Naomi Campbell témoin dans un procès de crime de guerre

La top model Naomi Campbell pourrait comparaître comme témoin à la Haye où se déroule le procès de l’ex-président libérien Charles Taylor. Selon l’actrice américaine Mia Farrow, la top model britannique aurait reçu en 1997 un diamant de Charles Taylor, l’ex-chef d’Etat libérien actuellement jugé pour crimes de guerre, crimes contre l’humanité.

Tout est partie d’une déclaration de Mia Farrow, une actrice américaine, qui affirme sans sourciller que la belle britannique aurait reçu, en 1997 après une réception chez Nelson Mandela, un diamant de l’ex N°1 libérien. «Naomi Campbell est descendue le lendemain au petit déjeuner. Elle m’a dit que dans la nuit, des hommes avaient frappé à sa porte, des représentants du président Taylor, qu’ils lui avaient donné un énorme diamant», a notamment raconté l’américaine, qui a même fait une déposition écrite auprès du procureur. Problème, ce diamant, s’il a bien existé, pourrait être l’un des «diamants de sang» dont le commerce a servi à équiper les rebelles sierra-léonais du Front révolutionnaire uni et à alimenter le conflit en Sierra Leone.

Charles Taylor, actuellement jugé pour crime de guerre, crime contre l’humanité, nie les faits et les juges les trouvent peu solides. Le procureur demande donc à Naomi Campbell de témoigner elle-même afin d’établir les preuves que Taylor avait sur lui en 1997 des diamants «de sang». Mais visiblement, celle-ci n’entend pas coopérer puisque sur la chaîne de télévision américaine ABC, elle a nié avoir reçu ce fameux diamant. Excédée par la question de la journaliste, elle a même quitté précipitamment le plateau, renversant au passage une caméra.

En rappel, Charles Taylor est accusé de crimes contre l’humanité et de crimes de guerre pour le soutien qu’il aurait apporté aux rebelles de la Sierra Leone, voisine du Liberia. La guerre civile sierra-léonaise (1991-2002) a fait près de 200 000 morts et des milliers d’handicapés.

allafrica.com

24/05/10

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.