Que vous inspire le mouvement Mipsterz ?

Scandaleuses, ridicules, gamines, insolentes, hors sujet… Depuis la diffusion de la vidéo des Mipsterz, ces filles voilées et branchées divisent la communauté musulmane et mondiale. Mais qui sont ces américaines adeptes d’une tendance au nom imprononçable ? La rédaction de Dziriya dresse un petit topo !

Look très étudié aux couleurs pop, pantalons slim et talons, bijoux ostentatoires, lunettes excentriques, tee-shirt à l’effigie de Marylin, elles font du skate en talons (il faut en vouloir quand même :)), elles font de la moto et se prennent en photo avec leur smartphone et elles sont toutes parées du voile islamique. Elles sont de jeunes américaines de différentes origines ethniques.

Elles sont à la pointe de la mode U.S à la sauce Hipster (le nom Mipsterz vient de l’association de Muslim + Hipster) et elles font le buzz depuis la diffusion d’une vidéo “Somewhere in America” montée comme un clip à l’américaine avec comme fond sonore un tube de Jay Z. En plus, on a le droit à une guest star : l’escrimeuse Ibtihaj Muhammad, première athlète musulmane à représenter les États-Unis dans des compétitions sportives internationales : c’est celle qui est voilé avec le drapeau américain.

Mais avant de comprendre qui elles sont, il serait peut-être utile de se pencher sur la tendance hipster. Selon Wikipédia : “Le hipster adoptait le mode de vie du musicien de jazz, notamment la manière de se vêtir, l’argot, l’usage de drogues, l’attitude détendue (« cool »), l’humour sarcastique, la pauvreté de rigueur et des codes de conduite sexuelle libre.” A la lecture de cette définition, on se rend compte que cette tendance n’est pas qu’une attitude vestimentaire, mais tout un mode de vie visiblement à des années lumières des préceptes de notre religion… Bref !

Continuons de lire la définition de Wikipédia : “Les premiers hipsters étaient généralement de jeunes blancs qui adoptaient le style des noirs urbains de l’époque. Ceux qui vinrent ensuite ne connaissaient pas forcément l’origine culturelle de ce mode de vie.” Là, on a un petit soupir de soulagement, on se dit que sans doute elles n’ont pas du capter la profondeur de ce mouvement, préférant se cantonner à l’aspect vestimentaire et à la cool attitude.

Quoi qu’il en soit, il s’agit d’un petit soupir de soulagement car très franchement en voyant cette vidéo, on ne comprend pas quel message elles veulent véritablement véhiculer ? Les Mipsterz veulent-elles montrer que les jeunes musulmanes américaines sont in ou veulent-elles se différencier des “autres” musulmanes ?

Pour en savoir plus, nous nous rendons sur leur page Facebook où l’on apprend déjà que le mouvement existe depuis plus d’un an. Sur leur page, elles expliquent et revendiquent leur statut. “Attendez , ils nous détestent car nous sommes musulmans ? Je pensais qu’ils nous haïssaient car nous étions branchés ?” lancent-elles en introduction.

Puis en fouillant un peu plus on apprend que : “Un Mipster a un esprit social, et la nostalgie d’un ordre plus juste […] C’est une communauté culturelle qui pousse les individus à la pensée critique !” Effectivement…

Elles ajoutent :“Mipsterz est ouvert à toutes, que vous soyez musulmans, hippies ou in !”

Ok, cette vidéo est censée créer le débat, mais j’aurais envie de dire où est le débat ? Est-ce un bon moyen de véhiculer une image moderne de la femme musulmane ? Pas forcément, surtout que le mouvement qu’elles incarnent ne représente qu’elles-même et certainement pas l’islam.

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.