Dziriya magazine Forums Forum Général Campagne de sensibilisation contre l’abstention (Alg)

  • Ce sujet contient 83 réponses, 28 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par Anonyme, le il y a 9 années et 9 mois.
15 sujets de 16 à 30 (sur un total de 84)
  • Auteur
    Messages
  • #288376
    ankabouta
    Spéctateur

    Moi je vote au consulat, et pour rien je raterai ça!

    #288377
    Bassoum
    Membre

    Idem Ankabouta. 🙂

    #288378
    miro
    Membre

    je vais voter bien sur , je vais faire mon devoir .

    #288379
    Binouche
    Membre

    Voter est un devoir, gouverner l’est aussi !

    Cette campagne de sensibilisation n’est pour moi qu’une enième supercherie avilissante affligée au peuple algérien !

    Le jour ou j’estimerai avoir des têtes pensantes; et je n’attends même pas d’elles qu’elles soient BIEN pensantes; comme dirigeants du pays, j’irais avec plaisir et fierté donner ma voix et participer activement à la vie de la cité !

    Tant que j’aurais l’impression d’être le dindon de la farce, jamais je n’irais voter !

    ULAC L’VOTE ULAC !

    Même si la situation est incomparable, la campagne présidentielle française ne me réjouit pas davantage ! Certes les élections y sont plus transparentes, les programmes plus élaborés (bon ok pas tous), mais on se paie quand même nos tronches ! Personnalisation à outrance, manipulation psychologique, bassesses de contre-pouvoir…

    Je pense sérieusement que l’on a atteint les limites intrinsèques de la démocratie !

    Ca me blase et m’écœure eu plus haut point…

    [img]http://redkremlin.files.wordpress.com/2011/10/anarchie.jpg[/img]

    #288380
    rasiry
    Membre

    En Australie, le vote est obligatoire, si tu es citoyen Australien tu dois voter sinon tu paye une amande, et si tu ne t’inscris pas sur les listes electorales c est une autre histoire.

    #288381
    fess
    Membre

    Aller voter est un droit ne pas y aller l’est aussi.
    Cela devrait etre un choix personnel de se rendre aux urnes(bourrees comme d’hab)ou de ne pas s’y rendre.
    Comme on dit les des sont pipes,alors, il vaut mieux se laver les mains des catastrophes a venir(ou plutot la continuite)que de donner une voix et de contribuer au monsonge.
    MAIS CHACUN EST LIBRE, DE OU DE NE PAS VOTER.

    #288382
    houria0563
    Spéctateur

    les jeunes aller voter, ne laisser pas quelqu un d’autre le faire à votre place .dèsolèe d’insister mais ça me fait mal de lire “je n’irai pas voter”sans rancune.même en trainant des pieds “aller voter”je vous aime quant même les jeues.à bientôt.

    #288383
    houria0563
    Spéctateur

    je voulais dire je vous aime les jeunes.

    #288384

    Bonjour tout le Monde (Merci Kamélia )

    J’ai bien lu le titre mais je n’arrivais pas à comprendre le sens comme j’adore le détail je vous remets ci dessous le texte dans son intégralite (que j’ai recopié), bien sûr que voter c’est propre à chacun, la seule chose que je rajouterai c’est que tout le Monde puisse vivre la sérénité et la bonne conscience.

    “”Il compare les législatives du 10 mai au 1er novembre 1954
    Bouteflika : “Le pays est en danger !”
    Par : Azzeddine Bensouiah Le président Bouteflika a retrouvé sa verve d’antan, le temps d’un discours de circonstance où il a mis les pieds dans le plat en disant les choses crûment. On est loin du discours expéditif de Laghouat, ou de celui enregistré pour la convocation électorale, tout comme on est loin des discours lus par ses conseilleurs.
    Plus d’une heure, debout, usant de ses gestes qui ont fait sa popularité au début des années 2000, le président Bouteflika s’est donné à fond, lui dont l’état de santé alimente les discussions depuis 2007.
    Le chef de l’État, qui a multiplié ses déclarations, ces derniers temps, s’engage personnellement dans la réussite du scrutin de mai prochain. Pour la première fois, il dit les choses comme elles le sont et comme elles se présentent : le pays est en danger et subit une très forte pression étrangère.
    Cette hantise lui fera dire que les élections de mai prochain seraient semblables au 1er Novembre 1954. Une comparaison lourde de sens, dans la mesure où toutes les élections organisées sous son règne n’ont pas bénéficié d’un tel traitement, d’une telle comparaison. C’est l’élection de la dernière chance, semble dire le chef de l’État. En associant le sort et la crédibilité d’un régime, à bout de souffle, à celui du pays, le président Bouteflika agite l’épouvantail des graves conséquences vécues par certains pays arabes, embarqués dans “le printemps libyen”. Pour lui, le peuple algérien serait assez conscient pour ne pas tomber dans le piège et éviter au pays une intervention étrangère aux conséquences fâcheuses. La hantise d’un faible taux de participation fera dire au chef de l’État que le désir de changement et de réformes, devrait s’exprimer à travers les urnes et non par la passivité. Tout en s’impliquant personnellement dans la campagne de sensibilisation, le président Bouteflika invite les partis et le mouvement associatif d’en faire autant. Selon lui, si ces acteurs existent réellement, ils devront le prouver à travers ces élections. Pour sa part, il s’engage à garantir des élections transparentes et crédibles et en veut pour preuve l’appel à des observateurs étrangers pour suivre le déroulement du scrutin. Le chef de l’État veut impliquer les médias dans cette campagne de sensibilisation. Il estimera que les médias soutiendront la volonté populaire. Cette dernière s’est toujours exprimée contre toute ingérence étrangère dans les affaires internes du pays, selon le président Bouteflika, pour qui “nul n’a le droit de se jouer de la crédibilité et de l’indépendance du pays”. S’il est prématuré de mesurer la portée des menaces qui pèseraient sur le pays, telles qu’exprimées par le chef de l’État, il apparaît clairement que le régime se trouve dans une impasse et que seules des élections législatives crédibles, aux yeux de la communauté internationale, pourraient lui accorder un sursis supplémentaire.
    Le président Bouteflika a, toutefois, laissé transparaître sa volonté de quitter le pouvoir. Dans une salle totalement acquise, une voix a fusé pour clamer “quatrième mandat”. La réplique du président Bouteflika est, on ne peut plus éloquente. “Nul n’est éternel, sauf Dieu”, laissant entendre que son âge et son état de santé ne lui permettaient plus de briguer quoi que ce soit. Tab djenanna (les carottes sont cuites), ou encore : “Le sort des êtres humains est entre les mains de Dieu.” Tout porte à croire, donc, que le président Bouteflika est en train de livrer, présentement son ultime combat. Il lui restera, probablement, la révision de la constitution. Là, le chef de l’État fait un clin d’œil au FFS, qui revendiquait depuis 1963 l’élection d’une assemblée constituante, mais aussi à la communauté internationale qui avait bien accueilli l’élection d’une Assemblée constituante en Tunisie, en Égypte et vraisemblablement en Libye. Il laisse entendre que, quels que soient les résultats du scrutin de mai prochain, notamment en cas de victoire des islamistes, il n’y aura pas d’arrêt du processus électoral. Le pouvoir a, semble-t-il, changé de fusil d’épaule et s’accommoderait, à présent, avec un parlement à majorité islamiste. Il serait prêt jusqu’à prendre exemple du modèle turc, histoire de rassurer davantage la communauté internationale.
    La multiplication des appels du président Bouteflika en vue d’une forte participation aux élections, ajoutée aux efforts déployés par le ministère de l’intérieur, vont-ils renverser la tendance à une forte abstention ? Pour le moment, rien ne le présage.

    DARINE

    #288385
    fess
    Membre

    Son discours vient un peu trop tard,vu l’etat ou se trouve l’algerie et vu la duree de son REIGN.
    Alors pour le vote (et ses menaces-voire discours complet-)il repassera.

    #288386
    mimibelle
    Participant

    Depuis mes 18 ans je Vote mais vous savez pourquoi ? non pas pour accomplir mon devoir et donner mon avis non non parce que je sais que de toute façon mon avis sera mis a la poubelle directement je fais ça juste parce que J’aime Voter j’adore aller me cacher dans la cabine après je vais glisser l’enveloppe dans la grande Boite lol

    #288387
    mamapoule
    Spéctateur

    je ne voterai pas je n ai pas vote depuis mon dieu une vingtaine d annee et je ne le ferai pas cette fois aussi j ai choisis mon propre parti car parit il ne pas prendre de parti est un parti prit et bien je prends le mien sachant d avance que cela ne changera rien du tout au plat qui se cuisine mon enveloppe n est pas un ingredient necessaire

    #288388
    mimiloudz
    Participant

    moi je votais mais j’ai ete decu a chaque fois….donc abstinence 🙂

    #288389
    Binouche
    Membre

    Euh abstention non ?!

    :-D)))

    Trop forte Mimilou !

    :biz:

    #288390
    Mota
    Membre

    Mimibelle :-D)))

    Fess, mamapoule, binouche et mimiloudz :yes

    [b]Campagne-de-sensibilisation- [s] contre[/s]pour-l-abstention[/b] :mrgreen:

15 sujets de 16 à 30 (sur un total de 84)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.