Les femmes qui enfantent vivraient plus longtemps

Cette information a été transmise par les chercheurs du Hammersmith Hospital à Londres.

Selon eux, pendant la grossesse, un certain nombre de cellules souche du foetus passent dans le sang de la mère, puis sont absorbés par sa moelle épinière, pour remplacer ses cellules vieillissantes. Ces spécialistes s’appuient sur cette découverte pour expliquer la plus grande longévité des femmes.

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.