Y a-t-il des couples gagnants?

On peut dire qu’il y a deux façons de se rencontrer et de s’aimer, l’une repose sur nos principes et la seconde se fonde sur notre influence de l’occident. De plus en plus de couples se forment hors mariage, ils sont contents d’être ensemble, s’aiment, se respectent et font tout pour se plaire mutuellement.

[dropcap type=”default”]I[/dropcap]ls échangent des mots doux, des mots d’amour fort de sens, ils ressentent de la chaleur dans leur coeurs, et ils partagent tout ou presque ensemble (les moments de tristesse, de joie, les larmes…). Bref, c’est l’image du couple “parfait” dont rêve presque toutes les dziriyatnautes!

Mais pourquoi alors ce merveilleux couple ne se marie pas? Ce n’est pourtant pas l’envie qui manque, mais l’homme termine ses études, la femme aussi, et chacun d’eux attend le moment propice pour se lancer dans l’aventure sacrée du mariage et concrétiser leur amour “profond”.

Quelques années plus tard, le couple décide enfin à se lancer, leur union voit donc le jour par l’intermédiaire d’un fiançailles avec une prévision du mariage l’été prochain.

L’été prochain arrive donc et c’est l’euphorie, avec le soleil, la joie des familles contentent de leurs enfants, ils préparent activement le mariage et ce grand jour arrive enfin! Le mariage est somptueux, la mariée défie avec plusieurs tenues, les invités sont contents…

Les deux amoureux sont enfin unis et ils se sentent libre, à présent, ils ne se cacheront plus pour être ensemble, ils passent le reste des vacances ensemble à explorer le littoral algérien. Les vacances finies, et chacun reprend son travail, et l’année boulot-maison-dodo s’installe. Ils souhaitent attendre un peu avant d’avoir un bébé, ils souhaitent profiter de toutes ces années perdues.

Des mois, des années passent et la passion laisse place à la lassitude, et le couple ne s’entend plus, les problèmes s’installent, le dialogue devient difficile et ils décident de divorcer. Ce qui est difficile à concevoir alors que ce couple avait partagé tant de choses et à la moindre occasion, ils se séparent!

Et il y a le cas d’un autre couple qui lui ne s’est jamais connu, jamais fréquenté et ils se marient avec l’intermédiaire de la famille. Après le mariage, la femme a souvent une crainte qui la prend, elle se dit qu’elle entame un mariage avec un “inconnu”, les premiers mois, il y a une période de crainte, de doutes, de non dit, d’appréhension, de peur, le couple commence alors à se découvrir, ils ont un enfant, ils s’aiment, d’un amour profond et serein, d’un amour stable. Et ils finissent bien souvent leur vie ensemble.

En comparant ces deux types de cas (qui ne sont pas général), on se rend compte qu’il y a deux visions du mariage, pourquoi le deuxième couple est gagnant et pas le premier ?

Cette problématique pose la question de l’évolution des moeurs et de leurs impacts dans la société algérienne. Dans un cas, on applique les préceptes de notre prophète (que le salut de Dieu soit sur lui) et dans le premier cas, on applique les préceptes venus d’ailleurs.

Pensez vous que la passion peut donner des illusions dans les fondations d’un couple? Je vous laisse méditer là dessus.

1 Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.