Deux enseignantes filmées en flagrant délit de maltraitance :bad:

Accueil Forums Forum Maman Deux enseignantes filmées en flagrant délit de maltraitance :bad:

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Auteur
    Messages
  • #7536
    soumi16
    Membre

    Deux enseignantes filmées en flagrant délit de maltraitance

    Mots clés : maltraitance enfants, bologne, ITALIE
    Par Aurélia Vertaldi
    21/12/2010 | Mise à jour : 18:43 Réactions (56)
    La ville de Bologne, en Italie, est en émoi après la découverte de deux de ses enseignantes en maternelle, filmées par des caméras cachées en train d’humilier leurs élèves de 4 ans.

    Gifles, bousculades, humiliations, coups de pieds … Le comportement de deux maîtresses de maternelle, placées sous vidéosurveillance à leur insu, fait scandale en Italie. Elles font l’objet d’une enquête pour violences et abus d’autorité sur enfants, pour avoir maltraité des élèves de 4 ans dans une école de Bologne, révèle le quotidien italien Il Corriere della Sera.

    Aux preuves filmées s’ajoutent les témoignages de parents de trois enfants, qui ont rapporté les propos choquants de leur progéniture. Tout est parti d’une simple boutade d’un enfant : «Maman, aujourd’hui la maîtresse m’a attaché à une chaise». Les parents, enclins au soupçon depuis quelques mois, décident de porter plainte. Les autorités installent des caméras cachées, recueillent d’autres témoignages de parents et de l’ensemble du personnel de l’établissement.

    Le procureur décide alors d’ouvrir une information judiciaire. Le procès-verbal relate les violences infligées par les institutrices aux élèves. Les extraits sont édifiants : «Elle a asséné deux claques» , «elle attrapait l’enfant par les joues et le faisait s’asseoir violemment», «elle traînait violemment l’enfant par son pull et le forçait à s’asseoir», «elle lui donnait un coup de pied».

    «Il était terrifié quand on l’emmenait à l’école»

    Petit à petit, les langues se délient. Une maman raconte qu’elle a vu l’une des deux enseignantes gifler un enfant. «Un jour, le petit est revenu avec son pantalon décoloré par de l’eau de javel. Il nous a dit que la maîtresse l’avait enfermé dans un cagibi sombre dans lequel il a attrapé une bouteille ouverte qu’il a renversée. La maîtresse a affirmé au contraire que ses taches étaient dues au fait qu’il avait glissé sur le sol à peine lavé avec de l’eau de javel » raconte de son côté l’oncle d’un des élèves maltraités. Avant d’ajouter : «Le pire dans tout cela, c’est qu’on a pensé ces derniers mois que c’était lui qui avait des problèmes. Il nous parlait des gifles, mais on pensait qu’il affabulait. Il était devenu agressif, et quand il n’agressait pas, il était sur la défensive. Il était terrifié quand on l’emmenait à l’école, et lorsque l’on est allé voir la maîtresse, elle nous dépeignait un enfant ingérable».

    L’enquête doit encore déterminer la gravité des faits et définir toutes les responsabilités, notamment celles des collègues qui ne sont pas intervenus. Suspendues de leur fonction par la commune de Bologne, qui se constitue partie civile, les deux enseignantes ont 20 jours pour étayer leur défense.

    Ce n’est pas la première fois qu’une affaire de maltraitance sur enfants par des professionnels est révélée grâce à la vidéosurveillance. Il y a environ un an, le public découvrait l’horreur en Toscane, où une directrice de crèche malmenait une petite fille de 14 mois qui ne voulait pas manger. La vidéo avait fait le tour du monde.

    la vidéo :
    [url]http://www.lefigaro.fr/international/2009/12/07/01003-20091207ARTFIG00447-maltraitance-la-video-qui-choque-toute-l-italie-.php[/url]

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.