Dziriya magazine Forums Forum Beauté Quels sont les fondamentaux soins à acheter au bled?

5 sujets de 1 à 5 (sur un total de 5)
  • Auteur
    Messages
  • #12810
    hanouna_dz
    Membre

    Bonsoir les filles, re-bonsoir à celles que j’ai pu croisé sur le forum ce soir.

    Je suis en vacances à Alger, je m’oriente vers celles qui connaissent la ville et/ou qui y habitent pour savoir quels sont les produits soins typiquement orientaux que je dois absolument acheter ici (pour le corps, ou les cheveux) et les adresses aussi, merci infiniment.

    Puis trouver à Alger du savon noir? Du ghassoul? Du savon d’Alep?
    Y a t il des herbes aromatiques à emporter absolument avec moi dont les vertus sont reconnues?

    Je suis à l’écoute de tous vos conseils en vous remerciant beaucoup du temps consacré pour apporter réponse à ma requête.

    Boussa à toutes!

    #257810
    chahrazadz1955
    Participant

    Tu as tout dis Bassoum , rien à ajouter

    #257811
    Binouche
    Membre

    J’ajouterai à cela la pierre d’alun que tu trouveras chez n’importe quel herboriste.

    Pour l’eau de rose, je n’ai jamais réussi à en trouver en Algérie, qui soit 100% naturelle. Celle vendue généralement est l’eau de rose industrielle, et contient du parfum, de l’alcool et du colorant. :au-secours:
    Prenez garde, l’eau de rose, la vraie, celle obtenue par distillation, est incolore !

    Pense aussi au henné, mélange au savon noir, tu obtiendras un auto-bronzant naturel.

    Et au miel aussi, pour te concocter des masques nourrissant ! Choisi le directement chez le petit producteur pour sa qualité, et tu contribueras ainsi au développement économique local !

    Bon shopping !

    #257812
    hanouna_dz
    Membre

    Merci Bassoum et Binouche de votre contribution.

    j’ai demandé à une personne de me ramener de l’huile d’olive de kabyle, en espérant incha allah qu’elle soit de bonne qualité et non pas un mélange avec rajout d’huile de tournesol.

    Hormis les supérettes, je n’ai trouvé nulle de part du bon miel, je crois qu’il faut aller faire une virée en ruralité à la rencontre de petits producteurs, chose que je ne peux faire vu que personne ne peut me véhiculer.

    J’irai tout à l’heure incha allah au kouass marché pas très loin de la place des martyr pour acheter le gant kassa incha allah et demander aux femmes passant où je pourrai trouver un herboriste. Je rêverai de trouver de l’huile de nigelle, ou de rose 100% naturelles, J’espère que les emballages pourront me renseigner sur la composition des produits.

    Je ne savais pas que les hammams vendaient directement des soins. Piste à exploiter donc pour connaitre leurs tarifs.

    y a t il d’autres choses nécessaires pour la panoplie soin des femmes les filles? Merci et bisous à toutes

    #257813
    hanouna_dz
    Membre

    Bonsoir,

    je suis partie en virée dans les faubourgs marchands du centre d’Alger.
    Je suis passée par deux ou trois boutiques de cosmétiques pour demander les tarifs de la poudre d’argile, et savon beldi qui ont attirés mon attention.
    J’en suis sortie les mains vides, vu que je commençais mon petit tour.

    Je me suis ensuite dirigée chez un herboriste, chez qui j’ai acheté un sachet d’argile blanche ghassoul, de la poudre de pierre d’alun authentique, de l’eau de rose tout à fait translucide et qui selon une indication sur le flacon serait 100% naturelle, du savon noir et de la poudre de graine de nigelle à défaut de trouver de l’huile de nigelle.
    La graine de nigelle et l’alun était en vrac, du coup il m’était impossible de connaitre leur composition. En effet, concernant la pierre d’alun mes recherches m’ont permises d’apprendre qu’existait de la pierre d’alun synthétique qui serait d’apparence opaque et qui contiendraient de l’ammonium, substance nocive pour la santé. Je me suis mise alors chez le marchand à scruter une pierre après avoir été cherché la lumière extérieure pour vérifier sa transparence ou non, l’employée me regarda vraiment avec des yeux bizarres, se demandant surement de quelle planète je venais. Le test fut favorable pour en embraquer une quantité.

    Ce qui fut très contrariant est le fait qu’il n y avait aucune indication de prix, de même chez les autres commerçants aux tables disposées sur les allées pédestres. Nous ne sommes donc pas à l’abri des prix qui s’annoncent en fonction de la tête du client.

    J’ai continué ma petite ballade et pris aussi de l’huile de ricin et d’amande douce, deux morceaux de savon ghessoul pour le visage. Ces derniers achats me permis de conclure que les prix pratiquaient par l’herboriste n’était pas exagéré et que le savon noir y était même moins cher qu’ailleurs.

    Je voulais me prendre aussi une kessa, mais y en avait tellement de différentes que je ne savais laquelle choisir.

5 sujets de 1 à 5 (sur un total de 5)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.