La fréquentation des hammam expose au risque de cancer du col de l’utérus

Le Pr Abdelwahab Bakhti, spécialiste en gynécologie obstétrique à la clinique Hassiba Ben Bouali (Blida), a appelé hier à Alger les femmes et les jeunes filles à ne pas fréquenter les bains traditionnels, car cela les expose au risque du cancer du col de l’utérus.

Intervenant dans le cadre de l’université d’été organisée par l’Union nationale des sages-femmes, le Pr Bakhti a affirmé que quelles que soient le degré de prévention et d’hygiène, les femmes ou les jeunes filles ne peuvent pas être protégées à 100% des risques du cancer du col de l’utérus du à une infection du papillomavirus.

L’intervenant a appelé à consulter une sage-femme qu’il a qualifiée de “pierre angulaire” pour la santé de la mère et de l’enfant et de toute la société.

“Les bactéries sont très répandues dans les bains maures et peuvent entraîner après des années le cancer du col de l’utérus”, a-t-il affirmé.

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.