des rides, par petites injections successives, avec une aiguille assez fine. L’acte est assez rapide et ne durera que quelques minutes par ride.
La patiente pourra se remaquiller immédiatement après et vaquer à ses occupations, sans aucune éviction sociale.
Il faut savoir par ailleurs que l’acide hyaluronique se présente en fonction des marques sous divers conditionnements et réticulations (concentrations). Plus un produit est réticulé, plus il dure longtemps et plus il est indiqué pour une ride profonde. Le médecin esthétique choisira en fonction de la ride de son patient le produit adéquat.

Pour quels résultats ?

L’effet est immédiat mais peut être mal interprété en cas d’œdème. Le résultat final sera visible quelques semaines plus tard une fois l’éventuel œdème estompé. L’acide hyaluronique étant résorbable, l’effet durera de 6 à 12 mois en moyenne. Il sera nécessaire de renouveller les séances après ce délai pour entretenir le résultat. Visuellement, les rides sont lissées voir disparaissent complètement, le visage paraissant plus jeune et plus détendu.

Y a-t-il des contre-indications ?

Les contre-indications sont rares, il s’agit principalement de la grossesse, d’ antécédents d’injection d’un produit de comblement permanent sur le même site ou la prise de certains médicaments.

Quels sont les risques ?

Le traitement des rides par injection d’acide hyaluronique est un acte globalement sur. Les effets secondaires sont donc très rares, surtout si l’acte est réalisé par un médecin expérimenté. Les effets secondaires parfois constatés sont à type de rougeurs, bleus, œdème, le tout rentrant dans l’ordre au bout de quelques jours. Exceptionnellement, il a été constaté la survenue de granulomes qui sont aujourd’hui traités par injection de hyaluronidase qui dégradera le granulome.

Combien ça coûte ?

Le prix d’une séance varie en fonction des praticiens, des pays, mais surtout en fonction du nombre de seringues à injecter. Comptez en moyenne 150 à 400€ par par seringue (1 à 2 seringues sont généralement suffisantes par zone traitée). Le médecin revoit son patient habituellement 15 jours après la séance pour analyser les résultats et procèdera éventuellement à des injections de retouche qui seront facturées en fonction du nombre de seringues utilisées.

Un petit mot sur les injections de collagène

Le collagène a une même durée d’action que l’acide hyaluronique, tout en étant moins sécurisant car il y a des risques d’allergie au produit. Il peut avoir une origine animale (bovine ou porcine) ou humaine. Cette catégorie de fillers (produits de comblement) est de moins en moins utilisée par les médecins qui lui préfèrent l’acide hyaluronique.

Injections de comblement avec des produits résorbables de longue durée

De quoi s’agit-il?

Cette technique consiste à placer à l’intérieur des rides un produit résorbable hormis l’acide hyaluronique et le collagène, qui permettra de combler la ride ou de donner du volume à un creux.
On cite parmi ces produits résorbables, deux catégories principales: L’acide polylactique et l’hydroxyapatite de calcium qui sont des produits résorbables de longue durée d’action (18 à 36 mois en moyenne). Leur particularité est qu’ils induisent une réaction des propres tissus du patient pour engendrer un comblement. On peut citer pour ces deux catégories de fillers des marques telles que Atlean®, Radiesse®, New Fill®, Sculptra®, etc.

Quelles sont les indications?

Il s’agit de traiter des rides profondes ou des creux (joues creuses, tempes, pommettes, etc) pour une durée de résultat plus longue.

La technique

Le praticien procédera généralement à une anesthésie préalable. Une fois l’anesthésie efficace, il procèdera à de multiples injections pour déposer le produit le long des rides ou des creux.
Pour les produits de comblement résorbables à longue durée d’effet, il faut savoir que le praticien procèdera au comblement en plusieurs séances, tous les 1 à 2 mois, jusqu’à obtention du résultat souhaité. La patiente pourra se remaquiller immédiatement après et vaquer à ses occupations, sans aucune éviction sociale.

Pour quels résultats ?

Contrairement à l’acide hyaluronique, l’effet n’est pas immédiat mais obtenu après deux ou trois séances en moyenne (1 à 2 mois entre les séances), car le comblement final est obtenu après création par l’organisme d’un néo-tissu autour du filler injecté. L’effet durera de 18 à 36 mois en moyenne. Il sera nécessaire de renouveler les séances après ce délai pour entretenir le résultat, une seule séance sera nécessaire dans ce cas précis.
Visuellement, les rides sont lissées, les creux sont remplis, le visage paraissant plus jeune et plus détendu.

Y a-t-il des contre-indications ?

Les contre-indications sont rares, il s’agit principalement de la grossesse, d’ antécédents d’injection d’un produit de comblement permanent sur le même site, certaines pathologies de la coagulation ou auto-immunes ou la prise de certains médicaments.

Quels sont les risques ?

Cette catégorie de produit est responsable de plus d’effets secondaires que les acides hyaluroniques, de par leur nature propre ou leur technique d’injection. Les bleus, rougeurs et oedème sont plus fréquents mais se résorbent avec le temps. Une surcorrection est possible mais évitable si le praticien ne tente pas un résultat rapide mais procède plutôt par des injections suffisamment espacées sur deux à trois séances.

Combien ça coûte ?

Le prix d’une séance varie en fonction des praticiens, des pays, mais surtout en fonction du nombre de flacons à injecter. Comptez en moyenne 300 à 500€ par séance.

Le mesolift

De quoi s’agit-il?

Cette technique de mesothérapie esthétique est très demandée par nos patientes. En effet, elle leur permet de garder une belle peau et de l’entretenir, bien mieux que des produits cosmétiques. En effet, il s’agit de placer par de multiples injections avec une fine aiguille des principes actifs qui permettront d’hydrater et repulper votre peau, de favoriser la production de collagène et d’élastine, d’éclaircir le teint et d’apporter les nutriments essentiels à votre peau ainsi que des anti-oxydants qui l’aident à lutter contre les agressions et enfin d’augmenter la circulation sanguine de la
peau. Vous comprendrez aisément qu’en plaçant ces principes actifs profondément dans la peau, la prévention du vieillissement cutané est plus efficace que pour des cosmétiques qui ne pénètrent pas au-delà des couches les plus superficielles de l’épiderme.
De plus, un spécialiste expérimenté adaptera les mélanges à injecter en fonction du type de peau de la patiente (peau grasse, peau sèche, peu acnéique, Peau jeune, peau vieillie, peau des fumeurs, etc).

Quelles sont les indications?

  • En protocole régulier (une séance par mois environ, la peau est constamment belle et le vieillissement cutané est retardé.
  • Teint brouillé des fumeurs
  • Peau grasse
  • Peau sèche
  • Peau acnéique
  • Peau vieillie
  • On peut traiter le visage, le cou, le décolleté et le dos des mains.

La technique

Aucune anesthésie n’est nécessaire, le traitement étant très confortable. Votre praticien injectera à la main ou au pistolet de mesothérapie un mélange de principes actifs adaptés à votre peau, en de multiples injections sur tout le visage en insistant sur le trajet des sillons ou des rides. La patiente pourra se remaquiller après la séance et vaquer à ses occupations. Aucune éviction sociale pour ce geste très simple.

Pour quels résultats ?

Votre médecin décidera en collaboration avec vous d’un protocole de traitement en plusieurs séances. Au fur et à mesure de celles-ci votre teint s’éclaircira et sera plus homogène, votre visage paraîtra plus repulpé avec un effet bonne mine visible dés la première séance. Pour les peaux particulières, avec un choix judicieux des principes actifs à injecter, on obtient une régulation de la sécrétion de sébum.

Y a-t-il des contre-indications ?

Les contre-indications sont rares pour ce soin très safe.

Quels sont les risques ?

Il n’ya quasiment aucun risque pour ce genre de soin. Au plus des rougeurs ou légers bleus sur les points d’injection mais qui disparaissent très vite.

Combien ça coûte ?

Le prix d’une séance varie en fonction des praticiens, des pays, mais surtout en fonction du mélange utilisé. Comptez en moyenne par séance 80€ pour un mélange sans acide hyaluronique et 150 à 200€ pour un mélange contenant de l’acide hyaluronique.

Les peelings

Le peeling superficiel

De quoi s’agit-il?

Il s’agit de l’application par le médecin d’un produit acide, le plus souvent de l’acide glycolique, de sorte à ce que celui-ci pénètre uniquement au niveau de l’épiderme. L’avantage de ce type de peeling est qu’il ne fait pas peler voir très légèrement, ce qui n’induit pas de désocialisation du patient.
Le produit choisi par le praticien a une importance capitale, car la qualité et l’efficacité de celui-ci varie d’un produit à un autre. J’ai toujours recommandé aux médecins que je forme en médecine esthétique de privilégier les produits pour peeling superficiel utilisant le principe du Slow Release, lesquels sont très sécurisants tout en étant très efficaces. Il est classique de voir les spécialistes renouveler cet acte toutes les 1 à 2 semaines pour un total de 6 séances en moyenne.

Quelles sont les indications?

• L’acné (en dehors des formes graves)
• Teint brouillé et inhomogène en pigmentation
• Troubles superficiels de la pigmentation
• Réduction de la sécrétion de sebum
• En entretien de peelings plus profonds

front-acnéique-pelling
Avant et après 6 séances de peeling superficiel à l’Easy Phytic® sur un front acnéique

La technique

Aucune anesthésie n’est nécessaire, le traitement étant très confortable. Votre médecin pourra vous recommander dans certaines situations de préparer votre peau une semaine avant la séance avec un produit qu’il vous prescrira et dont il vous expliquera l’usage. Le jour de la séance, votre praticien appliquera le produit à l’aide de coton, coton-tiges ou brosse selon sa technique personnelle et le produit utilisé. Il pourra dans certains cas finir la séance en appliquant un soin cosmétique adapté sous occlusion par un film plastique durant 15 minutes. Aucune éviction sociale pour ce geste très simple.
Une protection solaire est obligatoire après la séance durant une période déterminée par le praticien.

Pour quels résultats ?

Un teint éclairci débarrassé des troubles superficiels de la pigmentation et une peau moins grasse sont les résultats attendus de ce type de peeling.

Y a-t-il des contre-indications ?

Les contre-indications sont rares pour ce soin très safe. De plus, il peut être appliqué sur les peaux mates voir noires (pour certains produits).

Quels sont les risques ?

Il n’ya quasiment aucun risque pour ce genre de soin. Les rougeurs disparaissent dans les heures qui suivent la séance. La desquamation, si elle survient sera légère et pourra être camouflée avec du fond de teint.

Combien ça coûte ?
Le prix d’une séance varie en fonction des praticiens, des pays et du produit utilisé. Comptez en moyenne 50 à 150€ par séance.

Le peeling intermédiaire ou moyen

De quoi s’agit-il?

Il s’agit de l’application par le médecin d’un produit acide, le plus souvent de l’acide trichloracétique (TCA), de sorte à ce que celui-ci pénètre au delà de l’épiderme pour atteindre le derme. A cette profondeur de pénétration, le peeling entraîne une desquamation plus ou moins importante qui permettra le renouvellement de la peau. Le produit choisi par le praticien a une importance capitale, car la qualité et l’efficacité de celui-ci varie d’un produit à un autre.
Une moyenne de 4 séances pour le peeling intermédiaire et 1 séance unique pour le peeling moyen. Le praticien pourra renouveler le protocole de traitement si nécessaire pour améliorer les résultats.

Quelles sont les indications?

• L’acné (en dehors des formes graves)
• Renouvellement cutané avec effacement des fines ridules et amélioration du teint
• Teint brouillé et inhomogène en pigmentation
• Troubles de la pigmentation (tâches brunes, mélasma, masque de grossesse persistant, etc)
• Réduction de la sécrétion de sebum
• Ce peeling peut être appliqué sur le visage, le cou, le décolleté et le dos des mains.

peeling intermédiaire au TCA
Avant et après 4 séances de peeling intermédiaire au TCA

La technique

Aucune anesthésie n’est nécessaire, le traitement étant relativement confortable.
Votre médecin pourra vous recommander dans certaines situations de préparer votre peau une semaine avant la séance avec un produit qu’il vous prescrira et dont il vous expliquera l’usage. Le jour de la séance, votre praticien appliquera le produit à l’aide de coton-tige. Le tout durera une moyenne de 30 minutes. Une protection solaire est obligatoire après la séance durant une période déterminée par le praticien.

Pour quels résultats ?

Un teint éclairci débarrassé des troubles de la pigmentation, une peau rajeunie et plus ferme et des ridules effacées.

Quels sont les risques ?

Il n’y a quasiment aucun risque pour ce genre de soin. Les rougeurs disparaissent dans les heures qui suivent la séance. Il peut y avoir un rebond pigmentaire en cas de mauvaise protection solaire. La desquamation est inévitable et le patient en est prévenu par son médecin. Elle commence classiquement aux alentours du 3ème jour et s’arrête quelques jours après. Certains préféreront programmer leurs séances durant les périodes durant lesquelles leur vie sociale sera réduite.

Combien ça coûte ?

Le prix d’une séance varie en fonction des praticiens, des pays et du produit utilisé. Comptez en moyenne 150 à 300€ par séance.

Le peeling abrasif occlusif pour traitement de vergetures et des cicatrices d’acné

De quoi s’agit-il?

Il s’agit de l’application par le médecin d’un produit acide, l’acide trichloracétique (TCA) après abrasion préalable, dont il approfondira l’action en mettant le produit sous occlusion par un film imperméable. Cette technique permet un renouvellement cutané en profondeur avec amélioration notable des vergetures et des cicatrices d’acné.

Quelles sont les indications?

• Vergetures en dehors des nouvelles vergetures encore rouges
• Cicatrices d’acné du visage et du dos
• Décolleté très endommagé
• Kératose pilaire

peeling abrasif occlusif
Avant et après un peeling abrasif occlusif pour vergetures

La technique

La patiente préparera sa peau durant 15 à 21 jours avec des crèmes particulières prescrites par son praticien. Le jour de la séance, le médecin procédera à une abrasion des zones à traiter, puis à une anesthésie topique. Enfin, il appliquera le TCA (Acide Trichloracétique) et une crème post-peel. Pour les vergetures, Il procédera en plus par la suite à une occlusion avec un film imperméable que vous garderez 8 à 24H en fonction de la profondeur d’action
souhaitée.

Les suites

La patiente devra revoir son médecin toutes les 48H pendant 8 à 10 jours afin qu’il change les pansements et s’assure de la bonne cicatrisation. La peau commencera à desquamer de façon importante au 3ème jour pour laisser place au bout de 8 à 10 jours à une nouvelle peau avec moins de vergetures ou de cicatrices d’acné. Le pansement sera ôté 8 à 10 jours après l’acte une fois le processus de desquamation terminé. La patiente devra protéger la zone traitée et appliquer des soins journaliers afin de protéger la nouvelle peau. Le médecin pourra proposer à sa patiente de nouvelles séances jusqu’à obtention d’un résultat maximal.

Pour quels résultats ?

Qu’il s’agisse de vergetures ou de cicatrices d’acné, cette technique donne de très bons résultats mais peut nécessiter plus d’une séance pour un résultat optimal. Malheureusement, peu de médecins esthétiques la maîtrisent et la plupart se contentent des traitements Lasers pour ces indications, que je trouve personnellement moins efficaces et présentant plus de risques de survenue d’effets secondaires.

Combien ça coûte ?

Le prix d’une séance varie en fonction des praticiens, des pays, des produits utilisés et de l’étendue de la zone à traiter. Comptez une moyenne de 500 à 2.000€ par séance.

Le traitement de la cellulite par mésothérapie

De quoi s’agit-il?

La cellulite comprend trois composantes: adipose (surcharge graisseuse), rétention d’eau (favorisée par des troubles veino-lymphatiques) et fibrose. Afin d’améliorer convenablement la cellulite, il faudra s’attaquer à ces trois composantes, sinon le résultat sera incomplet.
Le traitement par mésothérapie de la cellulite consiste en de multiples injections le long des trajets vasculaires d’abord avec des mélanges qui augmenteront la circulation locale, puis dans la zone cellulitique avec des mélanges lipolytiques (contre l’adipose), défibrosants et drainants.
Je préconise pour ma part une association avec des techniques de physiothérapie: (Ultrasons et palper-rouler + Pressothérapie), et ce durant les phases de traitement et même en dehors afin de maintenir les résultats.

La technique

Aucune anesthésie n’est nécessaire, le traitement étant confortable. Le médecin réalisera à la main ou au pistolet de mésothérapie de multiples injections quasi-indolores dans les zones cellulitiques et le long des axes vasculaires.
Comptez une moyenne de 5 à 10 séances espacées de 8 à 10 jours pour un traitement d’attaque puis une séance tous les 15 jours ou tous les mois pour l’entretien des résultats.

Pour quels résultats ?

Lorsqu’elle est pratiquée convenablement avec des principes actifs adaptés, cette technique permettra de réduire efficacement la cellulite, d’améliorer la qualité de la peau et enfin de réduire les troubles circulatoires avec pour effet des jambes plus légères. Pour ma part, j’associe des techniques de physiothérapie avec une prescription diététique anti-cellulite adaptée (www.dr-rahal.com).

Combien ça coûte ?

Le prix d’une séance varie en fonction des praticiens, des pays et des produits utilisés. Comptez une moyenne de 50 à 80€ par séance.

Réduction des amas graisseux par des techniques de lyse adipocytaire non chirurgicale

De quoi s’agit-il?

Il s’agit pour cette technique de traiter les dépôts graisseux localisés sans avoir recours à des techniques lourdes telles que la liposuccion. Le praticien injectera dans votre tissu graisseux un mélange qui permettra d’éclater les cellules graisseuses (adipocytes) et associera ce traitement à des ultrasons et/ou une cavitation pour potentialiser les effets, ainsi que la mesothérapie +/- pressothérapie pour faciliter l’élimination par votre organisme de ce qui a été détruit.

Quelles sont les indications?

Il s’agit de traiter les dépôts graisseux localisés (ventre, hanches, cuisses, fesses, double menton, etc) chez une personne au poids normal. Si le sujet est en surpoids ou obèse, le praticien devra en premier lieu ramener le poids à la normale (prescription diététique adaptée et activité physique) puis dans second temps traitera les dépôts graisseux récalcitrants.

La technique

Chaque praticien pourra avoir un protocole de traitement propre à lui bien que le principe soit le même pour tous. Je préconise pour ma part un traitement par étapes dans l’ordre suivant :
• Augmenter la circulation locale par mesothérapie et pressothérapie durant 1 à 4 semaines selon les patients, afin de faciliter lors des séances de destruction des adipocytes leur élimination par l’organisme;
• Une semaine avant la séance fragiliser le tissu graisseux par l’association d’ultrasons et d’une cavitation;
• Faire une première séance de lyse adipocytaire (on injecte un mélange qui détruit les cellules graisseuses par de multiples injections dans la zone de dépôt graisseux) ce qui amènera à une fragilisation de la membrane des adipocytes. On finit la séance par des ultrasons +/- cavitation pour « finir le travail » et faire éclater les cellules graisseuses préalablement fragilisées. On associera par la suite de la mesothérapie ou pressothérapie pour aider au drainage des cellules détruites.
• Répéter les séances jusqu’à obtention des résultats escomptés (une moyenne de 3 à 10 séances)

Pour quels résultats ?

Les résultats sont satisfaisants avec réduction importante du dépôt graisseux que le patient peine à éliminer par un programme diététique seul. De plus, cela évite de passer par la case « liposuccion » plus agressive et avec des suites plus lourdes et un coût plus important, bien que les résultats soient plus rapides.

Quels sont les risques ?

Les bleus sont quasi-systématiques car il s’agit de détruire un tissu graisseux qui comporte une composante vasculaire; il peut y avoir aussi quelques douleurs aux points d’injection les jours suivant les séances.

Combien ça coûte ?

Le prix d’une séance varie en fonction des praticiens, des pays du protocole de traitement et de l’étendue de la zone à traiter. Comptez en moyenne 100 à 500€ par séance.

La photoréjuvénation par un appareil de lumière

De quoi s’agit-il?

Il s’agit d’une technique de rajeunissement cutané par un appareil de lumière pulsée. Cette technique s’adresse aussi bien à la peau du visage, du cou, du décolleté et du dos des mains. Elle présente le grand avantage sa simplicité (ni chirurgie ni aiguilles) pour un résultat qui satisfait les patientes.

Quelles sont les indications?

Cette technique est parfaite pour les peaux au teint inhomogène (hyperpigmentations et rougeurs diffuses) d’aspect rugueux et ayant perdu leur souplesse. Attention, cette technique ne permet pas de traiter les rides.

La technique

Le médecin mettra des coques de protection à sa patiente puis appliquera un gel transparent sur la zone à traiter et enfin il émettra des flashs successives de lumière sur toute la zone à traiter.

Pour quels résultats ?

Votre médecin décidera en collaboration avec vous d’un protocole de traitement en plusieurs séances. Au fur et à mesure de celles-ci votre teint s’éclaircira et sera plus homogène, votre visage paraitra plus repulpé avec un effet bonne mine visible dés la première séance. Les imperfections d’origine pigmentaire et vasculaire sont atténuées voir disparaissent. Prévoir des séances d’entretien au moins tous les 6 mois pour entretenir le résultat.

Combien ça coûte ?

Le prix d’une séance varie en fonction des praticiens et de l’étendue de la zone à traiter. Comptez en moyenne 60 à 200€ par séance.

L’épilation « définitive » par Laser ou IPL (Lumière pulsée)

De quoi s’agit-il?

Il s’agit d’une technique qui permet de détruire les éléments cutanés qui sont à l’origine de la fabrication du poil. Le Laser dépilatoire ou l’appareil de lumière pulsée émettent un rayonnement particulier qui se fait absorber par un pigment marron du poil, appelé mélanine. Ainsi, le poil servira à conduire l’énergie produite jusqu’aux éléments qui sont à l’origine de la fabrication de ce poil pour les détruire. Ainsi, le poil ne repoussera plus. Comme la lumière cible le pigment marron, il est aisé de comprendre qu’un poil blanc ne peut être détruit et qu’un poil clair le sera difficilement.

dépilation lumière pulsée
Pendant une séance de dépilation des aisselles par un appareil de lumière pulsée

La technique

Le médecin mettra des coques de protection à sa patiente puis appliquera un gel transparent sur la zone à traiter et enfin il émettra des flashs successives de lumière sur toute la zone à dépiler préalablement aisselles par un appareil de lumière pulsée rasée.

Ce traitement nécessite une moyenne de 6 à 12 séances en fonction des zones. Les séances sont espacées selon les cas et les appareils utilisés de 3 semaines à 2 -3 mois.

Pour quels résultats ?

Les résultats sont souvent très bons lorsque le médecin utilise un appareil adapté au phototype et au poil du patient. Les résultats sont excellents sur des parties telles que les aisselles, les jambes et le maillot; bons pour le visage; peu satisfaisants sur des poils clairs.

Combien ça coûte ?

Le prix d’une séance varie en fonction des praticiens, de l’appareil utilisé et de l’étendue de la zone à traiter. Comptez en moyenne 60 à 400€ par séance et par zone.

Pour conclure

Comme précisé en introduction de cet article, je me suis contenté de décrire succinctement les points importants relatifs aux techniques les plus fréquentes de médecine esthétique. Cet article n’est donc bien entendu pas exhaustif.
Dans les prochains articles, j’aborderai les différents actes de médecine esthétique individuellement et de façon encore plus détaillée.
Celles et ceux qui auraient des remarques et suggestions à me faire sont invités à se rendre sur mon site web à la page contact afin d’y laisser leurs messages.

D’autres articles du Dr Fayçal RAHAL :

Réduire les conséquences inesthétiques de l’acné grâce à des protocoles de médecine esthétique

Le traitement des vergetures par peeling abrasif occlusif

Par le Dr Fayçal RAHAL Spécialiste en médecine esthétique et nutrition
Concepteur du suivi diététique « Dr RAHAL Weight Control® »
Formateur international en médecine esthétique
www.dr-rahal.com

Leave a Response

Chargement...