Victoria’s Secret et sa conception douteuse du commerce equitable !

Accueil Forums Forum Général Victoria’s Secret et sa conception douteuse du commerce equitable !

12 sujets de 1 à 12 (sur un total de 12)
  • Auteur
    Messages
  • #12496
    Binouche
    Membre

    Mes Dziriyates,

    Je partage avec vous une dépêche parue ce jour dans le Monde, où les pratiques de la grande marque de lingerie Victoria’s Secret sont dévoilées au grand jour.

    [u]http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2011/12/23/linge-sale-victorias-secret-exploite-des-enfants-pour-fabriquer-sa-lingerie-equitable/[/u]

    A travers de nombreux posts, j’ai eu l’occasion de me rendre compte à quel point la marque était plébiscitée par les dziriyatenautes. A juste titre, car leur ligne de sous-vêtements est plutôt attrayante.

    Sauf que :

    En 2007, l’enseigne s’inscrit dans un combat militant en créant une collection de produits équitables fabriqués en Afrique, “Burkina fashion”.

    Ce qui aurait pu être une prise de conscience citoyenne et humanitaire, balayant la logique capitaliste du profit à tout prix, s’est toutefois révélée être une grave atteinte aux Droits de l’Homme : La célèbre marque fait travailler des enfants dans les champs de coton burkinabés,qui eux sont certifiés bio et équitables.

    Un producteur sur-exploité, un consommateur berné, et au milieu de cette chaîne de production, une enseigne sans foi ni loi, qui s’enrichit toujours plus !

    Le commerce équitable devrait être une alternative noble à la production de masse, pas l’occasion de se refaire une image sur le dos de principes éthiques qui eux pour le coup sont sensés et humanistes !

    Le greenwashing participe directement à la désinformation des consommateurs et contrecarre les efforts importants de sensibilisation faits par quelques entreprises courageuses pour qui le commerce équitable est une philosophie de vie, et non une machine à fric !

    J’espère sincèrement avoir éveillé vos consciences de consommatrices !

    :mode:

    #233582
    Lyiah
    Spéctateur

    J’aime pas dire ça.. mais il le faut, si ces enfants ne travaillent pas, ils meurt de faim.. ils travaillent pour subvenir aux besoins de leur famille ou d’eux même (ils sont parfois orphelin), on prétend vouloir lutter contre l’exploitation de ses enfants, si on y arrive, que vont ils devenir? comment on va faire pour les nourrir ? Ils ont déjà du mal a le faire.

    On sait tous que de toute façon c’est IMPOSSIBLE de lutter contre ses pratiques.. Car on ne veut justement pas que ça s’arrête.

    [b]Pour en revenir au sujet, je ne connaissais pas cette COLLECTION BURKINA FASHION, mais si je me mets a boycotter, je n’achèterai plus grande chose!! Surtout quand on sait d’où provient la marchandise, c’est pas parce qu’il y a marquer MADE IN FRANCE OU US, que tout le produit est fabriquer dans ses pays, il suffit que la finalisation du produit soit fabriquer dans le pays pour qu’on puisse prétendre a avoir un produit soit disant 100% Français ou Américain.

    Je vois aussi qu’ils ont dit la même connerie que tous les gdes firmes disent, on ne savait pas que c’était des enfants… vrai ou faux, de toute façon ils vont coxntinuer. :oh:
    [/b]

    #233583
    tiziri
    Membre

    moi j pense qu c pa que victoria secret qui fai sa mai ce que font toute les marque et dan tt les domaine c tu voit la firme adidas ou nike en chine ou en malysie c la meme chose

    #233584
    Binouche
    Membre

    Lyiah,

    Bien evidemment, les enseignes adeptes de ce genre de méthodes peu scrupuleuses de faire du profit, continueront à le faire. Et Victoria’s Secret est loin d’être la seule enseigne concernée !

    Par contre je ne peux absolument pas adhérer au raisonnement qui consiste à vanter le fait que grâce aux grands groupes capitalistes, les pauvres petits enfant d’Afrique ou d’ailleurs ont l’opportunité de travailler et de gagner “un peu” d’argent !

    Manquerait plus qu’ils en soient remerciés !

    Quel mérite ont-ils de puiser leur richesse dans la pauvreté des autres ? Pour moi c’est loin d’être louable !

    Et puis ce qui est reprochable dans le cas de Victoria’s Secret, c’est pas tant d’exploiter des enfants (excusez du peu !); après tout l’enseigne n’a jamais été eco-responsable, il s’agit quand-même d’ un segment de marché bien spécifique et ne s’improvise pas équitable qui veut; mais c’est le fait d’en avoir fait un axe de communication et d’avoir pris les consommateurs pour des cons !

    En gros la marque se fait un fric monstre en surexploitant les petits producteurs du Tiers-Monde, ce qui en soit est déjà condamnable, mais en plus de ça, elle ose vouloir se redorer le blason sur leur dos, en affirmant respecter les préceptes du développement durable ?!

    :mon-oeil:

    :mon-oeil:

    #233585
    Lyiah
    Spéctateur

    Il faut être scrupuleux pour faire du commerce.. Mais comme je dis si bien, c’est la loi du plus fort qui prime, et hélas on peut juste dénoncer et pointer du doigt mais ça ne changera JAMAIS Réellement.. il y aura bien entendu une amende a la fin, mais vu le fric qu’ils gagnent ce sera une somme dérisoire pour eux.

    Je remercie pas les firms multinational de faire travailler des enfants car on les exploitent, ils souffrent énormément, mais même sans cette exploitation ils souffrent autant, en Afrique, les parents vendent leur enfants tellement ils ont besoin d’argent et ne peuvent pas s’occuper d’eux..

    Puis si on parle des petits producteurs du tiers monde, alors la ma jolie on entre dans un engrenage infernal!!! Entre le café, le coton, le cacao et autre produits venant du Tiers monde qu’on achète a bas prix et qu’on revend 100% fois plus chère…

    Le commerce équitable a été crée justement dans le but de donner aux petits producteurs un revenu de 10% de plus qu’ils n’ont avc le commerce classque (il me semble) dans l’article il n’est pas mentionné si c’est le cas, juste qu’ils exploitent des enfants.. mais si le producteur ENGAGE lui même des enfants pour les payer a bas prix, et ainsi se faire plus de fric, qu’est ce qu’on peut faire ? Ça arrange la firme comme le producteur…

    #233586
    luna
    Spéctateur

    En générale les grandes marques ont toujours recours à ce genre de pratiques, main d’oeuvre moins cher (et peut importe si c’est des enfants) oblige. C’est désolant mais ils s’en fichent tant qu’ils ont des clients et le monde des riches s’en fiche tant qu’il s’agisse pas de leur gosses/peuple…

    #233587
    Binouche
    Membre

    Je vous rejoins les filles dans l’idée que, dans le fond, c’est un peu David contre Goliath. Et puis c’est vrai, ces pratiques mafieuses sont bien ancrées dans les économies de marché, plus personnes ne s’en désole. C’est justement ce qui est navrant, cet état d’esprit de se dire “mais qu’est ce qu’on y peut bien…?”

    Mais, je pense qu’il ne nous faut pas sous estimer notre part de responsabilité et la capacité que l’on, via notre pouvoir d’achat, à approuver ou désapprouver certaines pratiques. Des associations de consommateurs existent, et elles se révèlent être un véritable contre-pouvoir, et tant mieux !

    Le consommateur est constamment berné, dupé, toutes les logiques sont bonnes pour le faire consommer toujours plus, peu importe les conséquences !

    C’est affligeant de le dire, mais dans nos sociétés de consommation justement, consommer est devenu un acte civique ! Pourquoi ne pas saisir l’occasion pour renverser la donne et imposer des alternatives de production raisonnées et respectueuse de l’être humain et de son écosystème ?

    Je ne pense vraiment pas que cela soit utopique…

    #233588
    Fifialger
    Membre

    Je crains que la lutte contre le travail infantile soit une cause utopiste ! Malgré cela je trouve l’exploitation des enfant intolérable et honteuse. Se servir de la misère du monde à des fins commerciale sous pretexte d’accorder à ses enfants ” de quoi se nourrir ” est scandaleuse, surtout lorsque l’on voit la rémunération de misère et les conditions de travail dangereuses pour l’épanouissement, la construction physique et morale, et la santé de l’enfant.

    Victoria’s secret est une firme parmi tant d’autres à cautionner cette forme de travail. C’est le plus fort contre le plus faible, qui ce souci du petit bolivien dans les mines ? de la petite indienne dans une usine H&M et des conditions misérables de tous les autres travailleurs du tiers-monde losqu’il achète ses fringues ?

    #233589
    luna
    Spéctateur

    Je rejoint Fifialger, ce sera difficile de changer cela, car trop de paramètre rentre en jeux, et face aux monstres de l’économie ce sera pas évident de leur faire baisser les chiffres d’affaires pour des personnes qui ne les concernent pas, d’autant plus que les gouvernement concerné (les pays pauvres) acceptent ce phénomène sans crier garde.

    Le consommateur pourra choisir de boycotter ce genre de marques, mais en même temps s’il n y a pas un équivalement quelque part il se verra obligé de casser le boycotte….c’est un tout

    #233590
    Binouche
    Membre

    Mais qu’ils aient alors la décence et l’honnêteté de ne pas communiquer sur une campagne de commerce équitable bien loin de la réalité de leurs pratiques !

    Car c’est bien là tout le problème…

    #233591
    Fifialger
    Membre

    Le commerce équitable et le bio sont des arguments qui font vendre, qui touchent les consommateurs ! Et cela me révolte tout autant que toi que ces entreprises est le culot de faire passer leur réalité sous des étiquettes de sensibilité à l’environnement et aux gens, c’est très hypocrite !

    #233592

    Le commerce ethique est devenu un argument marketing comme un autre. Un produit estampillé “commerce equitable” ca fait tellement in !

12 sujets de 1 à 12 (sur un total de 12)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.