Dziriya magazine Forums Forum Général Les filles d’Algerie, qu’est ce qu’il vous manque là bas? Répondre à : Les filles d’Algerie, qu’est ce qu’il vous manque là bas?

#961554
emraude
Participant

J'ai longtemps hésite avant de réagir sur le sujet car je considére que partir vivre dans un autre pays et même si c'est le pays d'origine ça reste un choix de vie, un projet qui doit être réfléchi. Donc aucun jugement sur la vie des autres. Mais je me permets de donner mon opinion.

Je suis issue d'une famille qui a toujours eu à quitter son lieu de vie initial pour améliorer ses conditions de vie. Si ce n'est pas le village vers la ville pour mes grands parents afin de permettre à leurs enfants d'être scolarisés, c'est l'exil du papa à l'âge de 18 vers la France pour changer de vie, puis quitter la France pour rentrer de nouveau en Algérie car un autre projet de vie etc. Puis moi avec ma petite famille qui quittent de nouveau l'Algérie pour revenir en France etc. 

Aujourd'hui à 27 ans je ne m vois pas faire toute ma vie dans ma ville ici en France, j'ai des projets, des ambitions de voyage, d'expérience soit à l'étranger soit en Algérie. Donc la mobilité est clairement intégré dans mon esprit, presque dans mes gênes. Même si je suis très épanouie dans mon cadre actuel.

Mais cela dit, jamais au grand jamais je ne quittrai un lieu pour des raisons religieuses sauf si je subis personnellement des attaques et encore. Je m'explique, cela fait maintenant 15 ans que je vis ici, et c'est tout simplement mon chez moi aussi. Je suis chez moi et oui donc je ne quitterai pas ce lieu pour cela. Car ça sera la pire des choses qui pourrait m'arriver. Un déchirement ! Car ce n'est pas un choix, mais une obligation de partir. 

Je n'ai pas encore d'enfants, mais je comprends tout à fait les inquiètudes des parents. Mais je me dis, comment on a grandi nous ? Alors nos enfants grandiront pareil inch'allah. Leur inculquer l'essentiel, leur transmettre ce qu'il faut pour s'armer dans la vie, l'islam sera une transmission naturel. Comme j'ai eu étant petite. En essyant d'éviter au maximun l'affrontement identitaire. 

La pression médiatique est réelle, mais ce n'est pas suffisant lol. 

Le jour où je renterai en Algérie ça sera certainement pour vivre une autre étape de ma vie, à la recherche d'autre chose, probalement ! car je souhaite profondément m'y installer et pas pour fuir. Le côté spirituel peut être plus présent dans un pays musulman, mais dieu est partout. La seule contrainte q'une femme musulmane peut rencontrer ici, c'est le port du voile pour le travail. Aujourd'hui je ne le suis pas, mais si un jour je le porte, soit je prépare l'évolution de mes projets, soit oui je rentre en Algérie. Je ne veux pas subir de déchirement culturel, je ne veux pas être devant des dilemmes pour des sujets aussi importants et crutiaux. Car tout cela fait partie d'une seule personne et une seule identité c'est à dire moi. 

wink