L’amour nuit-il à la carrière ?

Accueil Forums Forum Couple L’amour nuit-il à la carrière ?

10 sujets de 1 à 10 (sur un total de 10)
  • Auteur
    Messages
  • #5987
    SalimaOr
    Membre

    L’amour nuit-il à la carrière ?

    Quand on est une bosseuse dans l’âme, prête à tous les sacrifices pour réussir sa carrière, il est difficile de maintenir une attitude sereine et de garder l’équilibre quand le cœur est pris ! Cupidon a ses raisons que l’entreprise ignore, mais attention… le vrai équilibre est de tomber follement amoureuse tout en restant lucide au travail.

    Karim Serraj, femmes du Maroc

    image
    C’est connu, l’amour arrive quand on s’y attend le moins. Ses plus belles victimes sont celles qui ont oublié de dire “je t’aime”. “Ce n’est pas pour moi, je n’ai pas de temps”, peut-on entendre dire ces femmes bosseuses dans l’âme, aseptisées de l’amour, qui ont choisi la carrière et le travail avant toute chose… Elles ont tout misé sur la reconnaissance professionnelle et la carrière. Elles ont investi tout leur être dans leurs métiers. Elles se disent a-romantiques… et pourtant ! On ne vit pas seulement de satisfaction professionnelle, et les besoins d’aimance guettent à fleur de peau. Quand ça arrive, le déséquilibre est vite là. “On est tout à coup enflammées, étonnées, plongées dans un vertige cotonneux mais envahissant”, se souvient la jeune Hamida qui n’a pas vu venir la tempête. Elle a “paniqué plusieurs mois entre folie amoureuse et sentiment de responsabilité au travail”.

    Quand Cupidon lâche ses flèches ardentes, ça panique à bord ! Il faut affronter l’état amoureux et ses jolies turpitudes ! Mal géré, l’amour entre en conflit avec le travail, notamment chez les hyperactives qui n’en démordent pas pour rester jusqu’à vingt heures au bureau et qui vivent un plaisir fusionnel avec leur travail. Rajae, elle, a perdu tout discernement : “Je ne raisonnais plus au bureau, mon esprit s’en allait vagabonder en pensant très fort à lui”. On se prend à rêvasser au milieu d’une réunion avec le boss, à laisser flotter nos émotions dans les bureaux et les étages, à préférer la solitude à l’ambiance de l’équipe pour penser au nouveau bonheur qui nous étreint à bras le corps. L’amour rend aveugle et plus rien ne ménage notre petit cerveau. “Le problème dans une relation amoureuse, confie Rajae, est d’exposer ses sentiments devant les autres et de perdre ses facultés mentales pendant le travail”. Lorsque, entre le PC et la machine à café, flottent des airs de violons et des parfums de rose, cela ne reste pas longtemps dans le secret des dieux. Prendre du recul devient de plus en plus difficile et le risque de mélanger vie intime et vie professionnelle pointe vite son museau. Ce conflit amour-travail peut être derrière des répercussions négatives sur vos activités psychiques. Il peut mener à l’épuisement professionnel, à un rendement inférieur, à une augmentation de l’absentéisme ou à une perte de motivation. Il peut aussi occasionner des troubles d’humeur et rendre anxieuses les personnes qui n’ont pas beaucoup d’expérience dans la vie amoureuse. Il est important d’apprendre à gérer les sentiments, qui sont une part importante de notre vie, sans les exclure, mais en leur donnant la place qui leur incombe.

    Que faire quand ça survient ?
    Nous sommes tous “préparés” et même “programmés” pour aimer et avoir le désir d’être aimés. Une femme amoureuse est plus active, plus équilibrée, plus heureuse. Mais la parité faisant défaut, il lui faut aussi jongler davantage avec les exigences de la vie et prouver davantage ce qu’elle vaut au travail. Première consigne de la parfaite amoureuse : séparer la vie intime de la vie professionnelle ! Etanchéité totale si possible ! La vie personnelle ne devrait jamais interférer avec le travail. Quand l’amour submerge notre raison et que le boulot en pâtit, une pause dans la vie est indispensable pour faire le tri. Prenez un week-end à deux, pour parler des dégâts collatéraux de votre histoire d’amour, sans céder d’un pouce sur vos objectifs personnels. “Je ne voulais pas d’échec amoureux car nous nous entendions bien et je l’aimais, dit Rajae, mais en même temps j’avais besoin de maintenir la même charge d’investissement professionnel pour atteindre ma promotion.” Légitime et salutaire puisque les deux piliers que sont l’amour et le travail sont indispensables à notre bien-être et notre accomplissement personnel. Le secret d’une bonne harmonie entre eux réside à éviter le conflit, leur confrontation, les prises de territoires mutuelles qui font par exemple qu’à la maison on pense encore au boulot, et qu’au bureau on pense à être avec lui (ou avec elle). Et comme les horaires de travail ne sont pas négociables, repensez votre emploi du temps externe, vos moments de loisirs, le temps partagé avec les amies et la grande famille, les occupations du week-end, etc. Consacrez votre temps à ce qui en vaut la peine. Donnez suffisamment de temps à votre amour et aménagez des plages horaires rien que pour vous, pour profiter au maximum de votre nouvelle relation. En dehors du travail, grignotez un peu par là, un peu par-ci, pour satisfaire les besoins de votre amour naissant et mettre toutes les chances de votre côté. Pour ne pas se laisser déborder, il faut aussi savoir s’organiser et planifier au maximum. Créez, s’il le faut, du temps pour vous deux, pour faire ce que vous aimez. Pendant ces moments de détente, coupez complètement avec l’entreprise. Evitez de consulter vos mails professionnels à la maison. Essayez d’avoir un portable personnel en plus de votre mobile professionnel. Ainsi, vous aurez mis en place une frontière virtuelle entre le travail et le cœur pour libérer les énergies positivement et sans interférences entre elles.

    Au boulot, retrouver ses marques
    Rester lucide face à l’amour permet d’être plus productif et plus efficace. A l’entreprise, un seul mot d’ordre si vous êtes amoureuse : organisation intellectuelle et concentration de superwoman. Pour désamorcer le conflit amour-travail, apprenez à laisser à la porte d’entrée de l’entreprise votre manteau de Cendrillon. Ne ménagez aucun effort pour y parvenir : prenez des résolutions fermes. Chassez d’un revers de main sec tout laisser-aller quand il vous prend pendant le boulot. Restez sur ce principe, qui se transformera très vite en une habitude dans votre vie et décuplera votre attention. D’un commun accord avec votre douce moitié, cessez de vous téléphoner ou de vous envoyer des mails et des SMS languissants lorsque vous êtes au bureau. Sinon, accordez-vous un seul contact à l’heure du déjeuner, en attendant le soir pour papoter ensemble.
    Retrouver ses marques au boulot, c’est aussi préserver sa vie intime en évitant de l’étaler devant les collègues. “Une de mes erreurs, se souvient Hamida, c’est d’avoir partagé cet amour avec des amies du travail. Au lieu de m’apaiser, cela a favorisé les débats sans fin.” Résultat, Hamida en rajoutait à son tourment amoureux et avait à chaque fois de bonnes excuses pour multiplier les pauses-café et les entretiens par téléphone avec ses collègues. La performance professionnelle a besoin de vivacité d’esprit, de froideur et de mesure, d’une grande capacité d’analyse pour affronter chaque jour des challenges grandissants. Autant de paramètres boycottés, comme il se doit, par les émotions de la vie quand elles submergent notre raison.

    Amour et travail, un duo gagnant
    La performance passe aussi par l’équilibre psychique et sentimental. L’amour joue un rôle majeur dans la stabilité professionnelle. Au-delà des résolutions diverses à adopter pour concilier vies privée et professionnelle, il est essentiel de prendre conscience de l’équilibre qui vous est nécessaire entre ces deux sphères pour votre épanouissement. “Personnellement, confie Rajae, je privilégie la qualité des moments passés avec mon fiancé plutôt que la quantité. Il s’agit aussi d’être bien organisé”. La quête de l’équilibre entre vie privée et travail forme un tout. L’arrivée de l’amour dans la vie d’une personne amène beaucoup de bonheur, mais aussi beaucoup d’ajustements ! Les priorités changent, les journées se bousculent et les questionnements sont nombreux. Atteindre un bel équilibre de vie est une aventure quotidienne qui se vit dans le plaisir de l’instant présent. Alors, bosseuses invétérées, si d’aventure Cupidon vient à passer près de vous ce mois-ci, gardez les pieds sur terre !

    “L’amour et le travail sont deux piliers à notre équilibre et épanouissement”

    La femme-cadre, qui a tout misé sur le travail, est-elle préparée à vivre un grand amour ?
    Dans la vie, nous avons plusieurs piliers à mettre en place et à renforcer pour nous sentir équilibrés et épanouis. Deux de ces piliers sont la vie amoureuse et la réussite professionnelle. Une femme, dans le monde entier, mais surtout dans notre pays, doit fournir doublement d’efforts pour se réaliser et prouver sa valeur et son efficacité par rapport à son homologue masculin. Nous avons, en général, deux cas de figure où une femme privilégie sa vie professionnelle. D’abord, par choix, parce que pour une raison ou une autre, elle veut se prouver et prouver “aux autres” ce qu’elle peut accomplir. Ensuite par obligation, quand elle se retrouve seule, face à des responsabilités financières qu’elle doit assumer et qui la poussent à tout laisser de côté et accomplir son devoir vis-à-vis de ceux qu’elle aime (enfants, frères, sœurs, parents). Elle peut alors aller jusqu’à négliger ses propres besoins sentimentaux. Or, toute femme et tout homme ont besoin d’aimer et d’être aimés. Mais la difficulté, pour la femme-cadre, de voir venir l’amour, réside dans plusieurs volets. D’abord, le temps, c’est-à-dire, le fait de s’investir dans son travail fait qu’elle n’a plus le temps d’avoir des loisirs et donc des occasions de rencontre. Ensuite, une femme-cadre est en général une personne intellectuelle, qui a fait beaucoup d’études, et qui est souvent exigeante vis-à-vis du choix de son futur partenaire, ce qui restreint son champ d’action. De ce fait, les femmes qui s’investissent dans leur travail ont beaucoup moins d’expériences amoureuses et quand l’amour survient, elles peuvent ne pas être préparées.

    Qu’implique, psychologiquement, un total investissement dans le travail chez une femme ?
    Tout ou rien, voilà, souvent, le fonctionnement féminin que l’on observe. C’est une réalité qui a ses avantages et ses inconvénients et qui demande souvent un travail sur soi pour ne plus être aussi extrême dans ses choix et éviter ainsi beaucoup de désillusions. Une femme qui a décidé de se réaliser dans son travail, se donnera à fond, travaillera jour et nuit pour y arriver et ne lésinera ni sur son temps ni sur sa santé pour réussir. Elle maintiendra ce cap tant que c’est sa décision et son choix parce que la femme a de plus en plus ce besoin de prouver son égalité vis-à-vis de l’homme. Mais rappelons que l’amour ne devrait pas être une tourmente, mais un bonheur. Bien intégré au travail, la femme active réalise à travers ce sentiment son épanouissement personnel et l’équilibre de tout son être. Malheureusement, beaucoup de femmes souffrent pour différentes raisons et cela se répercute sur leur moral et donc sur leur tonus au travail. Seulement, ce n’est pas l’amour qui est la cause de leur malheur mais plutôt les relations humaines.

    Consulte-t-on parce qu’on tombe amoureux ?
    Dans ce cas précis de femme-cadre et sa vie sentimentale, je reçois plusieurs cas de souffrance. Cela peut être une femme, qui après le mariage, se retrouve avec un mari qui ne respecte pas son rôle de femme active et qui lui mène la guerre, combattant son travail et l’obligeant à jouer uniquement son rôle de femme d’intérieur, de mère, d’épouse… Ces femmes se retrouvent alors avec une personnalité cassée, réprimée car elles sont conscientes de l’intolérance du conjoint et de l’importance de leur travail pour leur équilibre personnel. Un duel douloureux, car invivable.

    Que peut faire une femme pour voir venir l’amour et rester sereine au boulot ?
    L’amour est notre essence. S’aimer et aimer est naturel quand nous sommes équilibrés de l’intérieur et quand notre relation avec l’autre est équilibrée. L’amour, le vrai, ne déséquilibre jamais, au contraire, la femme amoureuse est épanouie quand son partenaire coïncide avec ses attentes, c’est-à-dire qu’ils s’adaptent l’un à l’autre sans essayer de se contrôler l’un l’autre ou de s’utiliser mutuellement à des fins égoïstes. La femme devrait être elle-même, ouverte à toute découverte, être sûre d’elle-même, de sa valeur. La vie est un ensemble de piliers, la profession n’en est qu’un ; la réussite professionnelle seule ne peut apporter le bonheur.

    #28605
    Anonyme
    Invité

    Mais comment vas-tu trouver un partenaire si ton modèle à toi est Simone de Beauvoir ?!

    “C’est ce que l’on est qui fait le choix !” Je me le suis toujours dit…..blabla…blabla…blabla….

    #28606
    flower754
    Participant

    c’est trop difficile de trouver sa moitié qui nous respecte comme on est!!

    #28607
    Anonyme
    Invité

    très intéressant :yes

    beaucoup d’hommes n’acceptent pas que leur épouse travaille , alors ça peut nuire à la carrière dans ce cas là.
    Personnellement je pense qu’un homme qui aime vraiment sa femme ne va pas l’empêcher de travailler pour tel ou tel prétexte mais plutôt l’aider et la soutenir afin qu’elle s’épanouisse

    #28608
    Jenna
    Spéctateur

    Excellent topic.
    Féline, je rejoins ton raisonnement. Si ton mari t’aime et que tu souhaites faire carrière, il ne peut pas t’empêcher d’atteindre tes objectifs. Sinon, il est égoïste et jaloux. Il doit être fier de toi.

    #28609
    ghizlene
    Membre

    jenna la majorité des hommes sont egoistes et jaloux peu d’entre eux accepte que leur femme ai plus de succés qu’eux dans leur vie profesionelle et j’ajoute que cela peut etre la cause de séparation de beaucoup de couples

    #28610
    Algeroiz13
    Spéctateur

    jsuis daccord avec toi ghizlene..
    L’amour certe es importante dans la vie mais il faut savoir faire la part des choses méme si c plus difficile a dire qu’a faire..
    Au travail il faut savoir étre professionnel !

    #28611
    chahrazadz1955
    Participant

    La majorité des hommes de nos jours sont tellement complexés qu’ils n’admettent pas que leur femme soient supérieures en grade qu’eux.
    Donc, dés qu’elles commencent à gravir les échelons, ils commencent à chercher le petit poux dans la tête et créer des problèmes et ensuite leurs dire carrément de choisir entre leur carrière ou eux.
    Ils ne laissent pas leur femme s’épanouir dans ce qu’elles entreprennent.
    Il y a une petite minorité qui comprennent.

    #28612
    sushi
    Membre

    les hommes aujourd’hui surtout les moins de 40 ans vivent pour les autres, ils n’acceptent pas que leur femme travaille uniquement à cause de leur entourage (famille, amis, voisins) il suffirait qu’ils aillent vivre à l’etranger pour avoir une autre vision des choses là tout devient normal. C’est cette mentalité qui fait beaucoup de mal aux femmes en algerie. Nos pères et nos freres (je parle de ma génération) n’avaiement pas cette mentalité mais les jeunes si. :suicide:

    #28613
    chahrazadz1955
    Participant

    Absolument Sushi, je vois que tu es de ma génération et dans le temps on avait pas ce problème. Nos hommes étaient tous fiers de nous.
    Ceux d’aujourd’hui, comme on dit chez nous “khankathoum el redjla”. ils veulent briller devant leur famille et leus amis en bombant le torse et dire “vous voyez c’est moi qui commmande”.
    Je plains nos filles m’sakens. Elles doivent être fortes de caractère et s’imposer sinon c’est la cata pour leur carrière.

10 sujets de 1 à 10 (sur un total de 10)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.