Les pâtisseries de l’Aïd : on se prépare ?

Pendant tout ce mois de Ramadan, nous avons pu mettre en pratique de nombreuses recettes de cuisine, mais l’Aïd approche à grand pas, et c’est le moment de préparer de jolies pâtisseries pour le plaisir à toute la famille.

Pour éviter de s’épuiser en cuisine les derniers jours du Ramadan, il est préférable de s’y prendre à l’avance. Vous devez d’abord faire un planning pour vous organiser et sélectionner les gâteaux que vous aimeriez réaliser. Ensuite, vérifiez que vous ayez les ingrédients à disposition : farine, semoule, miel, amandes, caramel, cacao, pistaches, loukoum, noix, eau de fleur d’oranger, eau de rose… Il est préférable de vérifier vos stocks le plus tôt possible, cela permet d’éviter les mauvaises surprises.

Vérifiez aussi que vous ayez les ustensiles de cuisine indispensable à la réalisation de vos gâteaux, par exemple, le rouleau à pâtisserie, la balance alimentaire, les petits moules, les empreintes, les emporte-pièces… Il arrive que l’on utilise ces ustensiles qu’une à deux fois par an (pour les très grandes occasions seulement), et le reste du temps, on aura tendance à les ranger dans les profondeurs des meubles de cuisine. Et pour les retrouver, vous serez peut être obligée de fouiller votre cuisine de fond en comble ! Pour remédier à ce souci, ranger votre cuisine par zone et offrez-vous un espace “Pâtisseries”.

Pour la préparation des gâteaux, certaines aiment être à plusieurs et d’autres aiment travailler en solo. Le plus important est d’avoir l’esprit tranquille. Si vous testez de nouvelles recettes, il est préférable de demander l’aide d’une amie qui pourra vous aider. Si vous n’êtes pas sûres de vous, vous risquerez de stresser et de tout rater. N’oubliez pas que le ratage en pâtisserie est assez fréquent. Et oui! Dans la préparation des plats, par exemple, il est toujours possible de rectifier le goût (saler, poivrer un peu plus, ajoutez de l’eau…), mais côté pâtisserie, vous devez respecter les bonnes doses. D’où l’intérêt d’être très vigilante.

Sinon, préférez réaliser vos pâtisseries durant la matinée, vous pourrez prendre votre temps car vous n’aurez pas à préparer le déjeuner, et c’est tellement plus agréable de travailler à la lumière du jour.

Maintenant, attaquons nous aux choix des pâtisseries à réaliser. Les pâtisseries orientales en générales et algériennes en particulier, sont très variées. Il en existe pour tous les goûts. Voici une petite description des grandes familles de gâteaux, ainsi que nos recettes, pour vous repérer. Pour proposer une belle variété de gâteaux, nous vous conseillons de réaliser des gâteaux de chaque famille.

Les petits fours sans cuisson

Ces derniers sont très faciles et rapides à réaliser d’autant que vous n’aurez pas besoin de four. Les petits fours algériens sans cuisson les pus connus sont les fameux Bniwens qui se déclinent en plusieurs versions même si la base reste la même : biscuits secs du commerce moulus associés à des fruits secs et du chocolat,de la confiture, du miel ou du lait concentré sucré pour former une boule de pâte. Certains y ajoute du Halwa Turc quand d’autres préfèrent ajouter de la noix de coco.

Un autre gâteau sans cuisson ultra simple que vous pouvez réaliser, les boules de coco. Il vous faudra seulement 3 ingrédients. Découvrez la recette ci-dessous.

Voici un lien où vous trouverez des idées-recettes.

Les gâteaux aux miel spécial Aïd

Les gâteaux au miel sont les petits fours du Maghreb les plus appréciés.

Retrouvez ici toutes nos recettes de gâteaux algériens ou orientaux à base de miel

> Retrouvez d’autres recettes de gâteaux au miel

Les gâteaux enrobés de sucre glace

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.