Mortalité maternelle : près de 1000 cas chaque année en Algérie

“En Algérie, entre 810 et 1000 femmes décèdent annuellement durant l’accouchement, soit 81 cas de décès pour 100.000 naissances”, a précisé le président de l’AAPF, en marge d’une rencontre débat sur “la santé de la femme en Algérie”, organisée à l’occasion de la journée mondiale de la femme.

Ces chiffres qui ne montrent selon le Pr. Kabouya, qu’une partie de l’Iceberg “remettent en doute” les bilans officiels sur la prise en charge médicale des femmes dans les maternités.

Selon les chiffres du ministère de la Santé, “plus de 90% des femmes enceintes sont médicalement assistées pendant l’accouchement”, ce qui est “contradictoire avec la réalité” selon l’interlocuteur qui a noté à l’occasion que le taux de mortalité maternelle dans notre pays est “le plus élevé dans tous les pays du Maghreb”.

Relevant à l’occasion les disparités décriantes en matière de prise en charge médicale des femmes entre le nord et le sud du pays, le directeur de l’AAPF a expliqué qu’il est “impossible d’assurer une assistance médicale optimale quand trois femmes accouchent dans un seul lit”.

Pour sa part, Mme Ouarda Ouamer, représentante de la direction de Santé de la wilaya d’Alger (DSP), a souligné que pour plusieurs raisons notamment la bonne prise en charge, les femmes préfèrent venir à Alger pour accoucher, ce qui crée un dysfonctionnement dans ces maternités.

En 2012, 103521 naissances sont enregistrés à Alger dont 22% proviennent des autres wilayas, a relevé la représentante de la DSP d’Alger.

09/03/13
Crédit photo : APS

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.