Dziriya magazine Forums Forum Général La première femme voilée qui gagne un prix nobel

10 sujets de 1 à 10 (sur un total de 10)
  • Auteur
    Messages
  • #12558
    Hanna
    Membre

    [size=10]Salem à tous

    [u] Qui a dit que le femmes voilées étaient incultes, bêtes, soumises, sans ambition ?[/u]

    [img]http://www.indiavision.com/news/images/articles/2011_12/257434/u8_Tawakkol-Karman.jpg[/img]

    Tawakkol Karman, première femme arabe à recevoir le prix Nobel de la paix, est une figure emblématique du soulèvement populaire qui secoue le Yémen dans le cadre du «printemps arabe». Cette jeune journaliste de 32 ans a dressé en mars une tente sur la Place du Changement, épicentre de la contestation à Sanaâ, et s’y est installée avec son mari afin d’échapper aux pressions des hommes du régime du président contesté Ali Abdallah Saleh venus l’intimider à son domicile. La Place du changement où campent des milliers de jeunes est protégée depuis le mois de mars par des militaires dissidents. Militante depuis des années pour la liberté d’expression et les droits des femmes, elle a joué un rôle de premier plan dans le déclenchement fin janvier du mouvement de contestation populaire au Yémen. Dans ce pays conservateur où rares sont les femmes qui jouent un rôle en politique, elle a appelé par SMS les étudiants à des manifestations en solidarité avec les soulèvements en Tunisie et en Egypte, et prenait la tête de ces marches réprimées par la force par les hommes du régime. Ces manifestations ont gagné les autres villes du pays et se sont transformées en soulèvement populaire avec le ralliement des partis politiques, des tribus et d’une partie de l’armée. Tawakkol Karman avait été brièvement arrêtée fin janvier pour son rôle dans les manifestations. Mère de trois enfants, cette jeune femme frêle est membre du Conseil de la Choura du parti d’opposition islamiste Al-Islah, au sein duquel elle est connue pour s’opposer au courant salafiste. Elle avait fait ses débuts dans le journalisme revêtue du voile intégral à l’instar de la plupart des femmes yéménites, mais s’est par la suite contentée de se couvrir la tête d’une voile de couleur. Tawakkol Karman avait fondé en 2005 le groupe «Femmes journalistes sans chaînes». Née en 1979 dans la localité de Mekhlaf, dans la province de Taëz (sud-est de Sanaa), qui a donné au Yémen un grand nombre d’intellectuels et de politiciens, diplômée en Sciences politiques de l’Université de Sanaa, elle prépare actuellement un Mastère. Selon ses proches, son père l’a toujours considérée comme la seule «rebelle» de sa nombreuse progéniture. Il s’était même opposé à son action au début du soulèvement yéménite mais elle a fini par le rallier à sa cause et il a rejoint le mouvement de contestation. Tawakkol Karman a déclaré hier à l’AFP dans sa tente sur la Place du Changement que son prix Nobel de la paix était «une victoire pour la révolution» au Yémen et une «reconnaissance par la communauté internationale de notre révolution et de sa victoire inéluctable». Dans des déclarations aux chaînes satellitaires Al Jazeera et Al Arabiya, la jeune femme a dédié son prix Nobel aux militants du «Printemps arabe». «Je suis très heureuse (…) je ne m’attendais pas à recevoir ce prix et je ne savais même pas que ma candidature avait été déposée», a-t-elle dit.

    [/size]

    #235495
    tahira
    Membre

    Une femme pleine de courage MACHALLAH, elle mérite le prix nobel de la paix! je connais pleins de femmes en france qui porte le foulard sa ne les empêche pas de travailler,d’ étudier HAMDOULLAH.elles sont voilé et indépendante elle conduise,travaille…je pense que le voile ne doit pas freiner la femme ambitieuse…

    #235496
    minadz
    Membre

    macha allah :mode:

    #235497
    younesdelavie
    Spéctateur

    Ca fait plaisir, ça va faire évoluer un peu les mentalités occidentales. Hamdoulilah

    #235498
    MoiToutCourt
    Membre

    ma cha’a allah elle le mérite bien

    #235499
    fess
    Membre

    Cela bouchera le bec a quelques eperviers.

    #235500
    ilhamserine
    Spéctateur

    Ce n’est pas parce qu’une femme voilée a reçu le prix Nobel qu’on doit crier victoire. Les droits de la femmes sont bafoués dans les pays arabo-musulmans il faut juste voir ce qui se passe dernièrement avec machisme israélien; je crois qu’il n’est vraiment pas approprié de dénigrer le féminisme qui oeuvre pour le droits de ces femmes là, sous prétexte qu’une femme voilée a eu le prix Nobel.

    #235501
    Leesya
    Membre

    Masha Allah.

    #235502
    flower754
    Participant

    une femme voilée veut pas dire elle est soumise et une femme non voilée veut pas dire elle est sans principes …ils l’ont choisit comme lauréat par apport a ses idées et a son envie de changer et améliorer sa société ….si ils jugent par les apparences ils vont pas lui donner le prix Nobel…. je pense que si on doit donner des leçons a propos de ça on doit les donnée au tiers mondistes qui pensent d’une façons trop limités et qui on des clichés trop redardés a propos des femmes en general.

    #235503
    warda85
    Membre

    Merci pour le partage Hanna, c’est une femme pleine de courage mashalah!

    Pour ce qui est des préjugés en vers la femme voilée…je crains qu’il n’existent pas qu’en occident.

    J’ai entendu dire qu’en Algérie certains les appelaient “hadjoubi” d’une manière péjorative. Mais je ne sais pas pourquoi???? Des réponses ou nuances???

    salam

10 sujets de 1 à 10 (sur un total de 10)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.